Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances du 11 mai 2016

Mée-disances du 11 mai 2016

Ecrit le 11 mai 2016

 Areva … mal

LesEchos 02/05 : « Areva a indiqué que l’audit qualité qu’il mène depuis la découverte de défauts sur la cuve de l’EPR en construction à Flamanville (Manche) ‘’a permis à ce stade de mettre en évidence des anomalies, en cours de caractérisation, dans le suivi des fabrications’’ au sein de son usine du Creusot ». Areva forge et usine les plus grandes pièces métallurgiques des îlots nucléaires des centrales. Sur 10.000 dossiers de fabrications réalisées depuis une soixantaine d’années, 400 dossiers présentent des « incohérences », selon le président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Areva ne veut ni confirmer ni exclure des falsifications volontaires...

 Ben Laden et 5 ans

France24.com du 02/05 : dans la nuit du 1er au 2 mai 2011, les forces spéciales américaines prenaient d’assaut la résidence d’Oussama Ben Laden au Pakistan, dans la ville d’Abbottabad. Au cours de cette opération, le fondateur d’Al-Qaïda a été tué par le commando. Un médecin pakistanais, Shakil Afridi, avait alors aidé la CIA à localiser Oussama Ben Laden en organisant une fausse campagne de vaccination contre l’hépatite C, qui avait servi de couverture pour confirmer la présence du redouté chef d’Al-Qaïda.

Mais depuis ce raid américain, Shakil Afridi se trouve en cellule. Le médecin a été arrêté peu après peu la mort de Ben Laden par les autorités pakistanaises, accusé d’avoir des liens avec des extrémistes. Il a été condamné à une peine de 33 ans de prison, réduite par la suite à 23 ans. Détenu à l’isolement dans une petite pièce, sa vie reste menacée par les Taliban. Plusieurs groupes de défense des droits de l’Homme ont tiré la sonnette d’alarme, exigeant un procès transparent.

 L’anomalie Ghosn

Challenges 03/05 : L’assemblée générale des actionnaires de Renault s’est prononcée, à 54 %, contre la rémunération de 7 millions d’euros accordée au PDG Carlos Ghosn. Derrière ce geste de mauvaise humeur se profile la prochaine polémique sur la rémunération des patrons : après les indemnités de départ octroyées même en cas d’échec, après les retraites chapeaux, voici venir les actions gratuites, dites « de performance ». Elles sont beaucoup moins fiscalisées que les stock-options, et les entreprises du Cac 40 se sont empressées de les généraliser. Ainsi, avec deux présidents hautement performants, comme Carlos Ghosn et Carlos Tavares (PSA), affichant tous deux un salaire de 3 millions d’euros en 2015, le premier va recevoir 4 millions d’euros en actions gratuites, tandis que le second n’en a été gratifié que pour deux millions.
Bof, 3 millions d’euros, ça ne fait guère que 250 000 €/mois. Une misère assurément. Et il faut y ajouter des actions gratuites ? Mauvaise action !

 Lacrymaux

Regards.fr du 01/05 : D’après une étude de l’université de Yale, le gaz lacrymogène n’a pas seulement des effets irritants : il s’agit surtout d’un gaz neurotoxique. Ainsi, l’exposition prolongée au gaz lacrymogène peut causer des problèmes respiratoires sérieux, voire des crises cardiaques comme on peut le lire dans le Journal of the American Medical Association. Ces effets sont renforcés chez les enfants. Chez des femmes enceintes, il peut provoquer des fausses couches et s’avère mortel pour des personnes souffrant d’asthme ou d’autres problèmes bronchiques. En France la police l’utilise clairement de manière irresponsable : depuis le début de la lutte contre la loi travail – et sans parler de Notre-Dame-des-Landes – elle gaze à grande échelle et notamment les lycéens. Le jeudi 28 avril, elle est allée plus loin en gazant d’abord l’intérieur de la station de métro Nation à Paris pour ensuite fermer les sorties.

Le marché de ces armes « non-létales » est estimé à plus de 1,6 milliard de dollars, avec un fort potentiel de croissance dans les années à venir. La France figure parmi les pays qui profitent fortement de ce marché. Ainsi, dans le cadre des révolutions arabes, le gaz lacrymogène français a servi à mater la révolution de 2011 au Bahreïn et a causé la mort d’au moins trente-neuf personnes selon l’ONG Physicians for Human Rights.

 Affiche-Répression

Affiche-CGHT-Police

Une photo de forces de l’ordre en uniforme, un sol tâché de sang, surmontés d’un « Loi travail Stop à la répression ! ». Cette affiche a été postée par la CGT sur son compte Facebook. C’est la deuxième fois que l’organisation syndicale publie une affiche faisant largement référence à des violences policières qui auraient été commises contre des jeunes pendant les manifestations contre le projet de loi Travail. Un montage-photo qui, une fois encore, ne plaît pas du tout aux syndicats de policiers.

 Les manifs et le marché

Regards.fr du 01/05 : En plus des livraisons d’armement la France se considère comme un exportateur de compétences en « gestion de foules », et forme les forces répressives étrangères. Afin de rendre crédible l’offre français en matière de répression, la France a régulièrement besoin de prouver l’efficacité de ses armes et de sa police. Dans ce contexte, l’entreprise Civipol qui vend un « véritable savoir-faire français » de conseil et des formations reconnaît que la répression des quartiers populaires de 2005 a nettement fait progresser les contrats liés au maintien de l’ordre.

En 2008, juste après la répression des émeutes au Tibet, la Chine a reçu une délégation de la gendarmerie française pour former des policiers, tout comme la France a formé la police du dictateur Moubarak en Égypte et des CRS en Afrique du Sud qui, lors de la grève à Marikana de 2012, ont tué trente-quatre ouvriers.
Ainsi, les soi-disant débordements lors des manifestations contre la loi travail ne sont pas seulement organisés par l’Etat à des fins immédiatement politiques, mais ils rapportent des profits.

 Plus que ….

Le Figaro 04/05 : les allocations familiales ont été baissées pour 455 100 allocataires aisés. Selon les derniers plafonds établis, - les familles avec deux enfants à charge et dont les revenus sont compris entre 67.408 euros et 89.847 euros ne touchent plus que 64,74 euros contre 129,47 euros auparavant. [Cela leur fait une perte mensuelle de 64,73 €]
– Les familles de deux enfants ayant des ressources supérieures à 89.847 euros ne perçoivent plus que 32,37 euros… [Cela leur fait une perte mensuelle de 91,00 €]

Visiblement, remplacer la prime pour l’emploi et le RSA  -activité en prime d’activité était un choix judicieux. La Caisse nationale d’alocations familiales, qui gère le dispositif destiné à soutenir les foyers aux revenus les plus modestes, fait face à une très forte demande. Depuis son entrée en vigueur le 1er janvier dernier, déjà 2,3 millions d’adultes en bénéficient (3,8 millions de bénéficiaires en comptant les enfants). Ces foyers, dont les revenus moyens d’activité sont de 1063 euros/mois, touchent une aide mensuelle d’environ 164 euros.

 Bloctel

Vous en avez assez du démarchage télépĥonique incessant sur les fixes et les portables ? A compter du 1er juin 2016 vous pourrez vous inscrire gratuitement sur ‘’BlocTel’’ par l’intermédiaire du site internet www.bloctel.gouv.fr (non encore actif). Cette inscription sera valable pour une durée de 3 ans. Vous n’avez pas internet ? Ce n’est pas grave ! Demandez un service à vos voisins.