Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Tout est dans Tintin

Tout est dans Tintin

Ecrit le 4 octobre 2017

 Tout est dans Tintin

Je m’en va compareu mon Macron à la Castafiore qui vendeut ou perdeut ses bijoux de famille en continuanwt à chanwteu son opéra : « je ris de me voir si belle en ce miroir et la France si déplumeu... ». On bazardeut nos trains à la Mére Quelle, nos batiauwx aux Zitaliens ; les avions et les autos alleut suivre sinon précédeut : y nous restera pu que les vélos et les trotinettes qu’éteut les moins polluanwts pour la pianète.

Not’ Philippe sans pot et sans Florian, c’éteut le Milou de not’ granwd reporteur : y défendeut son maître en aboyanwt gentiment et chercheut ses zos. Avec Mêle Anchons, y feuzeut hein-ne belle paire de roquets !

Trump éteut le capitain-ne Haddock qui bachi bouzouk et injurieu sans compteu son Kim Kong ou Yéti de la Coreu. On saveut pas quel Whisky le feuzeut chanwteu ou danwseu ! On pourreut continueu à s’amuseu pisque tout éteut déjà raconteu par Air J’ai, mais j’ai pou que ça se termine pu mal que dans les livres !

« Bel octobre vient plus souvent
Que beau printemps »

signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 11 octobre 2017

 Foute eul bordel !

Not’ Preusident styleu n’aveut pu de teunue et kauwzeut con-me un charreuttieu...et oublieut qu’il éteut partout enreugistreu ; ça la fouteut mal pour les ouveurieux qui à deux pas défendeut leur casse-dale. Qui c’est-y qui fouteut le pu de bordel : les richous qui vouleut rein partageu ou les pôvres qu’aveut leurs pieus pour défileu et leur goule pour crieu ? Le 10 Octobre, on verra ben si les fonction-naires et les jein-nes alleut se mobiliseu conteur les ordonnances du docteur Macron !

Pour Madrid , c’éteut les Cata lents qui fouteut le bordel en Espagne et dans toute l’Europe pasqu’y vouleut hein-ne indépendance qu’y zaveut déjà parait-il. Person-ne saveut con-ment les calmeu, mein-me les zarchevêques !

Cheu mon Trump-le-golfou, c’éteut la guére des armes lourdes après le massacre de Las Vegas. Chaque ameuricain voudreut un tank dans son jardin pour défendre ses prunes et le deuxième amande ment !’

« En octobre, si tu es prudent
Achète grains et vêtements »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 18 octobre 2017

 Chars à bœufs et Titanic

Con-me tous les journalisses, chaque seu-main-ne, falleut que je don-neusse des nouvelles de con-ment rouleut les chars des Etats et navigueut not’ pianète qu’on compareut au Titanic prêt à sombreu sous les coups des glacieux fondanwts, des seucousses sismiques ou atomiques, des ziauwx qui monteut, du carbonne qui brûleut.

Avec la Cata logne, le char de l’Europe éteut bloqueu et attendeut un miracle de Chat Rogne de Ma drid pour avanwceu. Le char à bœuf de cheu nous réunisseut les charreutieux pour discuteu le bout de gras de la formation et du chon-mage à païyeu.

Trompe-la-culture vouleut pu don-neu ses sous à l’UrNESCO pour instruction-neu les annales fadettes ou changeu le climat de la Coreu. Les zaméricains éteut ben occupeu avec leur bouc d’Hollyvoud, le Villain Staïne qui coucheut avec les jein-nes zétoiles pour les transformeu en trou naïye. Tout le monde saveut mais ça le feuseut rigoleu et acheuteu les politi-chiens. Y aveut pas qu’un cas DéeSseKa !

« En octobre, quand après les pluies,
Les brouillards se forment et couvrent les hauteurs ;
Ils amènent bientôt la neige »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 25 octobre 2017

 M’ HARCEL MENT

Nous v’là parti dans le granwd déballage des cochon-neries ! On saveut que tous les zhon-mes éteut machisses mais pas qu’y aveut que 53 pour cent des fon-mes qu’éteut machiseu et harceleu. Bravo à celles qui résisteu aux mâles et fils ! Mais faut pas en profiteu pour dénonceu n’importe qui, faire des menteries et oublieu les gâteries que feuzeut not’ Président à tous les richous avec l’IeiSeiFe. La mère La Peine et son Fil au Pot écrivassieu reveneut à la scène avec leur euro dont y saveut pu s’y falleut le jeuteu à la Seine ou le gardeu au chaud.

Nos vaïzins espagnols alleut vers la Cata-strophe avec la Cata-logne pisqueu la dreute de Ma Rogne vouleut pas discuteu mais reuprimeu au risque d’hein-ne guére civile à nos portes. Trump-l’aventureux continueut ses pitreries et accumuleut les casseroles. Les zamerloques alleut êtes obligeu de rappeleu Obama qui ne demandeu que ça pour rameneu l’Obamacaire et l’Irandaire.

« Octobre à moitié pluvieux
Rend le laboureur joyeux
Mais le vigneron soucieux
Met de côté son vin vieux »

Herveu Deulouard de Conqu’reu