Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Politique générale > François Hollande > Panne de confiance

Panne de confiance

Ecrit le 27 avril 2016

C’est une des caractéristiques de notre époque : on ne sait plus qui croire ! Les fraudes et dissimulations sont partout, même aux plus hauts sommets de la société. Un participant à la ‘’réunion linky’’ du 20 avril a pu le dire : « on ne croit plus à rien, on ne croit plus personne ».

Le monde du sport où on nous vante les valeurs du dépassement de soi, est entaché par le dopage et la corruption.

Le monde de l’industrie est obligé de reconnaître la tromperie organisée. Après Volkswagen, c’est Mercedes, Audi Porsche, Opel. La qualité allemande est désormais mise en échec.

 Quelle morale ?

Le monde de la médecine lui-même est inféodé aux grandes industries agro-alimentaires et chimiques, sans craindre de mettre en danger la santé des gens. Il est désormais très complexe de se nourrir sans avoir la crainte d’ingurgiter un aliment indésirable. Malheureusement, la nouvelle enquête de 60 millions de consommateurs ne devrait pas rassurer tous les gastronomes, car les boîtes de thon n’ont pas le contenu escompté. Mercure, arsenic, cadmium, « parmi les produits les moins chers, certains sont catastrophiques avec d’une part moins 20% de poisson, de mauvaise qualité de surcroît, et de la farine, de l’huile, du sucre, du sel, des colorants et des additifs divers » dit la revue.

Le monde de l’église, lui-même, montre qu’il y a une différence entre ce qu’on prêche et ce qu’on fait. La pédophilie contribue à semer le trouble.

Le monde de la presse est miné par les intérêts des financiers possesseurs des journaux. C’est d’ailleurs ce que dénonce Reporters sans frontière qui, dans son dernier rapport pointe la dégradation brutale de la liberté de la presse dans le monde « Tous les indicateurs du classement témoignent d’une dégra-dation. De nombreuses autorités publi-ques essaient de reprendre le contrôle de leurs pays, craignant de trop grandes ouvertures du débat public » dit-il. « Il est malheureusement notable que de très nombreux dirigeants dans le monde développent une forme de paranoïa contre l’exercice légitime du journalisme. Le climat général de peur entraîne une haine croissante du débat et du pluralisme, un verrouillage des médias par des gouvernements en pleine dérive autoritaire et liberticide, avec emprise grandissante d’intérêts particuliers sur l’information dans le secteur privé. »

En France — le pays perd 7 places et se place au 45e rang —, RSF déplore qu’« une poignée d’hommes d’affaires ayant des intérêts extérieurs au champ des médias finissent par posséder la grande majorité des médias privés à vocation nationale ».

 Lanceurs d’alerte

Et les choses ne vont pas s’améliorer puisque le Parlement européen a adopté la directive « Secrets d’affaires » dictée par les lobbies, pour leur faciliter la commercialisation de pesticides ou de médicaments sans devoir rendre de comptes à personne : ni aux citoyens, aux agriculteurs, aux médecins ou aux malades, ni aux scientifiques indépendants, ni même aux autorités sanitaires censées les contrôler. Les députés se soumettent à la loi des lobbies ! Et seule une mobilisation massive et immédiate de tous les citoyens à travers l’Europe peut encore couper court à cette prise de pouvoir des lobbies à Bruxelles : il nous reste un mois avant le vote final sur cette question. Voir la pétition : https://huit.re/6amW3hBX