Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Jeunes Turcs, intolérance

Jeunes Turcs, intolérance

Ecrit le 26 avril 2017

Intolérance … intolérable

Des élections ont eu lieu en Turquie, donnant la majorité (de justesse) au président Erdoğan et à son projet de révision constitutionnelle, en vue de lui octroyer davantage de pouvoirs, alors qu’Erdoğan ne cache pas son intention de renforcer le rôle de la religion dans la gestion politique et sociale du pays, allant ainsi à contre-courant de la laïcité voulue par Mustafa Kemal Atatürk. Ce dernier avait pris deux décisions audacieuses : l’abolition du califat et la séparation entre le domaine politique et le domaine religieux. En 1938, ses efforts ont été couronnés par une constitution déclarant la Turquie « une république laïque ».

Erdoğan est-il en train de réaliser le rêve de revanche des conservateurs opposés aux réformes kémalistes ? Tout indique qu’il n’en est pas loin. On lui prête aussi l’intention de rétablir la peine de mort.

Cette victoire électorale a eu un retentissement à Châteaubriant où de jeunes Français, d’origine turque, sont allés provoquer les propriétaires du restaurant Cappadoce qui, eux, sont Kurdes et opposés aux réformes de Erdoğan. Slogans, projections pleins phares sur le restaurant, pétards, à deux reprises dans la même journée. Inquiétant alors qu’on pourrait espérer, comme dans toutes les religions, que les jeunes prennent du recul vis-à-vis de la religion.

Aux dernières nouvelles cependant, les jeunes provocateurs auraient été ramenés à la raison par leurs aînés et auraient présenté des excuses.