Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Une étude sur les quartiers prioritaires

Une étude sur les quartiers prioritaires

Ecrit le 12 avril 2017

QPV : quartier prioritaire pour la politique de la ville.

Le maire de Châteaubriant a déclaré, au Conseil Municipal du 4 avril 2017 : « si nous sommes classés en ZRR, zone de revitalisation rurale, c’est parce que nous avons une faible densité de population ». Il oublie que les ZRR sont définies par deux critères : une densité de population inférieure ou égale à 63 habitants par km2 , et un revenu fiscal par unité de consommation médian inférieur ou égal à 19.111 €.

L’INSEE a fait une étude sur les 11 agglomérations comportant des quartiers prioritaires (QPV) . Lire ici

Ces 11 agglomérations sont : Nantes, St Nazaire, Châteaubriant, Angers, Le Mans, Laval, Cholet, La Roche s/Yon, Fontenay le Comte, Saumur, Sablé-sur-Sarthe.

Par définition, les QPV repèrent les territoires en décrochage, notamment par rapport à l’agglomération dans laquelle ils se situent. En matière de revenu, d’emploi, de logement et d’éducation, la précarité est cependant présente sur l’ensemble du territoire urbain, y compris dans des zones où la population est plus mixte.

Quelques chiffres pour Châteaubriant :

– 18 % de la population est sous le seuil de pauvreté.
– 9 % des logements sociaux sont vacants depuis au moins 3 mois.
– 22 % des collégiens ont au moins une année de retard.

Niveau de vie médian (en €) : la moitié de la population est au-dessus, l’autre moitié est en dessous :

Nantes  : 21 265 €
St Nazaire  : 19 962 €
Angers  : 19 365 €
Laval  : 19 363 €
Le Mans  : 19 327 €
La Roche s/Yon  : 19 166 €
Cholet  : 19 017 €
Fontenay le C.  : 18 396 €
Saumur  : 18 047 €
Sablé  : 17 594 €
Châteaubriant  : 17 489 € ------- bon dernier !

En rouge et orange, les quartiers où le revenu médian est inférieur à 19 000 €.
Une bonne partie de Châteaubriant a un revenu médian inférieur à 19 000 € par an.