Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Culture, expositions, livres, loisirs, spectacles, sports > Spectacles > Messidor : à l’orée de ses 22 ans

Messidor : à l’orée de ses 22 ans

Ecrit le 20 septembre 2017

Le Théâtre Messidor engage sa 22e saison théâtrale dans le Pays de Châteaubriant  . Implanté depuis août 1996, il poursuit sa mission de création, d’animation et de formation artistique auprès de l’ensemble de la population du nord de Loire-Atlantique, répondant à de nombreuses demandes des institutions et des troupes locales.

 A – Des ateliers de formation

Jouer au théâtre est une activité très formatrice. On pense souvent à la nécessité d’apprendre un texte, de le dire avec une bonne diction, une voix bien posée, de savoir s’exprimer. Mais cela va bien au-delà : connaître son corps, connaître ses propres réactions, savoir s’adapter à l’autre qui joue et vit à côté de soi. Apprendre à gérer le stress et la timidité, être à l’aise physiquement pour parler librement. C’est pourquoi des établissements de formation font appel au théâtre Messidor.

1 - L’IFSI – Institut de Formation en Soins Infirmiers de Châteaubriant.
« Pour la cinquième année consécutive, nous intervenons auprès d’une quinzaine d’étudiants de 3e année avec le souci d’apporter une formation de développement personnel en parallèle avec les exigences du milieu infirmier » explique Alexis Chevalier. Car le soignant aura besoin de toucher le corps de l’autre, d’être attentif à ses réactions, d’exprimer la confiance.

2 - L’Ecole d’Agriculture de Derval – Lycée St Clair. Là, c’est nouveau cette année, il s’agit d’accompagner, dans la réussite de leurs projets, des élèves de Bac Pro Agroéquipement et Bac Pro Conduite et gestion de l’exploitation agricole. Il s’agit de les aider à réfléchir sur eux-mêmes et sur le monde qui les entoure, en utilisant une technique qu’ils ont peu rencontrée : le jeu théâtral. « Le corps est une machine fantastique, qu’en faites-vous ? »

3 - Lycées Guy Môquet / Etienne Lenoir de Châteaubriant. Un atelier hebdomadaire de formation et de réalisation théâtrale pour les élèves de Seconde, 1re, Terminale et pour tous les élèves de CAP au Bac Pro des différentes formations offertes dans les sections techniques. Tous les mercredis d’octobre à fin mai. Comme toujours il y aura une présentation au Théâtre de Verre   et participation au Festival du Pays de la Mée (mi-mars 2018).

4 – Collège de la Ville aux Roses de Châteaubriant. Depuis 1997, le Théâtre Messidor encadre l’atelier théâtre et prépare les collégiens au jeu théâtral. Respirer, se connaître, prendre confiance en soi.

Une nouvelle collaboration est engagée pour cette saison 2017/2018 avec les élèves de 5e , 4e et 3e . La présentation des travaux se fera en première partie de la soirée prévue au Théâtre de Verre  .

5 – La journée de la Résistance (Jeudi 24 mai 2018). Pour la quatrième année consécutive, en réponse à la demande des « Amis du Musée de la Résistance   de Châteaubriant », le Théâtre Messidor mettra en voix une évocation historique avec la participation d’une classe de 3e du Collège Robert Schuman et de 1re du Lycée Guy Môquet. Spectacle ouvert au public devant le musée de la Résistance  .

6 - Des Projets d’Actions Educatives Ligériennes (PAE) avec la Région des Pays de Loire.
Pour la sixième année consécutive, le Théâtre Messidor est sollicité par le Conseil Régional des Pays de Loire, en lien avec l’Inspection Académique, pour intervenir dans le cadre de Projets d’Actions Educatives : « Donner de la voix pour trouver sa voie ».

Une présentation des travaux est programmée au Théâtre Graslin de Nantes la troisième semaine de mai 2018. Les intervensions ont lieu cette année dans deux établissements :
- La Maison Familiale Rurale de Châteaubriant (MFR), interventions de novembre à mai auprès de 15 à 20 élèves de DIMA (Dispositif d’Initiation aux Métiers en Alternance).
- Et le Lycée Blaise Pascal de Segré : interventions de novembre à mai auprès d’une classe vente de CAP 1re année.

Des élèves de CM1/CM2 de l’école publique « Les grands chênes » de Sion les Mines.

7 – Un projet de formation en direction des écoles publiques primaires avec l’OCCE (Office Central de Coopération à l’Ecole de Loire-Atlantique), l’Inspection Académique et la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC).

Pour la quatrième année consécutive, le Théâtre Messidor interviendra dans le cadre du projet de découverte des écritures théâtrales, organisé par l’OCCE, afin de participer à la formation des maîtres et au soutien technique des travaux de réalisations théâtrales dans toutes les classes concernées du Cours Préparatoire (CP) au Cours Moyen (CM1/CM2).

Il y a 14 écoles inscrites pour cette saison 2017/2018 :
Lusanger. (2 classes), Louisfert (1 classe), Issé. (2 classes), Abbaretz (2 classes), Petit-Auverné. (1 classe), Sion Les Mines (1 classe), La Meilleraye de Bretagne (2 classes), Erbray (1 classe) et Saint Mars la Jaille. (2 classes). Présentation des travaux à la mi-juin 2018.

 B – Aides aux troupes locales et régionales.

En dehors de ces activités pédagogico-théâtrales, le Théâtre Messidor apporte une aide concrète aux troupes amateur locales.

1 – Séances de formation à la voix pour les jeunes de la troupe ZIG ZAG de Rougé.(En octobre/novembre 2017)

2 – Aide à la mise en scène pour la Troupe de l’ARCS à Sion les Mines.
Pour la quatrième année consécutive, les comédiens et comédiennes de l’ARCS sollicitent le Théâtre Messidor pour l’apport d’une aide et d’un regard artistique dans le cadre de la réalisation de leurs spectacles théâtraux, jeunes et adultes.

3 – Mise en scène avec la Troupe de Pancé (35) : l’ARRACHE-RIRE
Le Théâtre Messidor a été sollicité par la troupe de l’Arrache-Rire, pour mettre en scène : « Un fil à la patte » de Georges Feydeau. Répétitions de septembre à Février. Présentations à partir du 10 février 2018.

Contact : 02 40 81 02 81
voir le site theatre-messidor