Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Transports, routes, SNCF > Tram-train > Comment va le train ? Secret d’Etat

Comment va le train ? Secret d’Etat

Ecrit le 4 octobre 2017

 Comment va le train ? Secret d’Etat

La revue Médiacités vient de lancer un pavé dans la Loire au sujet du Tram-Train Nantes-Châteaubriant en disant : « Qui se soucie des chiffres de fréquentation du tram-train ? Personne ou presque ». Après avoir posé la question, avec ténacité, à Bruno Retailleau (alors Président) puis à Roch Branchour, nouveau vice-président LR en charge des transports, la revue a fini par les obtenir et titre sur « l’échec très discret du Tram-train ».

« Le trafic plafonne à une moyenne de 2091 voyages quotidiens sur les six premiers mois de 2017. La fréquentation est certes en hausse de +9,3 % par rapport à la même période de l’année précédente, mais à ce rythme il faudrait attendre...19 ans pour atteindre la mire des 11 200 voyages. Consciente d’avoir visé trop haut, la Région a d’ailleurs habilement changé sa communication pour mettre en avant un comptage cumulé lui permettant de célébrer le 100 000e voyageur dès avril 2014 ».

« La faiblesse du trafic n’est pas le seul point noir. Le tram-train Nantes–Châteaubriant pâtit aussi de n’être qu’uneligne locale, limitée à la desserte d’un axe au nord de l’agglomération nantaise, sans lien avec le sud. Et elle n’a aucune vocation interrégionale ».

« Le résultat est une aberration. Le terminus du tram-train a transformé Châteaubriant en cul-de-sac, pratiquement sans correspondance possible au delà ». La gare de Châteaubriant est équipée de butoirs pour bien signifier que « on ne passe pas ».

De ce fait, si vous voulez aller de Martigné-Ferchaud à Issé, soit 30 km, vous avez le choix :

- prendre le train pour Châteaubriant puis le car : soit une durée de 1h51min avec 1h18 min d’attente à Châteaubriant.

- ou prendre le train de Martigné vers Rennes, puis le train de Rennes vers Nantes, puis le tram-train de Nantes jusqu’à issé soit en tout 3h47min avec 14 min d’attente à Rennes et 16 min à Nantes. Les voyages forment la jeunesse !

Pour Médiacités, le tram-train a surtout été prévu pour ouvrir la voie vers Notre-Dame des Landes « Mais en fermant la barrière vers Rennes. Vous avez dit absurde ? ».

Cependant la FNAUT, fédération nationale des usagers des transports, pense que des améliorations sont possibles : Créer des quartiers de gare animés et plus denses, accroître le nombre de trains côté Bretagne et systématiser les correspondances à Châteaubriant. Enfin, recréer la continuité ferroviaire à Châteaubriant et améliorer les vitesses.


Ecrit le 6 décembre 2017

 Train et gel

Un petit peu de froid, 0° ou -1° et tout est déréglé. Dans certaines maisons les volets roulants sont bloqués. Et le train Nantes-Châteaubriant est arrêté : « Il suffit que les caténaires soient givrées sur quelques dizaines ou centaines de mètres pour que le train ne puisse plus circuler ». Mais comment font-ils en Alsace ? En Allemagne ? En Russie ? Les trains sont arrêtés pendant des mois ?