Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Départemental > CD44-Commission permanente mai 2016

CD44-Commission permanente mai 2016

Ecrit le 8 juin 2016

Ah la jussie ! Quelle plante envahissante ! Et combien ça coûte cher pour l’éliminer. Le CD44 (Conseil Départemental de Loire-Atantique) attribue 46 250 € au syndicat du bassin versant du Don, 42 350 € à celui de l’Isac et 34 625 € à celui de la Chère.

Subvention aux actions culturelles de proximité : le CD44 accorde 3000 € à l’ARCEL   (St Aubin-des-Châteaux) et 3000 € au Théâtre Messidor, 1500 € à la Compagnie Paris-Bénarès de Puceul et 1000 € au Festival de théâtre amateur de St-Vincent-des-Landes.

Emploi : le CD44 attribue 11 220 € à l’ACPM   de Châteaubriant, et 9 182,00 € à l’association Espoir de Nozay qui, en 2015, a accompagné 26 personnes.

Carrière à Fercé : Par arrêté préfectoral du 6 Mars 2015, la société LAFARGE Granulats France a été autorisée à exploiter, à ciel ouvert, une carrière de roche massive et ses installations aux lieux-dits « Javardan » et « La Grée   », commune de Fercé (Loire-Atlantique) pour une durée de 30 ans. Cette autorisation est assortie d’une part, d’une prescription limitant la quantité de matériaux transportés dans le bourg de Fercé à 1 000 tonnes par jour, et d’autre part, d’une obligation de réaliser, dans un délai de 5 ans, une étude technico-économique de la faisabilité d’une desserte de la carrière par le sud-est.

L’exploitation de la carrière peut engendrer un trafic de poids-lourds supérieur au trafic normalement supporté par les routes départementales desservant le site. Aussi, et afin de préserver le domaine public routier départemental et la sécurité des usagers, des aménagements et restrictions de circulations sont mis en place sur certaines sections de ce réseau, à la charge de l’exploitant.

Eolien : Le Département est propriétaire et gestionnaire du site de l’étang de Clégreuc, espace naturel sensible d’une superficie de 110 ha, sur la commune de Vay. Dans le cadre de l’étude d’impact d’un projet éolien sur la commune de Marsac-sur-Don, il a été prévu la mise en œuvre de mesures compensatoires et, notamment, le financement de la réalisation d’un observatoire oiseau en rive ouest de l’étang de Clégreuc, pour un montant de 37 000 € HT  , en réponse à l’impact sur l’avifaune. Ces mesures compensatoires seront donc financées par la Société parc éolien de la vallée du Don.

Agriculture paysanne : le CD44 organise depuis 2009 un « challenge agriculture paysanne », visant à impliquer les établissements d’enseignement agricole dans la promotion d’initiatives agricoles. En 2015/2016, onze classes ont répondu à cette initiative  . Il s’agissait d’appréhender, de comprendre et de restituer devant un jury composé de conseillers départementaux, de techniciens du Département et de représentants syndicaux de l’agriculture, les fondements de l’agriculture paysanne. Ces témoignages étaient basés sur l’étude et l’observation d’exploitations présentes en Loire-Atlantique ou dans des départements limitrophes. Le lycée agricole de Derval a engagé trois classes et l’une d’entre elles a décroché le 2e prix.

Transports Lila : Un nouveau réglement intérieur entrera en application au 1er septembre 2016.

  • - les bagages : Le déploiement des cars à plancher bas sur le réseau Lila engendre la diminution de capacité pour l’emport des bagages puisque ces véhicules ne comportent ni de soutes, ni de grands racks à l’intérieur. Afin d’assurer la sécurité des passagers et réserver les places assises aux usagers (et non aux bagages), il est demandé de limiter le nombre de bagages par usager à deux, de dimension similaire à celles des bagages cabines pour les avions. L’un doit être positionné sous le siège, le deuxième sur les genoux ou dans les racks dans la mesure du possible.
  • - De plus, l’embarquement de vélos en dehors des cars équipés de dispositifs arrière extérieur sera interdit sur l’ensemble du réseau, pour assurer la sécurité des passagers.
  • - le signalement des usagers au point d’arrêt. Afin de faciliter le travail des conducteurs et d’accroître la sécurité des usagers, il apparaît utile de préciser dans le règlement intérieur la nécessité pour les usagers en attente au point d’arrêt en phase nocturne de se signaler par un point lumineux.

Violences : Le Département de Loire-Atlantique, au titre de la citoyenneté et de la prévention des violences faites aux femmes, s’engage à soutenir les victimes des violences conjugales et, à cet effet, finance et gère diverses actions pour mieux accueillir et accompagner ces personnes. Certaines de ces actions, portées par des structures associatives, sont soutenues par les subventions attribuées par le conseil départemental. Par exemple l’association d’action éducative organise des « groupes de paroles destinés aux personnes auteures de violences conjugales » Pour l’année 2015, 10 hommes ont participé à 10 demi-journées de rencontre. Une évaluation individuelle en fin de parcours fait état d’une progression dans la prise de conscience des participants quant à la responsabilité de leurs comportements et passages à l’acte.


Ecrit le 8 juin 2016

 Calaméo-Calamité

Le Conseil Départemental met son magazine sur internet. Bonne idée. Il utilise pour cela le système « Calaméo » et là c’est … calamiteux ! Le texte est très petit, on peut l’agrandir en appuyant sur une touche du clavier. Ça c’est bien. Mais à condition de rester dans les limites de l’écran. Si on est mal-voyant, on peut agrandir encore le texte mais il déborde, il faut alors le déplacer à la souris et alors, gare ! Ça bouge, c’est infernal, quasiment impossible à lire ! Si seulement il y avait, à côté, le texte en format .doc ou en format .odt ou .pdf ce serait plus facile. L’accessibilité est un combat !


Ecrit le 29 juin 2016

 Accueil solidaire

Le Conseil Départemental de Loire-Atlantique, en lançant un appel à la solidarité citoyenne pour l’accueil de mineurs isolés étrangers, ne s’attendait pas à un tel élan : 80 demandes, issues de 39 communes, sont parvenues sur sa plateforme de candidature. Après plusieurs réunions collectives et individuelles, des rencontres   à domicile et une mise en relation avec des jeunes migrants désireux de s’inscrire dans ce cadre, plusieurs familles de Loire-Atlantique accueillent désormais des mineurs isolés étrangers. Adresse :
https://frama.link/accueil