Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Energie > Bois-énergie : Haies Nergies Bocagères

Bois-énergie : Haies Nergies Bocagères

Ecrit le 18 février 2009

 « Haies Nergies »

JPEG - 35.3 ko
Photo prise au Petit-Auv

Pour le développement d’énergies renouvelables issues d’un approvisionnement local.
Depuis plusieurs années déjà, des agriculteurs travaillent à l’émergence et à la reconnaissance de la filière bois énergie en Loire-Atlantique avec l’appui des collectivités et institutions, telles que l’ADEME, le Conseil Régional et le Conseil Général.

Au niveau départemental, le CIVAM DEFIS anime le Relais Bois Énergie. Ses missions sont multiples

– D’une part développer les chaudières en milieu rural, aujourd’hui, on dénombre l’installation de plus de 70 chaudières automatiques à bois déchiqueté, dont des projets petits collectifs avec réseau de chaleur.

– Et d’autre part, ses missions consistent en l’accompagnement de la structuration de la filière.

Récemment, un groupe de producteurs de bois déchiqueté du Nord de la Loire-Atlantique a sollicité un appui afin de constituer une association loi 1901.

Ce groupe n’est pas seulement agricole, des artisans de la filière bois l’ont rejoint et des contacts existent avec quelques petits propriétaires forestiers. Tous partagent la logique de développement durable.

Cette association de commercialisation de bois déchiqueté répondant au doux nom de « Haies Nergies Bocagères » a organisé son assemblée générale constitutive le vendredi 13 février au Gâvre  . Son objectif : redonner une valeur économique au bois issu de l’entretien et de l’exploitation durable des haies, boisements et autres ressources boisées qui caractérisent les espaces ruraux et naturels.

Concrètement l’association fera la promotion et la commercialisation des plaquettes de bois déchiqueté produites par ses membres.

Gwenaëlle Boisteau, Animatrice Bois Energie, 02.40.79.32.93


Ecrit le 15 avril 2009

 FD-CIVAM - assainissement par roseaux

J’ai pris des roseaux, j’les ai mis dans l’eau …

La mise aux normes de l’assainissement des habitations non rattachées au tout à l’égout est un réel enjeu pour les territoires ruraux. Pourquoi ne pas envisager la solution collective, en mettant en place un système entre voisins, de traitement par des plantes ? Aujourd’hui, de plus en plus de particuliers réfléchissent à cette alternative d’assainissement et interpellent les élus à ce sujet.

Depuis 10 ans le CIVAM DEFIS, association de développement rural en Loire-Atlantique, accompagne des projets d’assainissement autonome par Filtre Planté de Roseaux et gérés en « petit collectif ». Ce système de traitement par les plantes s’entretient comme un jardin, il est très efficace et souvent moins coûteux qu’un système traditionnel. Plusieurs réalisations ont pu se faire sur le département. En 2008 pour renforcer les garanties de durabilité du système, le CIVAM DEFIS a particulièrement travaillé sur la mise en place de statuts juridiques adaptés et sur l’élaboration de fiches techniques et réglementaires pour accompagner les porteurs de projets, élus, techniciens de collectivités et entreprises.

Une visite d’installation est prévue samedi 18 avril à Petit Mars, traitant les effluents agricoles et domestiques de 3 habitations et de la ferme laitière d’un village.. Contact : Jérémy Renaud 02 40 79 32 93