Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCRN - Com Com de Nozay > CCRN - 2016-2017 > Le jeune ATEF à l’Odyssée

Le jeune ATEF à l’Odyssée

Ecrit le 01 février 2017

Le jeune Tunisien, Atef MAATOUG, est en mission de service civique au Foyer de jeunes travailleurs de Nozay depuis octobre 2016 et pour une durée de 8 mois.

Cet accueil s’effectue en lien avec le Conseil Départemental 44, dans le cadre d’une réciprocité avec le gouvernorat de Madhia : sept jeunes Tunisiens sont accueillis dans des structures françaises pendant 8 mois et huit jeunes Français sont accueillis de la même manière dans des structures tunisiennes, sur le territoire de Madhia, à proximité de Monastir.

ATEF, à Nozay, a la double situation : d’une part il est en service civique et d’autre part il est résident au Foyer l’Odyssée.

Dans sa mission de service civique, il intervient au Cybercentre, accompagnant l’animateur de la Com’Com’   de Nozay, accompagnangt la personne qui prend en charge les internautes de l’ESAT   de Vay, et aidant toutes les personnes qui viennent au cybercentre et notamment les personnes âgées. Il est également en train de refondre le site internet de l’Odyssée.

En tant que résident, il côtoie les jeunes du foyer, peut les aider en matière informatique, mais, surtout, discuter avec eux, connaître leurs motivations, échanger sur les différences de culture. Dans ce cadre, avec deux jeunes filles tunisiennes de St Nazaire, il a organisé une soirée Tunisie au foyer, utilisant pour cela les faciltés de transports en commun qu’offre Nozay. « J’ai beaucoup apprécié les soirées à thème » dit-il « santé, solidarité, citoyenneté ».

Ce qui l’a étonné ? « En arrivant en octobre, j’ai eu froid, je ne pensais pas trouver une telle différence de température ». Alors, évidement, en ce mois de janvier froid, sa surprise est encore plus grande !

Autre différence : la nourriture. Heureusement, dans sa chambre, Atef peut cuisiner ce qui lui plaït.

La situation des jeunes du foyer a été pour lui une découverte importante : « J’ai interrogé les jeunes pour savoir ce qu’ils vont faire en quittant le foyer. Beaucoup ne le savent pas, mais ils savent qu’ils ne pourront pas compter sur leur famille. Cela me surprend beaucoup : chez nous, en Tunisie, les enfants c’est sacré, la famille se met en quatre pour les soutenir, pour les aider ». On a pu dire qu’en Tunisie, « La famille accomplit une double mission, la première est financière, la deuxième est de réconfort ».

Le foyer l’Odyssée, pour son premier accueil d’un jeune en service civique, est très content de cette expérience. « Atef a eu de très bons contacts avec les jeunes et moins jeunes et avec le Conseil d’Administration du Foyer. Il a participé aussi à une rencontre des animateurs de plusieurs foyers de jeunes travailleurs. C’est sûrement pour lui une expérience très enrichissante ». C’est ce qu’a pu constater la délégation tunisienne le 24 janvier.