Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Départemental > Du côté du Département, juillet-août 2017

Du côté du Département, juillet-août 2017

Ecrit le 4 octobre 2017

Du côté du Département

Le CD44 a mis en place un dispositif de prise en charge des prestations de réfection de chaussées, afin de maintenir un état satisfaisant de la couche de roulement sur le réseau des routes départementales. Réunis en commission permanente ce jeudi 21 septembre 2017, les élus départementaux ont décidé de soutenir :

► Derval : route départementale 46 – route de Saint-Vincent-des-Landes. La participation financière du Département sera versée à la commune sur la base des dépenses réelles sans pouvoir excéder 25 200 €.
► Vay : route départementale 2, au niveau de la rue de Plessé. La participation financière sera versée à la commune sur la base des dépenses réelles sans pouvoir excéder 45 600 €.
► Puceul : route départementale 39, au niveau de la rue de Nozay. La participation financière sera versée à la commune sur la base des dépenses réelles sans pouvoir excéder 50 700 €.
« Ces travaux permettront de renforcer de manière significative la sécurité au niveau de ces différents axes et la fluidité des déplacements. » dit le vice-président Jean Charrier.

Les projets des communes

Après avoir accordé un total de 520 M€ de subventions aux collectivités dans le cadre des contrats de territoire et de ses différents fonds d’aide aux communes entre 2005 et 2015, le Département a redéfini les modalités de son soutien aux territoires. Celui-ci s’oriente autour de quatre priorités thématiques : l’éducation, l’habitat, le numérique et les mobilités.

Le Département va ainsi apporter son aide :
►Erbray : 230 208 € pour l’extension d’un groupe scolaire.
► Issé : 269 804 € pour la construction d’une maison des enfants (restaurant et accueil périscolaire).
► Jans : 18 249 € pour la mise en place d’un modulaire pour une quatrième classe.
► Saffré : 32 402 € pour la viabilisation de terrains pour la création de six logements sociaux.
► Vay : 16 657 € pour l’aménagement de liaisons douces.

Energies citoyennes

La réduction des consommations d’énergies et le développement massif des énergies renouvelables sont des enjeux majeurs pour le Département. Par conséquent, il a souhaité s’engager aux côtés des associations œuvrant dans ce sens notamment « Énergies citoyennes en pays de Vilaine » qui a inauguré son parc d’éoliennes le 30 septembre dernier à Avessac, à 45 min de Châteaubriant.

Les associations de citoyens souhaitant développer des projets d’énergie renouvelable peuvent être soutenues financièrement et accompagnées dans leur projet. Freddy Hervochon, vice-président du Département en charge des ressources, milieux naturels et foncier, souligne « La transition énergétique est aussi une transition citoyenne. En s’appuyant sur un modèle de production décentralisée d’énergies renouvelables, la transition énergétique permet aux citoyens, particuliers ou fédérés en associations, d’être pleinement acteurs de la production énergétique ! »

Et le co-toiturage ?

L’entreprise CoWatt est née le 8 septembre 2017. Coopérative d’énergie solaire, CoWatt vise à installer des panneaux photovoltaïques grâce à un système original de « cotoiturage » inédit.
Certaines personnes veulent investir dans le solaire, mais ont des toitures trop petites ou mal exposées. Chez d’autres, les toits sont parfaits pour des panneaux photovoltaïques mais les habitants n’ont pas assez d’argent pour les payer. » CoWatt va alors se charger de mettre les financeurs et les habitants en relation et se charge de tout ce qui concerne l’administratif, les questions techniques, la maintenance, les relevés de compteur, les relations avec les artisans…En Loire-Atlantique, l’objectif est de déployer au moins 20 installations photovoltaïques financées par les citoyens dans les trois années à venir.