Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Le Herveu au gallo

Le Herveu au gallo

Écrit le 06 avril 2016

 Poissons d’avril

J’oseu à pein-ne vous transmettre les deurniéres nouvelles qui veneut d’arriveu : des avions de Daèche la dèche ont bombardeu la Tour à Fel et l’Elizeu ; not’ Preusident a éteu tueu et la gauwche a exploseu. Mon Sarko II, chef du granwd parti de la position aveut pris le pouvoir manou mili tarie et aveut choisi Marine La peine à gain-gneu comme Vice-Présidente avec un gouvernement de dézunion nationale où le grand-pére Le Peine à mourir éteut Minisse de la Justice et Garde des Sots (pour rétablir la peine de mort pour les auwt’s) et Phili Pot, nouveau minisse des pots casseux.

La CéGéTeut et eFfO ont éteu forçeu de dissoudre leurs syndicats et d’organizeu hein-ne manif pour fêteu la Rhumerie dans sa premiére version et acclameu le gars Taz un peu tasseu. Les partisans des Landes aéroporteux ont razeu le vieux aréoport de Nanwtes pour le rempiasseu par le tout nouveau dédieu à Notre Dame.

Poutine a envaïyeu hein-ne bombe atomique sur Erre du gant en vacanwce à Ankara font. Françoué Preumieu a défroqueu pasqu’il éteut tombeu amoureux de le jein-ne Malala qu’aveut eu le Nobel de la paix avant lu. Y s’est fait embaucheu par les gardes-suisses pour reusteu au Vatican con-me pape ouveurieux.

Tromp-les-fon-mes a fait emprison-neu toutes les zaméricain-nes qu’aveu avorteu et s’est aperçu que la sien-ne éteut dans le lot. A la suite du scandale du pére Lula, tous les zétats d’ameurique du Sud ont reupris leurs dictatous militaires rescapeux du nettoyage deumocratique.
Mille escuses ! J’aveu oublieu qu’on éteut le preumieu ravril et j’ai avaleu tous les païssons !

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 13 avril 2016

  Les OVSORS envahisseut la planète

Les OVNies reveneut souvent quand les meudias n’aveut pu de copie ; ça rempiisseut des pages et des gros morciauwx d’antenne ! Asteure, c’éteut les OVSORS du Panama faitpeur : y zéteut pas visibles à l’oeuil nu ; ça a l’air de faire des dégâts dans certains pays et certains gouvernements ; mais pas cheu nous pasqueu hein-ne de nos speucialiteux, c’éteut de voteu pour, élire et réélire les plus pourris ou traînous de grosses casseroles con-me les Dassault, Balkanies, Cahuzac ou les Le Peine à sauwveu leur pognon ou leur majordome.

C’éteut donc un granwd coup de chanwce que l’affére veneut de don-neu à la Marine pour les zélections de l’anwneu prochain-ne ; elle éteut sûre d’être aimeu de tous les françaouis rouleurs de fisc, laveurs d’argent sale et de travail au naïye ; d’ailleurs, sa deuvise, c’éteut ben : « la téte cacheu sous le voile et la main dans le sac ».

Les jein-nes ont teurjous été « deubout la neue ! » ; auwtefaïye, c’éteut pour alleu dans les bouétes et danwseu mais anneu, c’éteut pour reuveuilleu not’socieuteu endormie et reufaire de la deumocratie et du pacte civique. Macron, lu, vouleut êtes « EN MARCHE », alleu tout dreut, ni à gauwche, ni à dreute…mais poukaïye on dit jameuille marcheu tout gauwche ?

« L’hiver n’est jamais achevé,
Que la lune d’avril ne nous ait houspillés »

signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 20 avril 2016

 PRIM(EV)AIRE

J’ai toujours aimeu les primevères , pasqu’elles annonceut le printemps et pousseut n’importe où dans hein-ne anarchie qui me plaiseut ben ! Mais quand on enleveut le E et le V pour lanceu des primaires tous zazimuths, ça con-mençeu à me fâcheu car j’ai pou qu’au lieu de nous faire un printemps, ça nous façonneu des automnes pas trop ragoûtanwts : tout le monde veut sa primaire : la dreute qui débordeut de candidats valeureux, la gauwche qui se disperseut et asteure le centre qui veut s’appeleu socieuteu civile ; pourkaïye pas la socieuteu militaire ? ou la socieuteu cleuricale ? ou la socieuteu fiscale ? ou la socieuteu meudicale ?

Mon Preusident a voulu convaincre deux françaises et deux français qui ne l’aimeut point ; il a répondu à toutes leurs quessions avec gentillesse et sympathie et leur a dit qu’y viveut pas dans l’indiffeurence mais teurjous dans la trajeudie de la souffrance des auwt’s. Moyennant quoi, apreuille l’émission, un panier de journalisses déclareut qu’il aveut éteu nul, qu’il aveut pas kauwzeu de çi, de ça, que de toutes façons, person-ne le vouleut et qu’y deuveut alleu se rhabilleu…à creure que c’éteut mieux de mette en prison ceux qui penseut pas con-me vous : c’éteut ce que feuzeut tous les preusidents sérieux. Attendons les primevères du printemps peurchain !

« Avril frais et rosineux
Rend teurjous l’an plantureux »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 27 avril 2016

 LES DESPOTES DEPOTENT

Mein-me le peuple de la rue et les zélus deumocratiques pouveut deuveunir despotes et chasseu les deumocrates. Ainsi la Nuit Debout s’éteut coucheu devanwt un ennemi et l’aveut dépoteu proprement mais avec des reumords. Les Breusiliens ont demanwdeu de dépoteu leur Preusidente travailleuse et les Nouviorkais aveut choisi le meuyieure Trompeur pour deupoteu tous les zétrangeux et joueu le despote milliardaire pour hein-ne Amérique, modèle de toutes les deumocraties avançeues (con-me la viande ?)

L’Europe préféreut naïyeu dans la Meuditérasseu les reufugieux malheureux ou attendre les séismes que la terre nous envaïyeu reugulièrement. Elle vouleut faire taire les don-neurs d’alerte et les journalisses trop curieux pour protégeu les afféres et les zévadeux fiscaux. La citie de Londres fêteu sa reine obsolète et prépareut le Brexefuite très inquiéte.

Nous, on n’arriveut pas à soin-gneu nos graves maladies politiques : la Macronite commençeu à faire des ravages à gauwche et la Pléthorite de candidats à dreute et aux zalentours…ça risqueut de dureu longtemps…jusqu’à l’arriveu tellement attendue de nombreux Francaouis de la Despote Nationale qui n’éteut pu Pucelle deupé des lustres : la Marine à Le Pen araigneu. Qui va la dépoteu ?

« Avril,
Tantôt pleure, tantôt rit »

Signé : Herveu Deulouard de Conqu’reu