Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Secret de Polichinelle

Secret de Polichinelle

Ecrit le 05 septembre 2017

 Secret de Polichinelle

Jusqu’à hieure midi, person-ne saveut ce qu’y aveut dans les ordonnances du meudeucin Macron. Seucret meudical ! Ça éteut hein-ne granwde surprise : la Reuvolution annonçeue éteut là. Pu de dividendes pour les reu-actionnaires ! Tout l’argent pour les ouveurieux qui produiseut la richesse ! Toute la térre aux paysans qui la cultiveut ! Tout l’amour aux amoureux ! Toute la santeu aux malades ! Toute la science aux savanwts qui la créeut ! Tous les sous aux sans le sous ! Tout le pouvaïye aux sans pouvaïyes ! Tous les marrons amasseux par Macron aux sans ronds ! Tous les élus en marche à reculons ! Toute la chanwce aux malchancoux et le monde entieu au pôv’monde !

C’éteut-t-y pas hein-ne vraïye reuvolution copé rnicien-ne, un nouviauw mai 68 ou un rêve pour les reuvoux ? Que je dédieu à Ugène le vieux contou gallo qui m’a précédeu dans c’te rubrique et veneut de perdre sa bon-ne fon-me, la Marie-Noëlle Meunaïgeu de Guémeuneu Penfauw, ma cousine germain-ne au granwd cœur.

« Quand le croque-mort t’emportera
Qu’il te conduise à travers ciel
Au Père éternel ! »

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu
------
Ecrit le 12 septembre 2017

 L’ouragan et le bricoleur

Irma la douce éteut peut-être queuque part hein-ne amanwte adoreu par un poète énamoureu mais elle éteut anneu un ouraganw des tropiques qui destructout et naïyeut tout meinme les zhabitanwts qu’éteut prévenus. On appeuleut ça les six clowns qui ne feuseut pas rire à cause des réglements climatiques déreugleux.

Macron aureut pu êtes un bon bricolou réparanwt la France casseue en deux deupé longtemps enteur les ceusses qu’aveut tout et les ceusses qu’aveut rein mais au lieu de ça, y rajouteut de la preucariteu chez les peutits et redon-neu des sous aux richoux et trichous fisco. Ça pouveut pu dureu con-me ça mais Mêle manchons embrouilleu tout avec sa musique insoumise en solo et les syndicats déclareux inutiles se résigneut à enterreu le code des chômous pisqueu y aveut pu de travail. Mon Macron voudreut se rattrapeu en rabibochanwt l’Europe su l’accroc pôle. On verra s’il est un bon recollou !

« Mois de Septembre pluvieux
An ben fructueux ! »

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu 
------
Ecrit le 20 septembre 2017

 Les jeux sont faits

On diseut que la faim dans le monde éteut en train d’auwgmenteu mais con-me les richous vouleut pas partageu leur pain, on préféreut don-neu du cirque. En patois latin de cuisine, ça se diseut : « pas de panem mais des circenses ! ». On alleut donc kauwzeu des jeux zolympiques pendant sept aunw-neux. Les jeux climatiques et djihadisses alleut continueu un peu partout et semeu la mort et les bieusseux con-me à Londres ou en Bhyr manie.

En Macron-nie, on attendeut de compteu les manifêtous de c’teu seumain-ne de coagulation ; les routieux alleut dé-routeu ; les fonctionnaires, défonctionnarizeut ; les saints diqueux défileut ; les huns soumis se sous mettre à Mel Hanche Houx ; les reutraiteux compteut leurs sous mangeux par la CéEssejeux. C’éteut pas la mère Quelle Europe qu’alleut chanwjeu un sis thème qui l’arrangeut ben !

« Pluie de Septembre
Joie du paysan, souci du vacancieu ! »

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu
------
Ecrit le 27 septembre 2017

 Ça refondeut

C’éteut parti pour reufondeu partout ! C’éteut le r’tour des fondatous conteur les frondous. La mére Le Pen reuveuneut aux fondamentous en jeutanwt le Florian Fil au Pot pour reudiabolizeu le FaNeu. Le Meudef vouleut reufondeu la MalEducation Nationale qui metteut pu au boulot les gamins con-me hauwtefaïye. Les socialo se reufondeu de fontencombe en vendanwt Sol Fé Ri No pour un Sol Fa Si La Si Ré pu chantanwt. Macron reufondeut l’ONU trop useuille avec du gros fil multilatéralisse pendant que Trompe-teurjous refeuseut la Mère Ique avec du suprèmacisse ben dérouleu enteur le Mecque Sic trop volca nique. Y aveut pu que la Cé jeutteu et les zhuns soumis pour maintenir leurs fondations et souleveut le peuple dans les rues avec les routieux qui traçeut le cheumin, les paysans qui se coucheut sur la paille à Paris et les polis sieux qui se feuzeut porteu pâles !

Mein-me not’pianète qui retourneu au déluge avec Irma et Maria et au TohuBohu des débuts avec ses volcans et ses bombes atomiques !

« Bel automne
Vient plus souvent
Que beau printemps »

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu