Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Enseignement, formation > a. Rentrées scolaires > Tout autour de la rentrée scolaire

Tout autour de la rentrée scolaire

Ecrit le 30 août 2017

Le site internet « Service-Public » publie un guide de la rentrée scolaire 2017.

Votre enfant aura-t-il classe sur 4 jours ?

À la rentrée 2017, les communes peuvent rester à cinq demi-journées ou organiser la semaine scolaire, en maternelle et primaire, sur 8 demi-journées réparties sur 4 jours. La Com’Com’   du Castelbriantais, qui avait tardé à mettre en place les TAP (Temps d’Activité Pédagogique), les conserve pour l’instant sur des semaines de 4,5 jours, du moins dans les écoles publiques. Seule la commune de St Vincent des Landes fait bande à part et revient à 4 jours. Dans la Com’Com’   de Nozay aussi, il y aura 4,5 jours de classe.

Cette opération de TAP était, est toujours une bonne idée, enrichissante pour les enfants. Dommage qu’elle se soit faite souvent dans la précipitation, qu’elle ne s’applique qu’aux écoles publiques et surtout qu’elle ne concerne pas tous les enfants.
A noter pour cette année : l’ouverture de l’école publique de Treffieux et du restaurant scolaire commun aux deux écoles, publique et privée.

Programmes

Si les programmes vous intéressent voici :

- le programme de l’école maternelle :
voir le site service-publique
- le programme de l’école élémentaire :
voir le site service-publique

Bourses

La demande de bourse de collège doit être effectuée en ligne entre le 1er septembre et le 18 octobre 2017 pour les élèves fréquentant un collège public. Les familles qui n’ont pas internet vont devoir demander l’aide des voisins. Mais, au fait, les voisions, c’est fait pour ça ! Et puis, à Châteaubriant, il y a un écrivain public qu’on peut demander au CCAS   (Centre Communal d’Action Sociale).

La bourse des lycées est accordée, sous condition de ressources, au(x) responsable(s) d’un lycéen. Les demandes devaient être déposées au secrétariat de l’établissement scolaire avant le 20 juin 2017. La bourse de lycée peut s’accompagner :

d’une bourse au mérite pour les élèves ayant obtenu une mention « bien » ou « très bien » au diplôme national du brevet et qui s’engagent à poursuivre assidûment leur scolarité ;
d’une prime pour les élèves âgés de 16 à 18 ans qui reprennent leurs études sous statut scolaire après une période d’interruption de leur scolarité d’au moins 5 mois.

 Règlement intérieur en collège et lycée

Le règlement intérieur d’un collège ou d’un lycée est le document définissant l’ensemble des règles de vie de l’établissement et fixant les droits et les devoirs de chaque membre de la communauté. Il est remis à l’élève lors de l’inscription ou lors de la rentrée scolaire. Il est également affiché dans l’établissement, et souvent disponible sur le site internet de l’établissement.

 Information des parents

Chaque parent d’élève a le droit d’être informé de la scolarité de son enfant mineur, qu’il exerce ou non l’autorité parentale. Cette information se fait par la transmission de certains documents (éventuellement électronique ou via internet) mais aussi lors de rencontres   entre parents et professeurs.

Le ministère de l’Éducation nationale propose une application mobile eParents destinée à apporter aux parents d’élèves en école élémentaire et collège des informations pratiques sur le quotidien de leurs enfants telles que les horaires de l’école, l’emploi du temps du collège, des informations générales sur l’établissement, etc. L’application existe en version Android ou en version IOS.

Et si vous avez des soucis, une phrase vous explique : If you don’t have iTunes, download it for free. If you have iTunes and it doesn’t open automatically, try opening it from your dock or Windows task bar. Ah oui, c’est en anglais !

 Restauration scolaire

La restauration scolaire dépend à l’école primaire, de la commune ; au collège, du département ; et au lycée, de la région. Ce sont ces collectivités qui en fixent les tarifs. Elle doit notamment garantir aux élèves un temps de repas d’au moins 30 minutes, une variété dans les menus et des portions adaptées à leur âge.

 Assurance scolaire

L’assurance scolaire garantit les dommages qu’un écolier, un collégien ou un lycéen, pourrait occasionner à un camarade ou un tiers, mais aussi ceux qu’il pourrait subir. C’est une assurance facultative, mais elle peut être obligatoire dans certaines circonstances. Comment fonctionne l’assurance scolaire ? Lire ici :
voir le site service-public

 Santé de l’élève

Pour être scolarisé, un enfant doit obligatoirement être vacciné. Pendant sa scolarité, il bénéficie de bilans de santé et participe à des actions de prévention et d’éducation à la santé. Si l’enfant est malade pendant sa scolarité, la famille doit prévenir l’établissement, particulièrement s’il a une maladie contagieuse ou une maladie chronique nécessitant des soins particuliers.

Pour les enfants et adolescents atteints de troubles de la santé, un projet d’accueil individualisé (PAI), élaboré à la demande de la famille, ou avec son accord et sa participation, par le chef d’établissement, précise leurs besoins thérapeutiques (traitement, régime alimentaire, ...).

 Transports en commun scolaires

Les transports scolaires permettent à l’enfant dont le domicile est éloigné de son établissement scolaire de s’y rendre régulièrement dans les meilleures conditions. Rappel : le port du gilet jaune est obligatoire pour des raisons de sécurité.

 Représentants des parents d’élèves

Les représentants des parents d’élèves à l’école primaire (école maternelle et élémentaire), au collège et au lycée sont des élus qui participent à la vie de l’établissement, notamment en facilitant les relations entre parents d’élèves et enseignants. C’est un rôle très important, à ne pas négliger.
voir le guide de la rentrée

 Et le ministre ?

Le ministre s’appelle Jean-Michel Blanquer mais il n’a pas l’air d’être bien au courant ! Il dit en effet vouloir promouvoir un apprentissage « de type syllabique », et non global. Sauf que la méthode de lecture dite « globale » n’est plus appliquée dans les écoles primaires depuis des décennies, comme le rappellent les syndicats d’enseignants.

Quatre mesures s’appliquent à cette rentrée : dédoubler des classes de Cours Préparatoire dans les zones en REP+ (réseaux prioritaires renforcés), adapter les rythmes scolaires (4 jours ou 4,5 jours), aménager la réforme du collège en remettant des classes bilingues et l’étude possible du latin et du grec, et enfin instaurer le programme « devoirs faits » proposant aux collégiens volontaires un soutien gratuit après la classe… sauf que, cela ne va-t-il pas créer des difficultés avec les transports scolaires ?