Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Enfance, jeunesse > La santé des jeunes dans les Pays de Loire

La santé des jeunes dans les Pays de Loire

Écrit le 9 mars 2016

Une étude de l’Observatoire Régional de la santé des Pays de Loire, parue en janvier 2016, fait le point sur la santé des jeunes. À lire ici.
► Les Pays de Loire comptent 430 000 jeunes de 15 à 24 ans, soit 12 % de la population régionale en 2012.
► 25 % des Ligériens de 15-24 ans résident en 2012 dans une commune rurale, cette proportion est supérieure à la moyenne nationale (17 % en France métropolitaine, 21 % en France métropolitaine hors Île-de-France).
► En 2012, comme au plan national, la très grande majorité (97 %) des jeunes Ligériens de 15-17 ans sont encore scolarisés. Un jeune sur deux âgé entre 18 et 24 ans est sorti du système scolaire. Parmi les jeunes non-scolarisés de 15-24 ans, 20 % ne possèdent aucun diplôme.

 Maladie, handicap

►La majorité des jeunes de la région ont une perception positive de leur santé : en 2010, 63 % des 15-25 ans se déclarent tout à fait bien portants vs 56 % en France
► Cependant, 1450 Ligériens de 15-24 ans sont admis en moyenne chaque année par l’assurance maladie en affection de longue durée (ALD) soit environ 3 jeunes sur 1 000. Les troubles mentaux et du comportement constituent 35 % des motifs d’admission en ALD chez les jeunes de la région, les psychoses étant les plus souvent en cause
► Parmi les jeunes en situation de handicap, certains bénéficient de prestations sociales spécifiques. Ainsi, environ 5 700 jeunes ligériens âgés de 16 à 24 ans perçoivent fin 2013 une allocation pour l’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) ou une allocation aux adultes handicapés (AAH).
► Actuellement, environ 190 Ligériens de 15-24 ans décèdent en moyenne chaque année. Trois quarts de ces décès concernent des hommes. Les morts violentes constituent la principale cause de décès chez les jeunes : les accidents de la circulation (60 décès annuels) arrivent au premier rang, suivis des suicides (40 décès annuels)
La mortalité des jeunes de 15-24 ans de la région est supérieure à la moyenne nationale (+ 15%) depuis la fin des années 1990. Cette surmortalité est liée à une plus grande fréquence des décès par accident de la circulation et par suicide.

 Alcool, tabac, cannabis

► En 2010, selon le Baromètre santé, 31 % des 15-25 ans déclarent trois ivresses ou plus dans l’année (22 % en France), 35 % des alcoolisations ponctuelles importantes au moins une fois par mois (26 % en France). Par ailleurs, 15 % des 15-25 ans pouvaient être considérés comme consommateurs d’alcool à risque chronique ou de dépendance (11 % en France) Ce constat défavorable se retrouve dans la dernière enquête Escapad réalisée auprès des adolescents de 17 ans en 2014. Environ 1 400 jeunes de la région, âgés de moins de 25 ans, ont été hospitalisés pour ou avec une intoxication éthylique aiguë en service de court séjour, en moyenne chaque année sur la période 2012-2013. Un quart de ces jeunes ont moins de 18 ans, et trois quarts sont des garçons. Sur ces 1400 hospitalisations, environ 6 % sont accompagnées de complications sévères (coma et/ou problème de santé nécessitant des soins de réanimation, intensifs ou de surveillance continue).
En 2010, 32 % des Ligériens de 15-25 ans fument quotidiennement (33 % des garçons, 30 % des filles). Entre les années 2011 et 2014, l’enquête Escapad montre une hausse du tabagisme quotidien chez les adolescents de 17 ans de la région, et la prévalence à cet âge apparaît supérieure à la moyenne nationale (36 % en 2014 vs 32 % en France)
► Après avoir connu une baisse depuis le milieu des années 2000, l’usage de cannabis apparaît également en hausse ces dernières années chez les jeunes de la région, comme en France. Selon l’enquête Escapad, la proportion d’adolescents de 17 ans déclarant avoir déjà expérimenté du cannabis est passée de 39 % en 2011 à 51 % en 2014. La part d’usagers réguliers du cannabis dans la région a plus que doublé (4 % en 2011, 10 % en 2014) et est proche de la moyenne nationale en 2014 (9 %)

 La route

► En 2010, 18 % des 15-25 ans déclarent avoir été victimes au moins une fois dans l’année d’un accident ayant nécessité un recours aux soins. Cette proportion, qui a augmenté depuis 2005 (13 %), est proche de la moyenne nationale (17 %)
Outre les habitudes de consommation d’alcool plus défavorables des jeunes de la région, cette surmortalité peut être liée en partie à la plus forte concentration dans la région de jeunes résidant en zone rurale, où les déplacements sont plus importants et les accidents ont un caractère plus grave qu’en zone urbaine.

 Sexualité

► En matière de santé sexuelle, les Pays de Loire connaissent en 2010 une situation proche de la moyenne nationale tant pour l’âge au premier rapport (âge médian de 17,5 ans pour la génération des 23-25 ans) que pour le nombre de partenaires sexuels
► En 2010, 94 % des 15-25 ans déclarent avoir utilisé un préservatif lors de leur premier rapport sexuel. Cette pratique, qui est en augmentation depuis 2000 (84 %), est plus fréquente en 2010 dans la région qu’en moyenne en France métropolitaine (90 %).
Mais le recours au test du dépistage du VIH (Sida) est une démarche moins répandue qu’au plan national.
► La très grande majorité des jeunes Ligériennes a priori concernées par la contraception déclarent avoir recours à une méthode contraceptive de façon systématique (95 %). Le recours à la pilule est le plus fréquent, et est plus répandu chez les jeunes femmes de la région qu’au plan national (86 % vs 78 % en 2010)
► En 2010, 18 % des jeunes femmes de 15-19 ans et 10 % des 20-25 ans, sexuellement actives, déclarent avoir eu recours au moins une fois dans l’année à la contraception d’urgence. Environ 3 300 IVG ont été réalisées en moyenne chaque année dans les Pays de Loire sur la période 2011-2013 chez des jeunes femmes de 15-24 ans, dont 500 chez des mineures.

 Surpoids, risques auditifs

► Dans la région comme en France, la proportion de jeunes présentant une surcharge pondérale a fortement augmenté entre 2005 et 2010. En Pays de Loire, elle est passée de 9 % en 2005 à 14 % en 2010. La majorité des jeunes de la région font pourtant du sport en dehors des enseignements scolaires ou du travail : 55 % des 15-25 ans déclarent avoir pratiqué un sport (seul, avec des amis ou en club) au cours des sept derniers jours, les garçons plus souvent que les filles (65 % vs 43 %).
► Avec le développement des supports nomades (smartphone, tablette, mp3...), le temps d’écoute de musique au casque est en augmentation notamment chez les jeunes générations. Selon une étude menée en 2014, plus de la moitié des jeunes ligériens de 12-19 ans écoutent au moins une heure de musique au casque par jour, dont 19 % plus de 2h30. Par ailleurs, la part de jeunes déclarant écouter la musique à un niveau sonore « très fort » est en augmentation (9 % en 2008, 15 % chez les 12-19 ans en 2014). Des troubles auditifs sont fréquemment rapportés par les jeunes de la région : en 2014, 58 % des 12-19 ans (67 % des 18-19 ans) déclarent avoir déjà ressenti des acouphènes

 Internet et réseaux sociaux

Entre 2007 et 2014, la proportion de jeunes de 15-29 ans utilisant internet tous les jours ou presque est passée de 36 % à 84 %. Le temps passé sur internet ne cesse d’augmenter. En 2011, selon l’enquête Escapad, les jeunes de 17 ans passaient en moyenne 7 h/semaine sur internet. Selon une enquête en ligne réalisée par Ipsos en 2014, les 13-19 ans (qui ont accès à internet) y passent en moyenne 13h30 par semaine contre 12h20 en 2012
Les jeunes surfent sur internet le plus souvent pour échanger/communiquer entre eux (messageries, réseaux sociaux, forum de discussion, blog...), rechercher des informations (actualités, recherche documentaire) et jouer à des jeux vidéos (jeux en réseau, jeux de rôle...), cette dernière activité étant plus souvent masculine. Environ 90 % des adolescents de 13-18 ans sont inscrits sur les réseaux sociaux, en raison le plus souvent de la présence des ’’amis’’ sur ces réseaux.