Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > NDDL : à courte vue

NDDL : à courte vue

Ecrit le 21 septembre 2016

 A courte vue

C’est un pavé dans la lande qu’a jeté Jean-Paul Dubreuil, président du groupe Dubreuil, à la tête d’Air Caraïbes, dont le siège est à Belleville-sur-Vie, en Vendée. Le groupe a inauguré, le 10 septembre, en République Dominicaine, French Blue, première compagnie française low cost long courrier. Interrogé par Ouest-France au sujet du dossier Notre-Dame-des-Landes, il a déclaré :

« Ça fait vingt ans que je suis ce dossier. On a vu sortir ce projet à un moment où le TGV n’existait pas. Il y avait une volonté politique, pour la Région et la chambre de commerce. C’était le projet structurant qui, par son positionnement, devait servir aux gens des Pays de la Loire et de Bretagne.

Mais les gens de Brest ou de Lorient ne viendront pas à Notre-Dame-des-Landes et Rennes voudra garder son aéroport. Et puis, il sera éloigné des 20 % des passagers du Sud-Loire. 20 %, ce n’est quand même pas rien.

Ça a été un projet bâti à une certaine époque et les données ont changé. Techniquement, l’aéroport de Nantes n’est pas saturé. Des vols intercontinentaux au départ de Nantes, ce n’est pas envisagé par les compagnies. Pour ce genre de vols, il faut s’appuyer sur des hubs comme Paris ou Amsterdam.

Techniquement, l’aéroport de Nantes n’est pas saturé. Dans le contexte actuel, on va dépenser beaucoup d’argent pour quelque chose qui n’est pas techniquement obligatoire. Ça va faire des travaux, certes. En tant que distributeur de matériaux, ça m’intéresse [sourire], mais c’est raisonner à courte vue. ».

Source

Malgré l’entêtement de l’État et d’AGO, la vigilance et la détermination des opposants restent intactes en cette rentrée et une grande manifestation est prévue le 8 octobre 2016.


Ecrit le 21 septembre 2016

 il faut passer aux actes !

Le Président de la République a voulu un référendum, il l’a eu et le résultat a été clair : les habitants de Loire-Atlantique sont favorables à la construction d’un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Dans notre démocratie, le suffrage universel doit être respecté par le Gouvernement qui doit agir et passer aux actes, mais également par les opposants qui doivent accepter le verdict des urnes. Dans les prochaines semaines, je serai vigilant à ce que le Gouvernement accélère le rythme. Personne ne comprendrait, en effet, que le résultat de la consultation ne soit pas respecté, surtout à quelques mois des élections présidentielles !

Communiqué de Christophe Clergeau, Président du groupe Socialiste, écologiste,
radical et républicain, Conseiller régional