Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances, avril 2009 (1)

Mée-disances, avril 2009 (1)

Ecrit le 1er avril 2009

 Crimes de guerre à Gaza

L’Humanité.fr du 24/03 : Le journal Haaretz publie des récits accablants pour l’armée israélienne. Des témoignages de soldats israéliens évoquent des meurtres de civils de sang-froid et des actes de vandalisme durant les 22 jours de l’offensive israélienne à Gaza, en décembre et janvier derniers. Ces soldats, qui sortaient de l’académie militaire « Yitzhak Rabin », ont publié leurs récits dans la lettre d’information de cette institution.

Parmi les témoignages […] figure le cas d’une vieille femme palestinienne tuée alors qu’elle marchait à 100 mètres de sa maison. D’autres militaires font également état d’exactions, d’actes de vandalisme et de destructions dans des maisons. Un des témoignages, émanant d’un chef de section d’infanterie, évoque un tireur d’élite de l’armée ayant abattu une mère et ses deux enfants pour avoir pris la mauvaise direction quand les militaires leur avaient ordonné de sortir de chez eux. […]

Selon le directeur de l’école militaire, Danny Zamir, il régnait au sein de l’armée un climat de « mépris débridé » et un « sentiment de supériorité » envers les Palestiniens. Il affirme avoir transmis à l’état-major les témoignages des anciens de son école ayant servi à Gaza, qui n’auraient pas eux-mêmes commis de crimes de guerre mais « sont mal à l’aise de n’avoir pu en empêcher ».

L’offensive de l’armée israélienne contre le Hamas dans la bande de Gaza a fait plus de 1.300 morts et 5.000 blessés palestiniens, selon un bilan des services médicaux palestiniens. Parmi les morts figurent 437 enfants âgés de moins de 16 ans, 110 femmes et 123 personnes âgées, ainsi que 14 médecins et quatre journalistes. […] L’opération militaire a été lancée par Israël avec pour objectif déclaré de réduire les tirs de roquettes des groupes armés palestiniens, notamment du Hamas, contre son territoire. Côté israélien, dix militaires et trois civils ont été tués, selon les chiffres officiels.

Les pays occidentaux, qui avaient balayé d’un revers de main les témoignages accablants des Palestiniens eux-mêmes vont-ils enfin saisir la justice internationale pour qu’une commission d’enquête indépendante puisse établir les faits et que, le cas échéant, des poursuites soient entreprises à l’encontre d’Israël ?

Ndlr : serait-ce une question de shoah ?

 Radar fou

Une habitante de Laval est victime depuis des mois d’un radar automatique, sans doute déréglé ou défectueux, installé en face de chez elle et qui flashe régulièrement son véhicule à l’arrêt.

« C’est une histoire de fou. Mais à la longue, ça ne me fait plus sourire », a déclaré Delphine Joubert qui a reçu sa troisième contravention depuis septembre. A chaque fois, elle réclame le cliché de l’infraction et conteste la contravention. Son véhicule est photographié par l’avant et de l’autre côté de la voie de circulation censée être couverte par le radar. Sur la photo, personne n’est au volant.

« On me répond par un courrier-type que c’est une erreur manifeste et que je suis hors de cause », mais « il faut toujours se justifier, écrire des lettres. C’est du harcèlement ». La place de parking est exactement dans le champ de mire du radar installé depuis quatre ans […] Un locataire qui avait occupé la même maison entre 2006 et 2008, s’était plaint lui aussi d’avoir reçu douze contraventions en 18 mois.

Ndlr : est-ce le radar qui est fou ?

 Monaco

LeMonde.fr du 24/03 : « Je sais pour l’avoir vécu que c’est un abri pour de l’argent sale, de l’argent criminel ou issu de fraudes fiscales, autant de dévoiements qui deviennent insupportables en temps de crise où l’effort est demandé à tout le monde. » L’ancienne magistrate anti-corruption Eva Joly, candidate aux élections européennes sous l’étiquette Europe Écologie, a pointé du doigt la principauté de Monaco, plaque tournante à ses yeux du blanchiment d’argent. Elle s’est déclarée déterminée à poursuivre sa lutte contre la corruption si elle est élue le 7 juin aux côtés de Daniel Cohn-Bendit.

 Un mois par terre

Le Figaro relève qu’une anorexique de 14 ans, hospitalisée au service de psychiatrie infanto-juvénile de la Fondation Lenval, à Nice (Alpes-Maritimes), « a dû, faute de place, dormir sur un matelas posé au sol » pendant un mois.

« la Fondation Lenval a déclaré préférer offrir des conditions hôtelières dégradées plutôt que de refuser les soins ». Pour son président, Bernard Lecat : « Ce n’est pas une situation normale mais elle n’est pas exceptionnelle ».

La mère de l’adolescente, mise au courant une semaine après le début de l’hospitalisation, remarque que pour cette dernière, « c’était difficile à vivre. Elle était déjà mal dans sa peau et elle avait l’impression d’être rejetée, traitée comme un chien. Nous aurions préféré que l’hôpital nous tienne au courant plutôt que nous mettre devant le fait accompli ».

Le département des Alpes-Maritimes « ne serait pas le plus dépourvu » en lits en psychiatrie juvénile ; « les besoins de prise en charge d’adolescents en situation de crise seraient en hausse constante ».

 Suspects troubles

LeMonde.fr du 20/03 : Des jumeaux arrêtés pour un spectaculaire vol de bijoux dans un grand magasin berlinois (valeur estimée : 1 à 2 millions d’euros) ont dû être relâchés, la police ayant été incapable de déterminer lequel était coupable.

 Réunion républicaine

Lefigaro.fr du 24/03 : La réunion dont Nicolas Sarkozy sera la vedette le 24 mars à Saint-Quentin et où quelque 3 500 participants UMP sont attendus, n’est pas un meeting, mais une « réunion républicaine ». […]

L’Union du 25/03 : A Saint Quentin, « N. Sarkozy a ressuscité la « majorité silencieuse », de ceux qui souffrent dans la discrétion, de ceux « qui n’ont pas les moyens de faire la grève », planté au beau milieu du Palais des Sports transformé en camp retranché par une massive présence policière qui avait bouclé le centre-ville (…) « Le résident de l’Elysée puise dans la sourde angoisse de ses ouailles une nouvelle force, et développe un discours sécuritaire fort prisé des classes moyennes dont il sait les frustrations »

Une importante manifestation de force … populaire policière : « ils étaient environ 1.200 policiers, CRS, gendarmes et membres de la garde rapprochée du président à investir dès 11 heures, les artères du centre-ville de Saint-Quentin ». Des mesures de sécurité drastiques prises par la préfecture et la direction départementale de sécurité publique avec un centre-ville paralysé dès 13 h 30 pour un passage éclair de moins de trois heures du chef de l’État. (…) « Nicolas Sarkozy ne voulait pas voir un Saint-Quentinois de loin comme de près, assure un des acteurs axonais du dispositif de sécurité. Les services de l’Élysée ont précisé qu’il ne voulait pas apercevoir une banderole, ni entendre le moindre sifflement, sous peine de sanctions. »

Le journal L’Union continue : « Quant aux 4.000 invités, triés sur le volet, pour la réunion « publique » de 19 heures, ils avaient été priés de se garer au champ de foire. Ils sont ensuite montés à bord de bus faisant la navette gare-parc des Champs-Élysées, après avoir montré carte d’identité, carton d’invitation et avoir subi une fouille sommaire ». Cela nous rappelle quelque chose, étrange, non ?

Ndlr : L’Elysée veut rendre le président inaccessible …


Ecrit le 8 avril 2009

 « Dijon Mustard  »

La ville de Dijon a annoncé avoir envoyé à Barack Obama une caisse de moutarde. Lors de son premier voyage à bord d’Air Force One, le nouveau président américain avait demandé à en goûter.

Les Dijonnais « ont été touchés, et même fiers, de découvrir votre goût pour un produit local qui contribue à la réputation internationale de notre cité : la moutarde de Dijon », écrit le maire socialiste de la ville, François Rebsamen, dans la lettre accompagnant la caisse de moutarde adressée à la Maison Blanche. […]

Le groupe américain Unilever, qui a pris en 2000 le contrôle d’Amora Maille, a annoncé en novembre 2008 la fermeture de deux sites de production bourguignons, dont son usine historique à Dijon, entraînant la suppression de 296 emplois.

Ndlr : la caisse contenait-elle de la moutarde Parisot ?

 Films pornos

En Angleterre, sur une note de frais datée de juin 2008, la ministre de l’intérieur, Jacqui Smith, demandait le remboursement de deux films X, facturés cinq livres chacun. C’est en fait le mari de la ministre qui a utilisé l’abonnement internet du domicile familial pour commander des films pornographiques qui auraient été loués alors que la ministre était absente de son domicile.

Après les révélations du Sunday Express, la ministre a été contrainte de réagir dans l’urgence : « En demandant le remboursement de ma connexion internet, j’ai par erreur également demandé celui de mon abonnement de télévision », s’est-elle platement excusée. « Il s’agit de films pour adultes, c’est tout ce que vous devez savoir. Dire qu’elle est en colère contre son mari est un euphémisme », affirme un proche de la ministre. […]

L’affaire intervient en plein débat sur les dérives constatées dans les remboursements de frais des dirigeants politiques et financiers au moment où le pays traverse une profonde crise économique.

 Sur l’honneur et la foi

Courrier international du 02/04 : La Conférence épiscopale italienne (CEI) et l’Association des banques de la péninsule ont conclu un accord pour la création d’un fonds de 300 millions d’euros (dont 30 millions doivent être recueillis par les diocèses lors d’une collecte le 31 mai prochain) destiné à venir en aide aux familles nombreuses les plus défavorisées. Il concerne les « familles percevant un seul revenu, avec trois enfants ou comprenant des porteurs de handicap ou des personnes en situation de détresse. Au total, entre 20 000 et 30 000 familles bénéficieraient de cette aide sous forme d’un prêt de 500 euros mensuels pour douze mois, dès lors que l’unique revenu du foyer vient à manquer, renouvelable une fois pour une année supplémentaire. » Ce prêt sur l’honneur devra être remboursé en cinq ans dès que le bénéficiaire aura retrouvé un travail. La mesure devrait concerner les couples mariés, mais également le conjoint séparé avec des enfants à charge. Quant aux divorcés, « nous n’y avons pas songé », avoue un porte-parole de la CEI.

 Mariage de grenouilles

AFP du 27/03 : 250 personnes ont célébré un mariage de grenouilles dans le nord du Bangladesh, un rituel traditionnel censé faire tomber la pluie, qui est effectivement arrivée par la suite. Les deux jeunes « mariés » venaient d’un village à 110 kilomètres au nord de la capitale Dacca. La cérémonie était organisée pour provoquer la pluie, alors que la mousson tarde à démarrer dans la région.

Les invités se sont vus servir un festin traditionnel de mariage, avec plats de riz, lentilles, poisson, bœuf et friandises... etc. « Les mariés étaient spécialement vêtus pour l’occasion. Nous avons béni leur union, et ils ont été ensuite relâchés dans un étang voisin ». « La nuit dernière, nous avons eu de la pluie. Je crois que c’est à cause de ce mariage de grenouilles » , a dit le professeur Kalon, organisateur de la cérémonie.

Ndlr : étrange coutume, n’est-il pas ?

Sarko-grenouille

 Fronde au Sénat

Libération.fr du 02/04 : Le Sénat a adopté dans la nuit du 1er au 2 avril, contre l’avis du gouvernement et de l’UMP, un amendement centriste interdisant les stock-options et actions gratuites pour les dirigeants des sociétés aidées par l’État.

L’amendement déposé par le président de la commission des Finances du Sénat, Jean Arthuis (UC, Mayenne) a été voté par l’Union centriste et par l’opposition de gauche. Seule l’UMP a voté contre. Il a été adopté par 182 voix contre 155.

L’amendement adopté vise en premier lieu à ce que « le parlement fixe la règle » et ne se contente pas d’un décret, selon Jean Arthuis. « Cet amendement a pour objet de veiller à ce que l’argent public, ne puisse pas partir pour le financement de rémunérations abusives, de versement de bonus exceptionnels ».

 EDF espionne ?

Selon mediapart du 31 mars : L’affaire est embarrassante pour EDF. Le numéro 2 de la sécurité d’EDF, l’ancien commandant de police Pierre François, a été mis en examen par un juge de Nanterre dans un dossier d’espionnage informatique visant l’ancien directeur des programmes de Greenpeace, Yannick Jadot, réputé pour ses prises de position anti-nucléaires. Près de vingt-cinq ans après l’affaire du Rainbow Warrior, Greenpeace se retrouve à nouveau la cible de barbouzeries.

Les enquêteurs semblent convaincus que l’officine missionnée par EDF, Kargus consultants, est parvenue à pénétrer le système informatique de l’organisation écologiste : ils ont en effet saisi, dans les locaux d’EDF, le procès-verbal d’un conseil d’administration de Greenpeace, renforçant les soupçons d’infiltration.

Par ailleurs, d’autres personnalités et institutions semblent avoir été espionnées par l’officine ou l’informaticien pirate auxquels EDF a eu recours. Voir aussi page suivante

Ndlr : EDF pète les plombs !

 OTAN : 60e

NouvelObs du 31/03 : Pas moins de 9.000 policiers, CRS et gendarmes mobiles du côté français, 21.000 du côté allemand, sans oublier les éléments du GIPN et GIGN, ont été déployés pour le 60e anniversaire de l’OTAN à Strasbourg. Des avions de chasse sont par ailleurs prêts à décoller de Dijon. Des batteries anti-missiles sont en ordre, alors que les bases aériennes française de Drachenbronn, près de Strasbourg, et américaine de Ramstein située à proximité, sont en état d’alerte. Les écoutes satellitaires sont opérationnelles depuis longtemps. Voir autre article

Du 1er au 3 avril, le centre-ville de Strasbourg a été totalement inaccessible à toute personne ne disposant pas d’un badge avec une zone rouge encerclée par une large zone orange où, là encore, seuls des points de passage pour piétons résidant dans le quartier sont ouverts mais contrôlés. La surveillance du territoire français - terrestre, fluviale et aérienne - est si importante que 48 chevaux de la Garde républicaine et leur cavalier ont même été amenés pour surveiller les zones inaccessibles des bords du Rhin.

Les manifestants hostiles à l’OTAN ont été parqués à 7 km de Strasbourg, dans la ferme éducative de la Ganzau. Du foin, des tentes, des douches et autres sanitaires ont été aménagés par les autorités : Ce village « autogéré » devrait compter, selon les organisateurs, quelque 500 « collectifs » de 23 pays pour 60.000 manifestants espérés. La majorité de ces manifestants sont des pacifistes.

Et avec tout ça, une centaine de casseurs vêtus de noir et munis de barres de fer ont pu « officier » sans être inquiétés. Bizarre, bizarre … Il y a de la provoc’ là-dessous.