Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Santé > SSIAD Moisdon, bilan 2015

SSIAD Moisdon, bilan 2015

Ecrit le 25 mai 2016

L’AMD (association de maintien à domicile) qui gère le service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) a tenu son Assemblée Générale au Grand Auverné, sous la présidence d’André Tessier. Celui-ci a rappelé le rôle de l’association dans la gestion du service et fait un zoom sur la situation départementale des ssiad (nombre de places)

Le service SSIAD est financé par l’ARS   (Agence régionale de Santé) A ce titre il bénéficie d’une dotation de 482 000 € pour assurer le fonctionnement (34 places personnes âgées et 3 places handicapées). La volonté du Conseil d’Administration est d’avoir des places supplémentaires afin de répondre aux besoins.

Le taux d’occupation du service est satisfaisant (98%). Les demandes d’admission sont nombreuses et 55 % d’entre elles n’ont pu être satisfaites sur l’année 2015.

Le SSIAD travaille au quotidien avec le réseau de partenaires du territoire, afin de répondre au mieux aux besoins et attentes des usagers. Onze aides-soignantes interviennent quotidiennement à domicile auprès des personnes pour la réalisation de soins d’hygiène spécifiques liés à la maladie ou au handicap.

Le SSIAD s’inscrit dans une démarche permanente d’amélioration de la qualité. Le personnel bénéficie de nombreuses formations pour développer de nouvelles compétences et s’adapter aux évolutions liées au public accompagné.

Le maintien à domicile n’est possible qu’avec le soutien des aidants. Les 2/3 des usagers du service vivent avec leur conjoint, ou leurs enfants . Des groupes de parole, financés par la CARSAT  , permettent aux aidants de s’exprimer sur les difficultés rencontrées, leur vécu, leur manque de considération. L’objectif de ce temps d’échanges est de prévenir les risques liés à l’épuisement et à l’isolement social et affectif.

Bistrot-Mémoire

En fin d’assemblée, l’AMD avait invité Mme Émilie Durand Bodin, psychologue et animatrice du Bistrot Mémoire du Pays Châteaubriant. Elle a présenté le fonctionnement de cette activité qui répond à un réel besoin sur le territoire (200 personnes accueillies depuis sa création). Un vendredi sur deux, des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer   ou de pathologies apparentées et leurs aidants se retrouvent au bar l’Amazone à Châteaubriant pour un temps d’échanges et de partage. On vient au bistrot « comme tout le monde » pour « sortir de chez soi » et pour partager un moment de convivialité. Les participants peuvent arriver et repartir à tout moment. En milieu d’après-midi, il est toujours prévu une intervention sur un thème particulier Après les échanges, « les conversations se prolongent… » .