Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCCD 2017 > Découverte : AXE, LSF et Zgoat à Derval

Découverte : AXE, LSF et Zgoat à Derval

Ecrit le 14 juin 2017

Onzième petit-déjeuner d’entreprises à Derval, ce vendredi 9 juin, étendu cette fois à toute la Com’Com’   de Châteaubriant-Derval. On n’y a pas vu beaucoup de maires ou d’élus : pourtant tous ne sont pas retenus par un travail professionnel. Mais, bon …

Première présentation : la Maison de l’Emploi et les services qu’elle propose, avec un diaporama bien fait … mais qu’on ne trouve pas sur le site internet de la Maison de l’Emploi ! [Un site internet très mauvais en matière d’accessibilité, mais bon …]. La MDE   est surtout destinée à aider les entreprises.

Parmi les nombreuses activités intéressantes : mission entreprendre, rendez-vous métiers-emplois, rendez-vous du salarié, etc. La MDE   organise aussi des visites d’entreprises, sous trois types :

- à destination des techniciens et partenaires de l’emploi,
- par petits groupes de 7-8 collégiens et 1-2 chercheurs d’emploi,
- et pour tout public.

Le réseau-emploi se réunit régulièrement pour rencontrer certains demandeurs d’emploi.

 Une réflexion est menée sur :

- l’Economie Sociale et Solidaire comme atout pour le territoire,
- un groupement d’employeurs ou une base de données commune pour des secteurs très spécifiques employant du personnel à temps partiel, par exemple le transport scolaire.

La MDE   a acheté une application « Adecco Analytics Pilotage » pour

- identifier les enjeux et tendances de l’emploi sur les territoires et les métiers et proposer les actions et politiques de l’emploi à engager.
- Identifier les grands enjeux territoriaux / les familles de métier.
- Géolocaliser les dynamiques de l’emploi à l’échelle d’un territoire.
- Repérer les situations critiques (territoires, métiers) et élaborer un plan d’actions (former, reconvertir, soutenir),
- Cartographier les écarts entre ressources et besoins.

La MDE   a acheté aussi « Adecco Analytics Accompagnement » pour

- Découvrir les entreprises du territoire, leurs coordonnées et leur propension à recruter,
- Valider les compétences métiers, les savoir-faire et les savoir-être,
- Accéder à toutes les offres d’un territoire par contrat, secteur, localisation.

Ce sont malheureusement des documents internes qui ne seront pas mis à disposition du public ou de certaines autres structures. Chasse gardée ?

 Pizza

Deux jeunes créateurs lancent un Kiosque à Pizza à Derval. Cuisson sur place. Ouverture imminente et bienvenue dans une commune où il n’y a pas beaucoup de possibilités de restauration collective.
Ensuite deux créateurs d’entreprise, atypiques, ont été présentés : Sandy et Reynald.

 Axe Prévention

La première est Sandy Baron, de Lusanger. Un petit bout de femme capable de vous sauver la vie, ou au moins la santé. Formatrice indépendante depuis 5 ans, elle accompagne les entreprises dans la prévention des risques professionnels.

Savez-vous qu’il y a chaque année environ 640 000 accidents du travail en France dont 250 000 donnent lieu à arrêt de travail d’au moins 3 mois. Sandy Baron propose une formation SST : Sauveteur Secouriste du Travail, sur deux jours. Formation du personnel, matériel de premier secours, protocole interne pour soins d’urgence.

Un tiers des accidents du travail sont dus à la manutention : Sandry Baron propose donc une formation « Gestes et postures » pour apprendre à économiser ses efforts, à protéger son corps.

Les maladies professionnelle, pour 80 % d’entre elles, concernent les bras. Là encore la formation permet de repérer les efforts inutiles ou excessifs, de trouver des astuces pour s’organiser autrement, pour éviter les TMS (Troubles musculo-squelettiques).

Sandy Baron travaille notamment avec Terrena, la Com’Com’   de Nozay, Ficamex, le lycée agricole de Derval. Et demain la Com’Com’   Châteaubriant-Derval ?
Contact : 06 79 53 17 87

 Tu ne seras pas paysan, mon fils

Reynald Naulleau est fils de paysan, et il en est fier. Depuis l’âge de 13 ans, il souhaite travailler dans l’agriculture. « On ne choisit pas sa passion, la passion vous choisit » dit-il. « Mais mes parents m’ont dit de ne pas rester dans l’agriculture ».

Le jeune homme a donc commencé des études de kiné, mais cela ne lui a pas plu  . Il a fait ensuite un IUT de communication, puis un IUT de commerce « et je suis devenu journaliste sportif à la radio ». Mais voulant aller plus loin, il a compris qu’il lui fallait apprendre l’anglais.

« Mon niveau de base était trop bas pour que j’aille en Angleterre. On m’a conseillé alors d’aller en Norvège, c’est là que j’ai rencontré mon épouse, une Italienne. J’ai quitté la Norvège pour l’Italie mais je me suis arrêté à Nice où j’ai préparé et obtenu un Master de Tourisme   et où j’ai rencontré un Norvégien, Nicholas Hoddevik qui venait d’Australie : nous avons découvert notre passion commune, mais c’était sans doute trop tôt ».

Reynald est alors parti vivre en Italie avec son épouse et là il a travaillé avec les hôtels Campanile qui, bientôt, l’ont envoyé contrôler la qualité des hôtels un peu partout dans le monde et notamment à Barcelone où il réside maintenant, pour l’instant.

Et là, à Barcelone, il a revu Nicholas Hoddevik. Déclic : les deux jeunes gens ont quitté leur travail, bien rémunéré pourtant, pour suivre leur passion. C’est ainsi qu’ils ont créé ZGOAT (prononcez Zi gôt), il y a trois ans. Z comme Zorro, goat (chèvre en breton). Ce n’est pas un éléphant dans un magasin de porcelaine, c’est une chèvre dans le monde des gros distributeurs.

« Ma mission, dit-il, c’est d’aider le monde rural, je retourne à mes origines ». ZGOAT se veut donc un pont entre producteurs et consommateurs. Les producteurs livrent leurs produits à ZGOAT qui prend les commandes, les prépare et les livre. « Nous avons trois préparateurs de commande et un chauffeur-livreur et actuellement 150 à 200 commandes par semaine, ce qui assure la rentabilité du système. Nous cherchons à lever des fonds pour développer l’entreprise ».

Chez ZGOAT on découvre toute une gamme de produits : fruits et légumes, viande et charcuterie, poisson, crèmerie, épicerie, boissons, paniers et autres. L’identité des producteurs est conservée, par exemple Annie et Gilles de Treffieux, Gérard Poisson, Jérémy le boulanger de Jans, Le Grignolap de Ruffigné, Hervé de Puceul etc.

Déjà 300 producteurs et plus de 3000 produits locaux et même des vacances à la ferme ! Le système ne demande qu’à se développer.

Les deux concepteurs Reynald et Nicolas viennent habiter la région de Derval l’été prochain. Pour leur entreprise, ils envisagent une extension qui pourrait créer 1000 emplois, disent-ils.

Contact : zgoat.fr

A part ça, que cela ne vous empêche pas d’acheter directement sur les marchés, chez les producteurs que vous connaissez, dans la petite épicerie du coin, ou dans les groupements de taille plus modeste comme « Les producteurs d’ici ». (06.51.63.31.27). C

Car tout le monde a le droit de travailler et de vivre au pays. Achetez aussi, les yeux ouverts, car chez ZGOAT il y a des cerises à 15,90 € le kg, trois fois plus chères qu’au VIVAL de Châteaubriant...

 LSF Derval

LSF

LSF (Logistique SF) assure le stockage frais, climatisé ou congelé des produits que distribue la société de transports TF de Treillières. Elle utilise 6000 m2 d’entrepôts sur la zone des Estuaires à Derval pour ces produits, et s’occupe aussi de transport frigorifique et location de véhicules frigorifiques avec chauffeur.
Elle compte 210 cartes grises pour ses citernes, bennes bachées et autres remorques.