Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCC - Com Com de Châteaubriant > CCC - 2016-2017 > Châteaubriant, la piscine perd les eaux

Châteaubriant, la piscine perd les eaux

Ecrit le 29 juin 2016

 L’heureux avènement est retardé

C’est vraiment pas de chance et on ne peut pas accuser la Com’Com’   d’avoir mal fait son travail. Le chantier de la nouvelle piscine a été bien suivi, la commission de sécurité est passée, les tests d’étanchéité étaient satisfaisants, le grand bassin était plein à ras-bord comme il devait l’être. Et puis, un mauvais matin, catastrophe, le niveau avait baissé de quelque 40 cm. Où était passée l’eau ? Aucune évaporation, aucune dégradation, aucune fissure, aucun joint défectueux, nulle part on ne voyait un petit tourbillon signalant une fuite. Dans le sous-sol, rien d’apparent non plus !

Et puis l’eau a commencé à fuiter dans le sous-sol, c’est que le bassin y est protégé par une enveloppe en béton. L’eau s’y est accumulée et, quand la pression a été trop forte, l’eau a traversé le béton. Bon, on a retrouvé l’eau. Mais comment est-elle arrivée là puisqu’on ne voit aucune cause de fuite ? L’inspection a commencé. Le souhait des élus c’est de trouver quelque part une canalisation ayant lâché. La crainte c’est de diagnostiquer un fond de bassin pas assez étanche : assez étanche pour les tests, pas assez à long terme. Si c’était le cas, il y aurait des travaux considérables à entreprendre. Aucun surcoût pour la Com’Com’   puisque cela relève de la responsabilité de l’architecte mais, à coup sûr, un retard considérable pour l’ouverture de l’espace aquatique.
Le grand bassin
Photo ci-dessus : le bassin fait 545 m2, au matin du 21 juin, il avait baissé de 60 cm, cela représente environ 300 m³ d’eau (soit 300 000 litres d’eau).

L’inauguration de Aquachoisel est donc reportée à une date ultérieure. Dans l’attente, l’Espace Dauphins sera ouvert tout l’été avec des horaires étendus et des animations supplémentaires. Un programme sera communiqué dans les prochains jours.

Dans ce contexte, les nouveaux tarifs adoptés par la Com’Com’   ne seront pas appliqués et la tarification précédente sera maintenue jusqu’à l’ouverture de l’AquaChoisel.

JPEG - 19.4 ko
Le coin des enfants

Le coin des enfants
Derrière la pataugeoire destinée aux enfants, on aperçoit le bassin extérieur. Le voici, pris de l’extérieur, la tête au frais, le corps dans l’eau chaude, avec vue sur un magnifique paysage.

JPEG - 22.4 ko
Le bassin extérieur
JPEG - 16.2 ko
Plongeoirs

La partie « plongée ».
En arrière on aperçoit le pentagliss qui fera le bonheur des enfants.

Au sous-sol : une partie de la machinerie.

Le dossier « Espace aquatique » a évolué au fur et à mesure des travaux. Le miroir d’eau prévu à l’entrée a été supprimé, pour des raisons d’entretien et de moins-value. Il a été remplacé par une plantation de bambous. Le parking destiné aux voitures et aux cars a été étendu de même que les plages végétales. Les espèces arbustives ont été modifiées, un semis de prairie a été réalisé. etc.

Toutes ces modifications sont vues directement par le bureau communautaire : les conseillers communautaires ne les voient pas, sauf s’ils demandent spécifiquement à consulter le dossier disponible à l’administration de la Com’Com’  .

Le coût initial était de 10 402 390 € HT  .
Il est désormais de 11 064 385 € HT   et est susceptible de varier encore un peu.

JPEG - 27.6 ko
Machinerie

 Espace Dauphins

Beaucoup d’adeptes de la natation à Châteaubriant se réjouissent de bénéficier encore quelques mois du grand bassin sportif couvert de 750 m2 de l’Espace Dauphins qui est un atout rare pour une petite ville moyenne. Espérons que ce délai permettra à la Com’Com’   de prendre conscience de l’importance de maintenir des horaires raisonnables sur l’Espace Dauphins, et d’ajuster l’évolution des tarifs prévus dont l’augmentation importante est très mal vécue.

Aux dernières nouvelles, ce serait de la faute d’une buse, ou de strois buses. Y’a d’l’abus