Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances du 29 novembre 2017

Mée-disances du 29 novembre 2017

Ecrit le 29 novembre 2017

Arrogance

SFRNews du 22/11 : Après avoir travaillé à l’Elysée sous cinq présidents de la République différents, Evelyne Richard a récemment pris sa retraite le mois dernier. Elle qui organisait les voyages présidentiels a profité de son départ pour émettre son avis sur la dernière équipe avec laquelle elle a collaboré : celle d’Emmanuel Macron. Le Canard enchaîné rapporte qu’en privé, elle trouve que le nouveau personnel a « la grosse tête ». « Normalement la grosse tête des victorieux se dégonfle au bout de quelques mois. Là, ça dure », aurait-elle lancé selon l’hebdomadaire. « En plus de quarante ans passés à l’Elysée, j’en ai vu, des arrogants. Mais à ce point-là, jamais. »

[Ndlr : comme disait Erasme dans Eloge de la folie,en 1509 : Tels sont surtout les comédiens, les musiciens, les orateurs. Moins ils ont de talent, plus ils ont d’orgueil, de vanité, d’arrogance. Tous ces fous trouvent cependant d’autres fous qui les applaudissent.]

Criminel

LeMonde du 22/11 :Surnommé Le Boucher des Balkans, Ratko Mladic, en mai 1992, organise les 43 mois de siège de Sarajevo, qui feront plus de 10 000 morts. Il commande également les militaires qui s’emparent, en juillet 1995, de l’enclave musulmane de Srebrenica. Près de 8 000 hommes et adolescents y sont tués par ses troupes dans les jours qui suivent, lors du pire massacre commis sur le continent européen depuis la seconde guerre mondiale. Les femmes et enfants sont déportés par autobus. « Les frontières ont toujours été tracées avec du sang et les Etats bornés par des tombes », déclare-t-il. Arrêté en 2011, Il a été condamné à la prison à vie, par le Tribunal International, le 22 novembre 2017, pour génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre.

[Ndlr : M. Mladic est toujours soutenu par ses partisans qui continuent de véhiculer l’image d’un soldat paysan amoureux de sa terre, respectueux des codes d’honneur de la guerre.]

Guilleret

ParisMatch du 22/11 : En début d’année 2017 une rencontre a eu lieu entre François Fillon, inquiet, et Nicolas Sarkozy, tout miel. Ce dernier a, en effet, besoin d’argent. Battu à la primaire, il ne parvient pas à équilibrer ses comptes de campagne. Après sa défaite cinglante, l’ex-président doit faire face à des échéances financières. Sa campagne lui a coûté environ 1,3 million et son ancien parti lui réclame… 300 000 euros. Un mois plus tard, le 15 février, Fillon retourne déjeuner chez Sarkozy, la rencontre est qualifiée de « chaleureuse ». Et pour cause ! François Fillon remet à Sarkozy une enveloppe avec un chèque de 200 000 euros. « J’en ris encore », confie Stefanini, son directeur de campagne, à Paris Match, soulignant la « piètre image » renvoyée par l’ancien président décidément fâché avec les comptes de campagne. Un second versement de 100 000 euros sera fait un peu plus tard. Fr. Fillon, tout guilleret, imagine sans doute que sa générosité lui permettra d’avoir définitivement la paix avec Sarkozy et ses lieutenants.

Restos

Emmanuel Macron a inauguré le 21/11 la 33e campagne hivernale de distribution des Restos du Coeur en rendant visite aux bénévoles d’un centre de la capitale. « Ce que vous faites au quotidien, donner du temps et du coeur, est essentiel, vous faites vivre une très belle idée » a déclaré le président en remerciant les bénévoles du centre et les partenaires économiques des Restos du Coeur. Les Restos du Coeur ont débuté leur campagne hivernale dans 2.085 centres et antennes à travers le pays, gérés par 71.000 bénévoles. L’association créée par Coluche en 1985 a distribué près de 136 millions de repas l’an dernier. Emmanuel Macron a été accueilli par les bénévoles qui lui ont expliqué les démarches effectuées par les bénéficiaires pour être pris en charge et obtenir des colis alimentaires. C’est la première fois qu’un président de la République inaugure une campagne de l’association.

La mer et la femme

VSD du 23/11 : L’histoire se passe en Australie. Alors qu’ils effectuaient leur travail quotidien, deux ambulanciers Danielle et Graeme ont pris en charge une patiente afin de la reconduire en soins palliatifs, afin de soulager ses douleurs. Durant le trajet, la passagère leur a adressé une demande très particulière, voir la mer une dernière fois. Après s’être concertés, Danielle et Graeme ont conduit la petite dame sur la plage d’Harvey Bay, au nord de Brisbane, non sans avoir auparavant demandé l’autorisation à leurs supérieurs. « Parfois, il ne s’agit plus de médicaments, de formation ou de compétences, parfois vous avez juste besoin d’empathie pour faire la différence. » De fait, ce fut le cas ce jour-là. Les deux ambulanciers ont prouvé qu’ils avaient du cœur.

Interdits

France-Info du 24/11 : Le jugement sur le fond du dossier aura lieu plus tard mais, pour l’instant, l’autorisation de mise sur le marché de deux pesticides, le Transform et le Closer, est suspendue. Le tribunal administratif de Nice était saisi par l’association écologiste Générations Futures, laquelle assure que l’épandage de ces produits nuit à la santé des abeilles.

Ces pesticides servent à traiter contre les pucerons les cultures de grands champs et les fruits et légumes grâce à une substance active, le sulfoxaflor, présenté par l’association Générations Futures comme « un néonicotinoïde de nouvelle génération » sur la base de plusieurs études scientifiques. Les pesticides de la famille des néonicotinoïdes, redoutables pour les abeilles, sont en passe d’être interdits en France.

Carnage

La Croix du 24/11 : Au moins 305 fidèles qui assistaient à la prière hebdomadaire dans une mosquée de l’est de l’Egypte ont été tués par des hommes armés, l’attaque la plus meurtrière dans l’histoire récente de ce pays. Il s’est produit dans le village de Bir al-Abed, à 40km à l’ouest d’Al-Arich, la capitale de la province du Nord-Sinaï, une région où les forces de sécurité combattent la branche égyptienne du groupe jihadiste Etat islamique (EI). La mosquée al-Rawda est notamment fréquentée par des adeptes du soufisme, un courant mystique de l’islam que l’EI considère comme hérétique et appelle à combattre.

[Ndlr : vraiment, le terrorisme se porte bien !]

Lanceurs d’alerte

L’Humanité du 22/11 : Céline Boussié était poursuivie en diffamation pour avoir révélé des maltraitances sur des enfants polyhandicapés, à l’institut Moussaron à Condom (Gers). Elle a été lavée de toute accusation en diffamation par le tribunal de Toulouse. Un jugement sans doute définitif car le parquet, qui n’avait rien requis contre la jeune femme, ne fera pas appel.

Entourée de ses deux filles, de son comité de soutien, du syndicat CGT, Céline Boussié, ovationnée et très émue, a exprimé une pensée pour les trois précédents lanceurs et lanceuses d’alerte du Moussaron qui avaient fait état des mêmes maltraitances et avaient, eux, été condamnés en diffamation. « Ma relaxe, poursuit Céline Boussié, c’est reconnaître la souffrance des enfants. Il a fallu vingt ans pour obtenir justice. ».

Dans l’affaire LuxLeaks, deux autres lanceurs d’alerte, Antoine Deltour et Raphaël Halet, sauront le 11 janvier si la Cour de Cassation cassera leur condamnation.