Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Energie > BÉma, Bois-Energie Maine Atlantique

BÉma, Bois-Energie Maine Atlantique

Ecrit le 27 avril 2016

BEMA, bois-énergie

L’entreprise BEMA (Bois Energie Maine Atlantique) a présenté son activité. Elle compte 25 associés du métier du bois : scieries, débouleurs en forêt.

Quand on fait des planches à partir des arbres, il y a environ 50 % de ‘’produits connexes’’ à valoriser : sciure, écorces etc. Autrefois ils étaient cédés à l’industrie du panneau contreplaqué ou aggloméré ou aux papetiers, mais rien dans notre région. « Et certaines années on ne trouvait même pas preneur ». Avec le Grenelle de l’environnement et l’obligation d’avoir 20 % d’énergie renouvelable d’ici 2020, l’ADEME a incité les investissements dans les chaufferies : granulés de bois pour les particuliers et plaquettes pour les petites chaufferies. Béma n’est pas sur ces marchés-là, mais plutôt sur les grosses chaufferies comme celles de Châteaubriant et de tout l’Ouest de la France.

L’usage du bois pour le chauffage s’est développé : 50 000 tonnes en 2009, et 800 000 tonnes en 2016 (dont 200 000 tonnes fournies par Béma qui transforme 96 % du bois de scierie). Il a donc fallu trouver du bois ailleurs. L’entreprise Béma intervient alors en forêt, pour couper les taillis peu intéressants pour le sciage. Ces bois sont transportés en bord des routes et déchiquetés sur place (ce qui pose de temps en temps des problèmes de sécurité pour les voitures). La prestation coûte 1 € de l’hectare et, pour ce prix, l’entreprise replante des arbres propres à l’exploitation sylvicole.

à Nozay 20 000 m2 couverts

C’’est le taux d’humidité qui fait que le bois brûle correctement ou non. Le bois humide fournit deux fois moins d’énergie, encrasse le poêle et libère des substances polluantes. Suite à l’abattage d’un arbre, son taux d’humidité est de l’ordre de 45%, tandis qu’un bois sec ne contiendra plus que 10 à 20% d’humidité.

L’entreprise Béma stocke donc le bois à sécher, l’opération demande 3-4 mois pour du bois déchiqueté. Il suffit d’un hangar bien aéré car l’écorce du bois fermente et produit de la chaleur, séchant ainsi naturellement le bois.

Enfin l’entreprise Béma fait le broyage des déchets verts pour les communes.