Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Transports, routes, SNCF > Tram-train > Train Châteaubriant-Rennes, en baisse

Train Châteaubriant-Rennes, en baisse

Ecrit le 22 juin 2016

 Le train Châteaubriant-Rennes en baisse jusqu’à 2020

La réunion publique organisée mardi 7 juin par la municipalité de Corps-Nuds pour évoquer les modifications de la ligne TER Rennes-Châteaubriant a suscité beaucoup d’incompréhension et de mécontentement parmi les 300 habitants et usagers présents. A compter de septembre 2016, la vitesse sur la ligne sera réduite à 40 km/h sur certains tronçons pour garantir la sécurité technique, dans l’attente de travaux de rénovation projetés en 2019 durant lesquels la ligne sera fermée. Entre Châteaubriant et Rennes, cela se traduira par une limitation à un seul aller-retour en train en semaine au lieu de 5, auquel s’ajouteront 3 navettes autocars entre Châteaubriant et Janzé. Le temps de parcours en train augmentera, passant à 1 h 25 soit 13 minutes en plus entre Châteaubriant et Rennes. En autocar, le temps de parcours sera, selon les horaires, entre 1 h 28 et 1 h 36 soit jusqu’à 24 minutes en plus. Cela va obliger le Conseil départemental d’Ille et Vilaine à mettre en doublon des autocars sur Janzé et Retiers pour que les élèves puissent arriver à l’heure aux collèges et aux lycées.

Les travaux de rénovation projetés en 2019 ne seront engagés par la SNCF que si les intercommunalités traversées participent au plan de financement de ce projet. Le Contrat de Plan Etat Région Bretagne 2015-2020 signé le 11 mai 2015 a inscrit les travaux pour un coût de 40 M€ et prévu 8 M€ de crédits de l’Etat, 8 M€ de crédits du Conseil régional de Bretagne, et 6 M€ apportés par la SNCF. Il resterait donc 18 M€ (45%) à trouver auprès des collectivités locales.

La Communauté de Communes du Pays de la Roche aux Fées a indiqué qu’elle ne participera au financement (avec regret) que si la totalité de la ligne est maintenue jusqu’à Châteaubriant. Une réunion est programmée avec le Préfet et le Conseil régional de Bretagne le 4 juillet prochain pour faire le point.

Le 15 mai 2017, l’ouverture de la Ligne Grande Vitesse Bretagne (qui coûte 3,4 milliards d’euros) mettra Rennes à 1h27 de Paris, et il faudra donc pratiquement le même temps pour aller de Rennes à Châteaubriant. Beaucoup de participants à la réunion ont exprimé leur désaccord avec ce choix de la SNCF qui privilégie les Lignes à Grande Vitesse entre métropoles au détriment des lignes TER locales. L’un d’entre eux a même fait le parallèle avec le projet de transfert de l’aéroport Nantes-Atlantique.

Un collectif citoyen se met en place pour appuyer les élus dans leur action, une première réunion de ce Collectif aura lieu à Janzé mercredi 22 juin de 19h à 21h, espace Brûlon, 5 av. du Général de Gaulle à Janzé. Salle à l’étage (accès par escalier extérieur). Contact : 06.81.58.84.10

Une pétition à ce sujet


Ecrit le 6 juillet 2016

La réunion publique du 7 juin 2016 à Corps-Nuds autour de la ligne TER Châteaubriant-Rennes, a connu un franc succès (plus de 300 participants). Soucieux du devenir de cette ligne (400 000 voyageurs/an) suite à un état des lieux préoccupant (abaissement de vitesse, remplacement de TER par des cars, mise à contribution des collectivités locales pour le financement de la rénovation de la ligne – 18 millions d’Euros) un collectif citoyen a vu le jour le 22 juin 2016 à Janzé avec un objectif : la sauvegarde de la ligne indépendamment de toute considération partisane (politique ou syndicale), dans l’intérêt du plus grand nombre (citoyens, usagers, cheminots, élus locaux…).
Le CCCRET (Collectif Citoyen Châteaubriant Rennes En Train) tient à prouver son attachement aux valeurs du service aux publics et se mobilise. Nous sommes tous concernés, usagers de la ligne ou non. Une page fesse-de-bouc a été mise en place 

et une [pétition à signer en ligne : https://www.change.org/p/conseil-r%C3%A9gional-bretagne-d%C3%A9fense-de-la-ligne-ferroviaire-ch%C3%A2teaubriant-rennes]

Contact : 06 49 98 69 15


Ecrit le 2 novembre 2016

 Le Train par la route

Un groupe de marcheurs a relié Rennes à Châteaubriant pour marquer son attachement à la liaison ferrée entre ces deux villes. Manifestation à Jans, réunion à la Préfecture, interventions auprès de Rennes Métropole : « il s’agit d’empêcher une plus importante dégradation des conditions de service sur cette voie, pour éviter une désaffection des usagers qui conduirait à la fermeture de la ligne. Dans l’immédiat, les gens ont repris leur voiture, occasionnant d’importants embouteillages à Rennes. Les rails, le ballast, les wagons sont anciens, il n’y a pas d’accès handicapé. Ceci nous fait craindre une fermeture à terme » dit Philippe Rajalu président de l’association de défense de la ligne, qui relève cependant des éléments d’espoir : « du côté des élus, il y a un consensus pour maintenir cette ligne. Il semble que le budget est assuré. Il faut donc commencer les travaux le plus tôt possible »

La ligne TER Châteaubriant Rennes est une voie unique non électrifiée de 58 km comprenant 39 passages à niveau, 4 gares (hors Rennes), et 5 haltes. La vitesse nominale est de 70 km/h entre Châteaubriant et Retiers, et de 90 km/h entre Retiers et Rennes. Mais elle tombe actuellement à 40 km/h sur certains tronçons pour des raisons de sécurité.

La ligne est circulée chaque jour par 12 trains de voyageurs (6 par sens dont 2 trains ont pour origine et terminus Retiers). La fréquentation est de 407 500 voyages en 2014 soit jusqu’à 1 000 voyageurs par jour. La progression de la fréquentation est de + 3 % par rapport à 2013 (+ 20 % depuis 2008). 50 % sont des voyages scolaires, et 40 % des voyages abonnés.


Ecrit le 30 novembre 2016

 Train Châteaubriant-Rennes

Le Collectif Citoyen pour la ligne Châteaubriant-Rennes en Train (CCRET) est devenu une association d’usagers, l’Association Citoyenne Châteaubriant-Rennes En Train, dont les buts sont de :
• Retrouver un niveau de desserte de la ligne conforme aux besoins quotidiens des usagers pour leurs déplacements scolaires, professionnels et de loisirs
• Moderniser la ligne afin d’en accroître l’attractivité pour répondre aux exigences environnementales (pour tous les usages y compris le Fret marchandises) et de desserte équilibrée et solidaire des territoires desservis
• Promouvoir son développement pour répondre à l’ensemble des besoins de transports.

Il est possible d’adhérer à l’association et de répondre à une enquête sur les besoins.
06 79 11 38 87
accret35@gmail.com


Ecrit le 8 février 2017

 Enquête horaires Train

Vous vous intéressez à la ligne de train Rennes-Janzé-Châteaubriant et vous souhaitez la défendre. L’ACCRET vous sollicite pour compléter une enquête afin d’avoir une vision réelle des besoins en matière d’horaires.

Vous trouverez l’enquête en suivant ce lien et la compléter vous prendra quelques minutes qui seront très utiles à l’ACCRET. Vous n’avez pas besoin d’être usager de la ligne de chemin de fer pour y répondre. Habiter sur le territoire concerné et être sensible au développement local suffit.

Etudes lancées