Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Le filon Pénélope. Pénélopons et Trompons.

Le filon Pénélope. Pénélopons et Trompons.

Ecrit le 01 février 2017

 Le filon Pénélope

Ramon ferme qui espeureut être l’élu du deuzienme tour de la prime air éteut ben content que le Fillon ait éssaïyeu son reuveunu universel sans travail avec sa dain-me ; ça marcheut : Pénélope sans peineu a toucheu des sous de notre Etat ruineu sans rein faire que s’occupeu de son chatiauw, ses confitures, ses chiens et ses moines de Solesmes chanwtant le grégor rien : y a pu qu’à généralizeu le système : 7000 € par mois à tout le monde ; ça mettra du bon beure breuton dans nos zépinards bios ! Maïye qu’a jameuille reçu un sou pour tous les articles que je feuzeu, je vas demandeu à Pénélope comment elle a gain-gneu 100.000 € à rein publieu dans la « revue des deux mondes truqueux »

C’éteut pas con-me mon Trompe-la-joie qui signeu tout ce qu’il a promis : la fin de l’obamacaire, des treuteux et packs, des subventions à l’avortement, la diminution des impôts pour les patrons (y s’oublieu pas), le deubut du mur païyeu par les mexicains, du couple avec La Mée (pas celle de chateaubeuriand mais celle des englishs !) .
Y se fâcheut avec beaucoup de monde : les meudias, les chinois, les fon-mes qu’avorteut et les prostitueux russes qui sont les meuyeures du monde. Mais il a pas cacheu, lu, qu’il embaucheu toute sa famille à la maison bianche pour arrondir leur fin de mois.

« On ne sait jamais ce que féverieu a valu
Tant qu’on n’a pas vu son cul »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 8 février 2017

 Pénélopons et Trompons

C’éteut pas la preumière faïye qu’hein-ne fon-me ne diseut pas con-me son bon-hom-me, surtout quand elle pénélope (nouvelle deufinition : « ne rien faire pour son mari en éteut païyeu par lu mais se reuzerveu pour ses zamanwts ») Qui creure ? Le granwd tamour chanwteu par Fillon n’alleu pas jusqu’à se concerteu pour répondre aux interviouvous. Ça la fouteut mal ! C’éteut con-me la dreute qui se dizeut ben naligneu deurieure son chef ben-aimeu et qui con-menceu à penseu à un plan Beu, plus bêta que le preumieu ! Je proposeu Balkany qu’aveut pu beusoin d’acheteu des chatiauws ou Char Dassault qui arrozeut ses électous. Les franchouillards aimeut ben la corruption et les corrupteurs et alleut pas descendre dans la rue con-me les Roumains qui ne vouleut pu de Salaud c’est ce coup. Nous, on vouleut ben de la famille Le Peine qui Montre tout (un biauw chatiauw qu’a pas coûteu cher au père) et qui ramasseu l’argent de l’Europe ; y zéteut tellement bétes qu’y vouleut la supprimeut !

Mon Tromp-la-misére a attrapeu hein-ne arthrose de la main dreute à force de signeu des deucrets à sa table ronde et y s’éteut abimeu le tympan pan pan avec ses coups de téléphon un temps festifs. L’Europe s’avanceut à Merkulons et se mettant en Ordre de Malte pendant que le pape dégommeu le patron des chevaliers ; ça feuzeut dés ordre !

« Le plus court des mois est février,
Mais aussi le plus guerrier »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 15 février 2017

 Macron et les marrons

Poutine s’occupeut de nos afféres de Preusident, con-me il aveut ideu le Tromp Etiste à gain-gneu la Mère Ique. C’éteut la mére Marine la préféreue pasqu’elle vouleut se deuropeu, se dézeuroreu, se déshonoreu, se frexiteu, renvaïyeu les reufugieux musul-mans, ideu le Vachard à entretenir ses abattoirs humains. C’éteut donc Macron qu’éteut espionneu, bombardeu par les marrons d’internet nommés riques alors qu’y penseut reucupeureu les marrons de Fillon qui brûleut et reufileut les patates chauw-des à la gauwche teurjous désunie. Mon Hollande visiteut les bieusseux par hein-ne police mal policeu et mon Baïroute se tâteu les bissèpes pour entreu dans la reine : ira-t-y, ira-t-y pas ?

Trompe les juges se feuzeut bloqueu par sa justice qui vouleut pas du décret discret mine à Toire pour les méchanwts pays. La mére Merkel commenceut à avaïye pou de perdre son pouvaïye et se faire Schouter pendant que les Roumains rêveut de démo-cratie et les Polonais de populisse. Le dangeu d’une guerre nucléaire viendreut putout des Pas qui s’tanaient avec les Indiens et non de Flamant vil qui s’enfume.

« A mi-février,
La merlette doit couver »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 22 février 2017

 Fermes décisions

Mes garçaïlles, si vous compeurnez queuque chouse aux deucisions qui n’en éteut pas de la justice (un parquet mal cireu !), du pére Filons quand meinme qui préféreut le suffrage universel désormais après avaïye attendu celui des juges, des lideurs de la dreute qu’aimeut les concerts de casseroles, de la mére Marine qu’avoueut après avaïye nieu ses tricheries, de Meule en sons qui joueut hein-ne musique de cheffaïllons et vouleut pas se faire r’Hamonneu mais êtes le preumieu , de Macron qui racoleu à dreute et à gauwche, en Algérie mais pas en Russie qui l’arn’hacke, des peutits joueurs de république qui chercheut des parrainâgés...alors, espiiquez-meu !

Et si vous compeurnez aussi les pitreuries du Tromp-la-girouette et de son équipe un-con-pétante qui saveut pu su quel pieu danseu la valse à plein temps, un jour encourageut le Net en yaourt des colonies et le lendemain le tançeut, vouleut un eutat en israël et pi deux, coquineut avec Poutine ou le piétineut, se fâcheut avec les chinois uniques ou les Taïwanneut ; maïye, j’y perd mon gallo !

« Il n’est de février si mauvais et si méchant
Qui ne nous donne huit jours de printemps »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu