Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Entreprises > Epagri - LD3E

Epagri - LD3E

Ecrit en septembre 2001

Epagri : la troisième entreprise distinguée par "Les trophées de l’ADIC, à la Foire de Béré, ne compte que 6 salariés à Châteaubriant mais 92 agences en France (elle en avait 16 en 1996). Elle est issue d’une petite entreprise « Ouest-Pièces Motoculture » de la Rue de Tugny et a été créée par M. Guy Roland pour la distribution des pièces agricoles, et maintenant pour la distribution du matériel agricole. Le lien entre toutes les agences se fait en temps réel par l’intermédiaire d’internet. Le chiffre d’affaires qui était de 45 millions de francs en 1999 devrait passer à 65 millions de francs en 2001. Voir aussi article 173


Ecrit en février 2007

 LD3E : Logistique, distribution

– Epagri
– Emagri
– Edena

Samedi 3 février 2007, a eu lieu l’inauguration du nouveau siège social du groupe Epagri et de la plateforme logistique LD3E (Logistique Distribution Epagri-Emagri-Edena), situés sur la zone intercommunale du Bignon à Erbray (près de Châteaubriant). Cette journée inaugurale fut l’occasion de retracer l’histoire du groupe.

Guy ROLAND, EP
Guy ROLAND, EP
Jean Poulain et Guy Ro

Tout a commencé en 1992 : après 19 ans passés chez Huard, Guy Roland a racheté l’entreprise OPM (ouest-pièces-moto-culture) et a invité des commerçants indépendants, distributeurs de matériel agricole, à se réunir. Une douzaine d’entre eux ont décidé de mutualiser leurs forces autour d’une marque commune. C’est alors que Guy Roland a racheté la marque EPAGRI.

En mars 1993 une assemblée générale constitutive a mis en place le groupement de vente CDPA (coopérative des distributeurs de pièces agricoles) plus connu sous le nom de Groupe EPAGRi. Trois ans plus tard celui-ci comptait 16 adhérents. Il a acheté un bungalow d’occasion et embauché son premier salarié qui faisait à la fois du commercial et du ménage. « Nous avons parcouru la France dans tous les sens » dit Guy Roland.

Inauguration
Ep
Em

Initialement le groupe EPAGRI s’occupait de la distribution des Pièces (Epagri, avec un P comme Pièces). En 2001 le groupe a pris de l’ampleur pour arriver à 100 adhérents (points de vente). La marque EMAGRI (avec un M comme matériel) a alors été mise en place. En 2005 est créée la marque EDENA (en référence au jardin d’Eden) spécialisée dans les espaces verts et la motoculture de plaisance.

La construction de locaux neufs a commencé en 2006 : un siège social et une plateforme de distribution. En 2007, le groupe a mis en place une équipe d’animateurs et vient de signer des accords avec des constructeurs et sera présent au SIMA 2007 : c’est donc un nouvel élan dans son développement.

L’entreprise a désormais 15 salariés et 4 apprentis et envisage de créer 5 à 10 emplois pour la logistique (si 2 d’entre eux sont pourvus par des publics prioritaires, l’entreprise recevra une aide supplémentaire de 30 000 euros de la part du Conseil Général).

DSCF5485
Siège social Ep

La nouvelle plateforme de 5 000 m2 a pour but de centraliser les commandes de produits des adhérents du groupe. Elle offre à EPAGRI un formidable outil de travail.

Jean Poulain, maire d’Erbray, a rappelé que cette zone du Bignon a été achetée du temps de l’ancienne Communauté de Communes de l’Est-Castelbriantais : des terrains très proches de Châteaubriant, une sortie sur la D 163 et, dans le futur (un futur qui tarde, dit-il) une sortie sur la déviation sud de Châteaubriant. Il a relevé l’investissement humain considérable de Guy Roland qui, en plus de ses responsabilités de chef d’entreprise, est conseiller municipal et conseiller communautaire. « Les élus comptent sur vous pour contribuer à l’équilibre et à la dynamique de nos territoires ruraux ».

Françoise Gentil a détaillé les politiques régionales mises en place depuis 2004 (voir plus loin)

Le Président de la Communauté de Communes du Castelbriantais et le Sous-Préfet ont fait des variations sur les 3 E :
– Expérience, énergie, excellence
– Enracinement, enthousiasme, évolution


epagri1
epagri3
Epagri4
epagri2

Sur un terrain de 30 000 m2, dans la zone du Bignon, il y a des bureaux, une aire fermée et une aire de stockage et de découpage. Montant de l’opération :
2 140 770 € dont 320 770 € de terrain

Plan de financement : 
  Conseil Général 		    115 200 €
  Conseil Régional 	  	     50 000 €
  CC du Castelbriantais 	    107 800 €
  FEDER (Europe)		    267 030 €
  INTER COOP            	  1 600 740 €
	                       --------------
            	                  2 140 770 €

L’aide publique est donc de 540 030 €. Soit 25 % environ.

 Politiques régionales

Selon Françoise Gentil, conseillère régionale, la plateforme LD3E a été aidée par deux politiques régionales mises en place depuis 2004 :
– Le fonds d’intervention territorial
– Les contrats territoriaux uniques

Les entreprises industrielles des Pays de Loire appartiennent à des secteurs d’activité qui connaissent des mutations profondes et subissent la concurrence des pays à bas salaires. La Région souhaite donc préparer les prochaines mutations sans se limiter au suivi des sinistres industriels majeurs (comme le fait l’Etat). Le fonds d’intervention territorial est mobilisable sur des projets d’entreprises et de collectivités contribuant à l’implantation d’activités nouvelles. Une quarantaine d’entreprises ont été aidées en 2006, dont le groupe EPAGRI à hauteur de 50 000 €.

Par ailleurs la Région a signé un « contrat territorial unique » avec le Pays de Châteaubriant   et c’est dans ce cadre que 54 000 € ont été affectés à l’aménagement de la zone industrielle du Bignon où se trouve la plateforme LD3E.

En Pays de Loire, les filières agro-alimentaires et agricoles représentent environ 140 000 emplois. Le poids de cette activité est essentielle pour le castelbriantais. C’est pourquoi la Région est heureuse d’avoir aidé LD3E.