Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Départemental > Conseil Départemental avril 2017

Conseil Départemental avril 2017

Ecrit le 28 juin 2017

Sus à la Jussie  : la jussie est une herbe aquatique très envahissante, le syndicat mixte pour l’aménagement du bassin versant de l’isac consacrera 55 000 € pour l’arrachage manuel et mécanique de la jussie, pour un montant total de 55 000 € (subvention départementale : 1 375 € ). De même le syndicat intercommunal du bassin versant du Don consacrera 30 000 € à l’arrachage manuel et mécanique de la jussie (subvention départementale : 8750 € ).

Voirie : dans la commune de Châteaubriant il y a des travaux de sécurisation d’entrée d’agglomération sous maîtrise d’ouvrage communale de la route départementale 35, au niveau de la rue du Président Kennedy. La participation financière du Département sera versée à la commune sur la base des dépenses réelles sans pouvoir excéder 36 200 € TTC

Sports : le CD44 apporte 4500 € pour le Concours Complet International d’équitation à Châteaubriant du 21 au 24 septembre 2017 (5000 € en 2016).

Crésus : le CD44 accorde 21 615 € au Crésus (Chambre Régionale du Surendettement Social) : avec 14 lieux de permanences dans le département, environ 2900 personnes en situation de surendettement ont bénéficié au cours de rendez-vous en 2016, d’informations juridiques pour les aider à régler leurs démarches avec les organismes de crédit.

Fait marquant de l’année 2016 également, la mise en place de formations sur le recouvrement juridique qui permet une expertise plus poussée des travailleurs sociaux appelés à gérer des situations de surendettement. À la demande du Département, depuis 2014, CRESUS a développé des permanences dans le Nord du département à Nozay, Blain et Ancenis.

Adélis  : l’association Adélis souhaite aider les gens du voyage à sortir de la précarité, inscrire les personnes dans une pratique de salariat, engager les personnes sur la saisie d’offres d’emploi temporaires ou durables, compatibles avec leur mode de vie et leur spécificité, et favoriser une montée en compétence des personnes permettant une meilleure connaissance de l’emploi et des métiers.

Pour répondre à ces objectifs, Adélis dispose d’une bonne connaissance des problématiques des gens du voyage. Elle est identifiée et intégrée dans les réseaux locaux et propose des réponses diversifiées en matière d’accompagnement et organise des actions spécifiques adaptées au public accompagné. Cette opération se situe sur les différents territoires du département où les gens du voyage sont implantés. L’objectif 2017 est d’accompagner 180 participants. Le CD44 accorde 80 576 €.

Réfugiés : Les personnes réfugiées cumulent de nombreux facteurs d’exclusion qui rendent difficile leur parcours d’insertion. C’est un public en reconstruction dans tous les aspects de sa vie sociale, professionnelle et personnelle. De ce fait, le processus d’insertion nécessite un travail global et la mobilisation d’étapes du parcours de manière coordonnée pour la mise en emploi et/ou la réalisation d’une formation. L’objectif 2017 est d’accompagner 80 personnes. L’action est portée par l’association « Les Eaux Vives » . Le CD44 soutient à hauteur de 33 000 €.

Emploi : La Chambre des métiers et de l’artisanat porte une opération visant à assurer l’évaluation des compétences professionnelles des allocataires du revenu de solidarité active (RSA  ) accompagnés par les unités emploi du Département. Cette action permet d’apporter un outil complémentaire en :

• réalisant une évaluation précise des compétences et capacités professionnelles au regard d’un métier donné,
• apportant les préconisations permettant une recherche d’emploi ciblée et en rapprochant les allocataires du revenu de solidarité active et les entreprises,
• en aidant les unités emploi à argumenter auprès des entreprises dans le cadre d’un projet de recrutement. L’objectif est d’aider 80 personnes. Le CD44 accorde 30 000 €

Emploi : Le CD44 apporte 1000 € à une jeune femme de Nozay qui s’installe en auto-entrepreneur comme « ciseleur sur bronze ».

Insertion : le CD44 accorde 115 405 € à l’association ACPM  , soit un peu moins que l’année dernière (117 387 €) pour l’insertion des personnes allocataires du RSA  , l’accompagnement des jeunes et pour le chantier d’insertion.

Télé-assistance

Télé-assistance : Le taux de pénétration de la téléassistance en France est en constante progression ; il en est de même pour le département de Loire-Atlantique puisque le nombre d’abonnés est passé de 6 217 en décembre 2006 à 13 074 en décembre 2016, soit une augmentation de plus de 110 % sur les dix dernières années. Les besoins en téléassistance concernent majoritairement les personnes de plus de 85 ans.

Le dispositif de téléassistance départemental propose un déclencheur portatif (médaillon ou montre) et, au choix de l’abonné, un détecteur de chute et un détecteur de fumée. La tarification est effectuée sur la base du revenu fiscal de l’abonné. Au 1er janvier 2017, elle est fixée mensuellement comme suit :

- tarif plein : 16,61 € HT   soit 19,93 € TTC,
- tarif réduit : 8,29 € HT   soit 9,95 € TTC

Le CD44 envisage des systèmes, aujourd’hui reliés au téléphone fixe, qui pourraient évoluer vers un raccordement aux téléphones mobiles permettant ainsi une mobilité plus aisée de l’abonné. Il pourra proposer aussi aux abonnés qui en feraient la demande : capteurs de mouvement, chemins lumineux…

Parallèlement, il sera proposé de développer du lien social, principalement vers le public isolé ou démuni, par des contacts réguliers de convivialité ou de sécurisation.