Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Associations diverses et partis politiques > Secours Populaire 2007 et 2008

Secours Populaire 2007 et 2008

Ecrit le 7 novembre 2007

Une double actualité nous incite à revenir sur la misère humaine :
– Le local attribué au Secours Catholique (3 rue Pasteur à Châteaubriant) -
– Et l’assemblée générale du Secours Populaire   à Châteaubriant.

 Douze qui se donnent

Le Secours Populaire   à Châteaubriant, c’est une toute petite équipe d’une douzaine de bénévoles, surtout des femmes, qui assurent une collecte de produits dans les grandes surfaces et deux permanences par semaine.

Une partie de l’éq

Chacune des bénévoles donne de son temps et utilise son véhicule personnel pour venir en aide aux familles dans le besoin.

Les « bénéficiaires » viennent de 28 communes autour de Châteaubriant, de Soulvache à La Meilleraye, en passant par Pouancé. Il y a parfois des femmes seules, très jeunes, avec 4 ou 5 enfants.

« Ce qu’ils veulent avant tout, c’est leur colis alimentaire. Ils n’évoquent pas de problème de logement, ni de problèmes de mobilité. Nous souhaiterions parler davantage avec eux, mais nous sentons des gens renfermés sur eux-mêmes et sur leurs problèmes » dit Danièle André, la Présidente du groupe local.
Payant

Le groupe tourne sur un tout petit budget : 6475 € de recettes en 2006, dont 1700 € venant de donateurs. Les dépenses se sont montées à 8635 €. « Nous nous fournissons en denrées de la Communauté Européenne, mais on nous facture des frais de stockage ! De plus nous avons nos frais de carburant pour aller à Nantes ».

Le groupe multiplie donc les actions susceptibles de rapporter des fonds :
– Janvier - Les Puces de Béré.
– Avril - braderie au Marché Couvert  .
– Juin - déstockage au local.
Et vide-grenier à Nozay.
– Septembre - vide-grenier comité des fêtes.
– Novembre - braderie de jouets de Noël.
– Décembre - Père Noël Vert (« il arrive qu’on nous reproche de faire de l’ombre au Père Noël rouge ! »).

Avec les fonds récoltés l’association organise chaque année la Journée des Oubliés (cette année 9 enfants au Zoo de la Flèche) et apporte une aide aux familles mettant leurs enfants au Centre de Loisirs. Elle cherche aussi des familles pour accueillir des enfants l’été : trois semaines en juillet-août. Trois familles cette année ont accepté à St Aubin des Châteaux, Grand Auverné et Treffieux.

En ce qui concerne les vêtements et la nourriture, le Secours Populaire   demande une petite participation :

1-2 personnes		1,50 €
3-4 personnes		2,00 €
5-6 personnes		2,50 €
7-8 personnes		3,00 €
9 personnes et plus	3,50 €   

Dans l’immédiat l’association a repeint son local (peinture fournie par la ville) et cherche des étagères pour présenter les cageots de légumes (avis aux généreux donateurs ou aux bricoleurs !).

Secours populaire  
– 27 rue du Faubourg de Béré
– Châteaubriant - 02 40 81 83 48


Ecrit le 7 novembre 2007

 La survie quotidienne

Convergences : le numéro d’octobre 2007 de la revue du Secours Populaire   est ouvert. Une photo en noir et blanc occupe la double-page. En opposition, blanche sur fond noir, la légende est cinglante : « Une femme renverse les poubelles d’un grand restaurant du centre pour remplir ses deux sacs de nourriture. Soudain, elle s’accroupit et mange à même le sol. » Photo d’un autre âge, photo actuelle : l’arrière-plan laisse entrevoir l’enseigne d’une grande agence de voyage française. Il faut se rendre à l’évidence, la misère et la détresse que l’on voit sur cette photo est la même que l’on croise au détour des rues des villes françaises.

Présente, voire omniprésente, la pauvreté paraît comme occultée au quotidien. Regards détournés. Le dossier « Alerte Pauvreté », dépeint sans tabou des situations de détresse, de pauvreté, vécues par des femmes et des hommes, poliment appelés les « accidentés » de la vie, trop souvent abandonnés en France, pourtant sixième puissance mondiale.

A lire aussi : « survivre à tout prix » - « La faim et la honte » : réalités ordinaires dans un monde de progrès technique et de surproduction.


Ecrit le 6 février 2008

 Merci

Le Secours Populaire   remercie les enseignants de l’école primaire Claude Monet qui, par leur action concernant le projet Darcos, ont fait un don financier de leur journée de travail du jeudi 24 janvier 2008.

Cette aide financière permettra à des enfants de participer à la « Journée des oubliés des vacances » au cours de l’été 2008.


Ecrit le 17 septermbre 2008

 Oubliés

Cette année encore, 11 enfants et 3 accompagnateurs ont participé à « La Journée des oubliés » à St Brévin.le 20 août 2008 La Présidente et les bénévoles du Secours Populaire   de Châteaubriant remercient les personnes qui, par leurs dons, ont permis à ces enfants de bénéficier d’une journée de jeux et de rencontres   avec les autres enfants des Pays de Loire.


Ecrit le 5 décembre 2012

 Dons Secours populaire  

Si vous souhaitez que vos dons bénéficient aux habitants en situation de précarité de vos communes, il est préférable de les adresser à : Secours Populaire  , Comité de Châteaubriant, 27 faubourg de Béré, 4110 Châteaubriant. Le comité de Châteaubriant se tient à votre disposition pour vous expliquer le fonctionnement du Secours Populaire  . Rappel : pour ceux qui paient des impôts, il y a une ristourne fiscale. Tél. 02 40 81 83 48 au local les lundis et jeudis de 14 à 16 h ou Annie Amberrée : 02 40 55 28 46