Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCSD-Com’Com’ du Secteur de Derval > CCSD - 2016-2017 > Novembre 2016, Petit Déjeuner des Entreprises à la CCSD

Novembre 2016, Petit Déjeuner des Entreprises à la CCSD

Ecrit le 07 décembre 2016

Dixième petit-déjeuner des entreprises, dans la Com’Com’   de Derval, ce 2 décembre 2016, toujours beaucoup de présents, une bonne soixantaine. Au menu : la transmission d’entreprise et la présentation de Adéquat et de Zoan.

 Se former pour transmettre

La transmission d’entreprise : la Chambre des Métiers a de nombreux outils à proposer à condition que le cédant ne s’y prenne pas au dernier moment. 700 000 entreprises sont susceptibles de changer de mains dans les 10 ans à venir, mais 30 000 ne trouveront pas de repreneur. Parce que le marché est difficile à cerner pour un repreneur, parce que le prix de vente est souvent sur-valorisé, parce que la rentabilité trop faible ne permet pas de faire face aux remboursements.

Une transmission réussie est une transmission bien préparée. Pour M. Gendron-Laroche la première question que doit se poser le cédant est celle-ci : Suis-je prêt à vendre ? Que vais-je faire ensuite ?

Et puis le cédant doit se former (eh oui !) pour réaliser un argumentaire commercial. Avec la Chambre des Métiers, il doit établir un diagnostic de son entreprise et un plan de transmission. Et enfin chercher un repreneur : dans la famille ? Parmi les salariés ? Les fournisseurs ? Les clients ? Ou ailleurs ?

Il y a deux modes de transmission, céder le fonds artisanal (salariés, matériel, clientèle, enseigne) ou céder les titres de l’entreprise (dans ce cas il y a continuité totale). La fiscalité dans les deux cas est différente.

Il faut ne pas oublier de prévenir les salariés (deux mois avant la cession) et prévoir aussi si le cédant accompagnera le repreneur (sur une période d’un mois à un an), s’il s’agira d’un tutorat gratuit ou rémunéré (il y a possibilité de cumuler cette rémunération avec une retraite pendant un an).

La Chambre des Métiers met à disposition la BNOA (Banque Nationale d’Opportunités artisanales) et propose une formation de 3 jours et demi pour « Réussir la vente de mon entreprise ».

 Adequat

Ensuite Jeanine TRIAS a présenté l’agence d’intérim Adéquat à Derval. Trois grands principes : satisfaire les clients, respecter les individus et la légalité. Installée depuis quelques mois, l’agence recrute déjà une troisième personne.

« Nous sommes toujours prêts à nous déplacer pour aller voir votre entreprise, définir le profil et les compétences que vous recherchez ». « ici les demandeurs d’emploi sont bien accueillis, nous voyons avec eux leur expérience, leurs compétences, leur savoir-être » - « Par rapport aux entreprises, nous sommes réactifs et dans l’urgence si nécessaire. Nous nous occupons aussi des embauches en CDD-CDI ».

 Zoan et ses idées

Enfin l’entreprise Zoan, de Lusanger, a présenté ses prestations et surtout sa façon de travailler. Stratégie de communication, design graphique, identité visuelle, logo, création de marque, site web, brochure et plaquette commerciale, communication interne et RH, exposition pour musée, dépliant culturel… « Nous travaillons d’abord le fond, le message que vous voulez faire passer » a expliqué Betty Jallet. « Puis nous étudions avec vous le graphisme, l’esthétique, le support souhaité : plaquette, catalogue, vidéo, logo, site internet, signalétique, papeterie, etc ». Avec 15 et 17 ans d’expérience, Betty et Rodolphe ont une excellente réputation. Ceux qui ont travaillé avec eux disent leur implication, le temps qu’ils savent prendre pour écouter le client, la qualité du graphisme, la puissance d’invention visuelle et, ce qui ne gâche rien, la bonne orthographe !

De plus, Betty et Rodolphe savent respecter les désirs des clients. Le Musée de la Résistance   à Châteaubriant en sait quelque chose !