Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Associations diverses et partis politiques > Fête de la soupe, 2016

Fête de la soupe, 2016

Ecrit le 10 août 2016

 La soupe !

C’est l’été, enfin à ce qu’on dit. Il fait froid le matin, et pas chaud le soir, ça sent l’automne ma pauvre dame, les châtaignes grillées et la bonne soupe du soir (et du petit déjeuner, si vous voulez !).

« La » soupe, non, « les » soupes, toutes sortes de soupes ! Ma mère avait autrefois une collègue de travail qui faisait, comme elle disait, « une soupe à rien ». Juste un oignon dans de l’eau bouillante. C’est la même qui fit un jour cuire un poulet sans l’avoir vidé. Oui ! Mais c’était au temps où on vendait pas les poulets sous cellophane. Bon, revenons à notre soupe.

Une équipe de copains a déjà organisé deux fêtes de la soupe à Châteaubriant. C’était au jardin des remparts, un coin bien sympa de Châteaubriant. L’an dernier il y avait une vingtaine de soupes différentes et les quelque 700 visiteurs, munis d’un petit bol, soupaient de stand en stand, comparant les goûts et les couleurs et votant avec des graines ! Sont fous ces soupiers !

Et figurez-vous que les petites graines ont germé (non, pas la petite graine dont on parle aux enfants quand on se refuse à leur dire que les bébés naissent dans les choux). Allons, voilà que je m’égare encore. Donc, j’vous disais : les graines ont fait des petits et les soupiers sont à l’étroit. Ils s’en sont donc allés trouver l’animateur du château, la casquette à la main, pour lui demander, poliment, si, des fois, il ne mettrait pas le château à disposition. Enfin, la casquette j’ch’suis pas sûre ! Donc l’animateur a interrogé le Conseil Départemental et, joie des joies, oui les stands pourront prendre place sur la vaste pelouse verte du château de Dame Françoise. Ce sera le 1er octobre 2016.

Des légumes de saison, des ateliers sur l’alimentation (à la Renaissance et de nos jours), des déguisements, des décorations inattendues, de la musique et des chansons et … des soupes ! Des soupes ! C’est La Mée ça gère qui gère tout ça et espère que les associations, les entreprises, les commerçants s’y mettront. Les inscriptions se feront à partir du 3 septembre (notamment pour indiquer les quantités à préparer).

Des avant-soupes auront lieu aux bars La Charrue et Le Papier Buvard. Et tout ça pour le concours de la Louche d’Or et, hors-concours, les gens pourront apporter leur soupe. Les écoles qui veulent participer seront les bienvenues ! Contact : 07 68 18 53 35


Ecrit le 19 octobre 2016

 La fête de la soupe

Il faisait beau ce 1er octobre 2016 au pied de l’imposant donjon du Château, les goûteurs parcouraient les 15 stands. Soupe de courge aux épices, soupe à la cervelle de martien (riche en minéraux et sentiments), soupe à la moustache (cette moustache qui, les soirs de bombance, garde toutes les saveurs de la journée), soupinette et soupe militante « NON au lard et au Port » (qui dit non à l’aéroport !). Les arbres s’ornaient de casseroles, les arbustes avaient été « tabliés ». La Fleur et l’Epouvantail célébraient les mérites de la Mulochinette. Les cours de cuisine faisaient le plein, il y a même eu la visite de cinq Nantais !

1152 visiteurs ont été comptés, et même M. le Maire qui, habituellement, ne se mêle pas aux manants ! Louche d’or : la stupésoup (Béa la sorcière : des variétés de courges, un peu de pomme de terre, des noisettes torréfiées, de la crème et un gressin « baguette magique »), Louche d’argent : la pena xoup (Pays basque), Louche de bois : ex aequo la soupe chanchan et le velouté du Barry au curry. Inutile de dire qu’il y avait de l’ambiance !