Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Médisances - mai 2009

Médisances - mai 2009

Ecrit le 6 mai 2009

 Hortefeux et le SMIC

Du Canard du29/04 : GAG, jeudi 23 avril, dans la loge de Brice Hortefeux, à France 2. Le ministre du Travail, invité d’« A vous de juger », est installé au maquillage, à quelques minutes du début de l’émission. Soudain, il se tourne vers deux de ses conseillers présents et leur balance : « Au fait, c’est combien le montant du smic ? »
Aïe ! Prière de lui trouver en quatrième vitesse la réponse à sa question fondamentale, histoire qu’il ne se fasse pas piéger comme naguère Giscard sur le prix du ticket de métro ou Sarko sur le nombre de sous-marins nucléaires.

Aussi sec, les deux conseillers du ministre, manifestement aussi fins connaisseurs du sujet que lui, quittent la loge, avant de revenir cinq minutes plus tard avec la solution : 1 321 euros brut mensuels.

Comme dit son ami et prédécesseur Xavier Bertrand, c’est un métier.

Commerce d’armes

La Tribune.fr du 27/04 : Derrière la Chine (11%) et l’Inde (7%), les Émirats arabes unis (6%) se sont glissés de la sixième à la troisième place des plus grands importateurs d’armes conventionnelles dans un marché mondial en hausse de 21% selon l’Institut international de recherche pour la paix (SIPRI), dont le siège est à Stockholm.

Leurs importations concernent près de 80 avions de combat F-16E américains et une cinquantaine de Mirage-2000-9 français, selon le rapport. Vu le nombre de commandes passées en 2008 les Émirats continueront d’être un importateur significatif dans les années à venir.

Quant aux États-Unis, ils restent le principal exportateur de matériel militaire (31%) devant la Russie (25%) dont les ventes sont en progression de 14% par rapport à la période d’analyse précédente du SIPRI, de 1999-2003. Selon l’étude, plus d’un tiers des exportations américaines (37%) ont été destinées à cette région depuis 2004. Israël a notamment acheté 102 avions F-16I.

Suivis à la troisième place par l’Allemagne (10%), puis par la France (8%) et la Grande-Bretagne (4%), précise l’institut. Concernant, le volume des exportations allemandes augmenté de 70% ces dix dernières années et, dans la même période, sa part dans les exportations mondiales est passée de 7% à 10%.

« L’Iran n’a compté que pour 5% dans les exportations vers le Moyen-Orient », selon le SIPRI. L’Iran n’est que le 27e importateur, juste devant l’Irak.

« Les dépenses militaires mondiales en 2007 sont estimées à 1339 milliards de dollars - une augmentation en données réelles de 6% par rapport à 2006 et de 45% depuis 1998. Cela correspond à 2,5% du PIB mondial, et à 202 dollars pour chaque habitant du monde », selon les chercheurs de l’institut Petter Stålenheim.

Ndlr : en voilà une affaire qui marche !

Un vrai généreux

Du Canard du 29/04 : Fort de ses 13.9 milliards de bénéfices après impôt, en 2008. le pédégé de Total. Christophe de Margerie. a décidé de taire un geste royal. Le 25 avril, il a convoqué la presse pour annoncer : « Je lance un fonds pour aider les jeunes, qui sera doté de 50 millions d’euros sur cinq ans ».

50 millions sur cinq ans, soit 10 millions par an. Soit 0.072 % du bénéfice de Total.

N’est-ce pas encore trop ?

Outreau ou trop peu ?

Du Canard enchaîné du 29/04 : Le brave petit juge Burgaud aura servi à tout. Une toute petite sanction, symbolique, vient de lui être infligée par le Conseil supérieur de la magistrature. Une « réprimande » : Vilain garçon, la maîtresse est fâchée ! […] Il croyait bien faire. Simple réprimande, donc. Et on oublie tout.

On oublie les vies dévastées. les années de prison pour rien. les familles brisées. On oublie les deux procès calamiteux. le scandale, la commission d’enquête de l’Assemblée. On oublie même les promesses d’une réforme en profondeur de la procédure pénale et de la justice. […]

Tollé chez les magistrats, dont les syndicats protestent d’une seule voix contre la sauvagerie de cette sanction. Corporatisme mis à part, bien entendu, le juge Burgaud est innocent. Forcément innocent. expliquent ses collègues, puisque aucun des actes qui lui sont imputés n’était illégal. Stupides peut-être. Irréfléchis sans doute. Désastreux sûrement, mais conformes au Code de procédure. Et personne ne peut discuter ces actes autrement que par les voies de recours prévues par la loi : appel, Cassation…

Horreur ! Le CSM s’est permis de violer cette sacro-sainte règle et a, dans ses attendus, critiqué la pratique professionnelle de Burgaud. Du coup. même si la décision finale (acquise par six voix contre cinq. ouf ! ) est particulièrement clémente, et même en décalage total par rapport au drame vécu par les acquittés d’Outreau. tous les juges se sentent menacés. C’est un dogme : un magistrat dans l’exercice de ses fonctions est par nature innocent. Et voilà le petit juge pâlot et falot élevé au rang de symbole de la justice immaculée. Cela le change un peu. Car il était, voilà deux ans à peine, la figure emblématique de la culpabilité. L’affaire d’Outreau, c’était lui tout seul. ou presque. L’obstiné, le buté, le stupide petit juge était déjà bien pratique. Les dizaines de magistrats qui ont mis main sur cet effarant dossier ont pu se cacher derrière lui. Et pas un n’a été sanctionné. Ni les juges de la détention. Ni les magistrats de la cour d’appel. Ni le procureur de la République.

Tour à tour coupable et innocent. le merveilleux petit juge Burgaud est toujours aussi utile : il lave plus blanc.

Ndlr : on vous laisse juge !

Policier pourchassé

NOUVELOBS.COM du 30/04 : Un policier en civil s’est tué lors d’un accident de moto, tôt jeudi 30 avril, à Pierrefitte-sur-Seine alors qu’il était poursuivi par des collègues, a-t-on appris de source policière.
Selon les premiers éléments de l’enquête, un motard aurait grillé un feu rouge vers 6h00 du matin au niveau de la Porte de la Chapelle dans le nord de Paris et aurait refusé de se laisser contrôler.
« Il n’avait pas le comportement d’une personne ivre », précise une source policière. Au guidon d’une moto Kawasaki 750, l’homme a pris la fuite poursuivi par un véhicule Mondeo de la Brigade anti criminalité (BAC) de Paris sur l’autoroute A1. Quelques minutes après, le motard prenait la sortie Pierrefitte-sur-Seine.

Au bout de quelques centaines de mètres, le motard a perdu le contrôle de son deux-roues dans une courbe, a traversé un terre-plein central et a percuté une automobile qui arrivait en face avant de finir sa course dans un poteau.
Âgé de 35 ans, la victime avait le grade de gardien de la paix. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes du drame...

Ndlr : passe ta BAC d’abord.

Berlue..

Sfr.fr du 29/04 : « Silvio Berlusconi possède un goût un peu trop prononcé pour les belles femmes en politique ». C’est du moins ce que pense son épouse, dans un courrier à l’agence italienne Ansa. Veronica Lario dénonce le soutien de son mari à « certaines candidates plus connues pour leur plastique que pour leur sens politique aux élections européennes de juin. »
« La présence de belles femmes en politique n’est ni un défaut ni une qualité » affirme la première dame d’Italie. Mais ce qui ressort aujourd’hui, ».c’est l’impudence et le manque de retenue du pouvoir qui porte atteinte à la crédibilité de toutes les femmes« . »Moi et mes enfants sommes les victimes et non les complices de cette situation", ajoute celle qui a eu trois enfants avec Silvio Berlusconi. ...


Ecrit le 13 mai 2009

 Garde à vue… pour un SMS

 
Stéphane, un habitant d’Abbeville (Somme), âgé de 29 ans, a reçu sur son téléphone portable un SMS étonnant : « Pour faire dérailler un train, t’as une solution ? ». Le SMS était envoyé par une vague connaissance de travail, selon Le Courrier Picard.

Mais voilà, jeudi, 16 avril, Stéphane a été convoqué au commissariat d’Abbeville. « Ils voulaient avoir des précisions sur ce SMS » confie-t-il au Courrier Picard.

Les policiers lui ont parlé d’une affaire criminelle, de terrorisme, de garde à vue qui pourrait durer jusqu’à dix jours. Ils lui ont demandé le nom de l’expéditeur du SMS. Celui-ci a subi une perquisition à son domicile. A 16 heures, Stéphane est placé en garde à vue, sur instruction du Parquet. Sa garde à vue ne prendra fin que le lendemain après-midi, à 16 heures.

Explications : Le téléphone portable était un appareil prêté par son opérateur de téléphonie mobile. Et celui-ci a prévenu la police ! L’erreur de Stéphane, lui a-t-on dit, c’est de ne pas avoir alerté les autorités après avoir reçu le SMS… Sans blague !

Derrière cette histoire, il y a bien entendu, l’affaire de Tarnac et de Julien Coupat. C’est en tout cas l’avis du procureur d’Abbeville : « Cette actualité récente a certainement joué en sa défaveur. »

Ndlr : dans les ciconstances actuelles, nous demandons au gouvernement de faire voter une nouvelle loi répressive :

– une taxe sur les SMS et les opérateurs de SMS, bien sûr au profit de la grippe porcine. Avec conservation des textes pendant 30 ans
– un fichage ADN de tous les utilisateurs de SMS.
– L’interdiction de vendre des trains électriques, afin d’éviter la confusion avec les vrais trains.
– et plus généralement l’obligation de dénoncer aux autorités toute blague émanant d’un collègue de travail.

 Guerre sociale

Une étude européenne (celle de l’Hires), évoque les restructurations industrielles, souvent perçues comme une « guerre sociale ». "Cela implique de devoir élaborer des stratégies, construire des alliances de pouvoir, préparer des tactiques, trouver des boucs émissaires, se battre, gagner ou perdre, tricher et faire courir de fausses informations, ou du moins des informations partielles.

Ce sont ces luttes de pouvoir qui expliquent pourquoi les processus de communication semblent si confus avant et après les restructurations, et les raisons pour lesquelles des pratiques telles que le harcèlement sont souvent adoptées. La mauvaise communication, comme les mauvaises pratiques mentionnées ci-dessus, sont les symptômes d’une lutte naissante, avec ses « commandants » et ses « soldats », qui savent rarement pour qui et avec qui ils luttent. Parfois, ils ne sont même pas conscients de la guerre dans laquelle ils sont impliqués" .

L’Hires édicte des recommandations pour essayer de remédier à ces problèmes afin que les effets secondaires des restructurations puissent être autant que possible évités. « Malheureusement, ces phénomènes ne sont guère abordés dans les discussions et les études sur les restructurations, alors qu’ils jouent un rôle essentiel dans l’équilibre des pouvoirs qui en résulte et dans le type de solution ».

Source : http://www.anact.fr/portal/pls/portal/docs/1/1836354.pdf

 Ces policiers qui « chauffent » les manifs

Du Canard enchainé du 06/05 : Fin de manif du 1er Mai. Il est un peu plus de 20 heures, place de la Bastille à Paris. A gauche de l’Opéra, un groupe de .jeunes punks zone sur les marches. Des gendarmes mobiles ont pour consigne de les déloger, afin d’éviter les embrasements de fin de cortège. Soudain, une demi-douzaine d’encapuchonnés, baskets aux pieds, crânes rasés et bardés d’autocollants (« casse-toi pauv’con » ou « Rêve générale »), volent au secours de leurs camarades zonards.

Certains ont le visage masqué. Ils invectivent les gendarmes. les provoquent, prennent le reste de la foule à témoin... La tension monte, des projectiles volent. Forcément, ni une ni deux, les bleus embarquent tout ce beau monde, comme pris dans une souricière. Tout, sauf la demi-douzaine de provocateurs qui réussissent à s’évaporer. Et pour cause : ils sont de la maison poulaga...

Une heure plus tôt une trentaine de ces « chauffeurs » sortaient, deux par deux, de fourgons de police stationnés boulevard Richard-Lenoir, comme en témoignent des photographies dont « Le Canard » dispose. […]

Ces faux manifestants font partie d’une « compagnie de sécurisation ». Elle a été créée, officiellement en 2005, par Sarko. inventeur du « provoquer plus pour coffrer plus », à l’issue des manifs de lycéens opposés au projet de loi Fillon. alors ministre de l’Éducation. […]

 Insee

Quelque 7,9 millions de personnes, soit 13,2% de la population, vivaient, en 2006, sous le seuil de pauvreté correspondant à 60% du niveau de vie médian ou 880 euros par mois, selon une étude publiée le 5 mai par l’Insee qui analyse l’évolution des revenus en France. Au sein de la tranche la plus démunie, la moitié avait un niveau de vie inférieur à 720 €/mois.

Sans surprise, la pauvreté touche davantage les chômeurs et les familles monoparentales, surtout quand une femme est à leur tête. Selon l’Insee, 34,4% des demandeurs d’emploi sont en dessous du seuil de 880 euros par mois, et 30,3% des personnes vivant au sein d’une famille monoparentale - une proportion 2,3 fois plus importante que dans l’ensemble de la population et qui représente 1,6 million de personnes. A l’inverse, les types de ménages les moins touchés par la pauvreté sont les couples sans enfant : seuls 6,4% d’entre eux sont dans ce cas. […]

 Grippe cochonne au gouvernement

Du Canard enchaîné du 06/05 : mercredi 29/04 à l’Assemblée, Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, lance à sa collègue Nadine Morano : « Qu’est-ce que j’en ai marre de ces Grenelle qui ne servent à rien. »

Une allusion au dernier Grenelle, intitulé le Grenelle des ondes et mis en place, précisément, par Bachelot, le 24 avril, pour répondre aux inquiétudes de la population quant à l’impact des ondes sur la santé.
Et Bachelot d’ajouter gaiement : « On devrait plutôt faire un Grenelle du cul. »
Martin Hirsch paraît médusé alors que des députés socialistes qui ont entendu la ministre de la Santé se bidonnent.
Morano acquiesce : " Dans ce cas-là, il faudrait prendre Christine (Boulin) comme marraine. » Ladite Christine renchérit : « tu sais, Nadine, il faut se méfier de l’eau qui dort ! »
« T’inquiète pas, répond Morano, je n’ai jamais eu aucun doute te concernant. »
Comme quoi ces dames du gouvernement peuvent avoir des conversations aussi grivoises que leurs collègues masculins. La parité progresse…