Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCSD-Com’Com’ du Secteur de Derval > CCSD - 2016-2017 > Connaître la C.C.S.D

Connaître la C.C.S.D

  Sommaire  

Ecrit le 5 octobre 2019

Après les statistiques sur la commune de Châteaubriant, après celles de la CCC   (Com’Com’   du Castelbriantais), publiées récemment, voici celles de la CCSD   (Com’Com’   du Secteur de Derval), même si cette structure va disparaître dans quelques mois, quand sera effective la fusion Châteaubriant-Derval. Ces chiffres donneront une idée des apports de cette Com’Com’   au futur territoire, On les trouve ici :

Il y a eu une baisse dans les années 1975-2000 et une remontée ensuite. En 2013 la CCSD   dépasse son chiffre de 1968 et a gagné un millier d’habitants depuis 2008. (progression de 11% en 5 ans). Cette remontée est due :
- au solde naturel qui est positif (plus de naissances que de décès) depuis l’an 2000. Par exemple, sur la période 2008-2013 : + 0,7 % /an dans la CCSD  
+ 0,3 % /an dans la CCC  
- et au solde migratoire soutenu qui est redevenu positif depuis 1999 : un peu plus d’arrivées que de départs. Par exemple, sur la période 2008-2013 :
+ 1,4 % /an dans la CCSD  
- 0,1 % /an dans la CCC  
La CCSD   est attractive quand la CCC   marque le pas.

Ces chiffres ne sont qu’une moyenne et ne tiennent pas compte des variations entre les communes.

Toutes les communes sont en hausse de population sur la période 2008-2013 : une petite santé pour Lusanger (+0,2 %/an) et davantage pour Jans (+4,4%) et Derval (+2,9%)

A noter que le taux de natalité, qui avait baissé entre 1975 et 2000, a nettement remonté, atteignant une moyenne de 16,6 ‰/an. Il monte jusqu’à 20 ‰ à Jans, et 21,3 ‰ à Mouais : ce n’est pas parce que les familles font plus d’enfants qu’ailleurs. C’est que la commune a connu une arrivée de familles jeunes. Le taux de mortalité a baissé depuis 1968 et est devenu inférieur à 10 pour 1000.

Taux de natalité : + 16,6 ‰ dans la CCSD  
+ 12,5 ‰ dans la CCC  
Ces chiffres illustrent bien le dynamisme démographique de la CCSD  .

Jusqu’à 75 ans, on compte plus d’hommes que de femmes (4682 hom-mes et 4307 femmes en 2013) mais c’est l’inverse à partir de 75 ans : 803 hommes et 1045 femmes.

 Logement


Il y a 5094 logements dans la CCSD  
85 % résidences principales
5,9 % résidences secondaires
9,1 % logements vacants

Il y aura sans doute à refaire une opération de rénovation de l’habitat, au moins pour accueillir les nouveaux habitants. En effet Derval se situe sur l’axe Nantes-Rennes et attire des habitants venant de ces deux métropoles, en quête de tranquillité et de terrains moins chers.

Un effort de rénovation a été réalisé depuis quelques années puisque 96,7 % des résidences principales ont une salle de bain avec baignoire ou douche.

50,1 % des résidences principales ont été construites avant 1970, à une époque où on ne veillait pas aux conditions d’isolation et d’économie d’énergie et 27,1 % ont été construites depuis 1990. Il y a sûrement quelque chose à faire pour améliorer l’isolation des logements, surtout quand on remarque que 32,8 % ont un chauffage « tout électrique ». A noter qu’il y a peu de résidences secondaires.

 Emploi

Le nombre d’emplois proposés sur le territoire a augmenté : 2430 en 2008 et 2546 en 2013 soit + 4,8 %.
Malgré cela, du fait de l’augmentation de population, le nombre de chômeurs a augmenté de 35,5 % :
375 chômeurs en 2008
508 chômeurs en 2013
Cette hausse touche aussi bien les hommes que les femmes.

Le taux d’activité des habitants de la CCSD  , ayant 15 ans et plus, a nettement augmenté, passant de 56,4 % en 2008 à 59,7 % en 2013.

Par comparaison, dans la CCC  , Le taux d’activité des habitants ayant 15 ans et plus, a peu varié, passant de 56,1 % en 2008 à 56,4 % en 2013.
En 5 ans, la structure de l’emploi dans la CCSD   a changé de façon sensible : nettement moins d’agriculteurs et d’ouvriers et davantage d’autres catégories socio-pofessionnelles.