Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Services publics > La Perception à Derval

La Perception à Derval

Ecrit le 20 septembre 2017

Perception à Derval : fini

Nozay a perdu son percepteur en 2008 : il y a eu regroupement avec la Trésorerie de Derval.

Mais voilà que la Direction régionale des Finances Publiques (DRFIP) de Loire-Atlantique projette la fermeture de la trésorerie de Derval au 1er janvier 2018.

Un communiqué intersyndical estime que l’objectif est le resserrement du maillage territorial de la DRFIP avec pour finalité, l’abandon du service public financier de proximité. « Alors qu’une bonne partie de la population utilise encore les modes traditionnels de paiement et n’a pas forcément accès aux nouvelles technologies, l’accueil physique par des agents publics de proximité, qui connaissent le terrain, est d’autant plus nécessaire pour répondre aux diverses sollicitations »


Ecrit le 13 décembre 2017

Trésorerie de Derval, communiqué

Communiqué de Viviane Lopez. Trésorerie de Derval : « renforçons les services publics au lieu de les faire disparaître ! »

Vendredi 1 décembre, Gérald Darmanin, Ministre de l’action et des comptes publics, a confirmé la fermeture de la trésorerie de Derval. Viviane LOPEZ, Conseillère régionale, dénonce cette décision. Sur la forme tout d’abord, car il n’y a eu aucune concertation, et ce dossier n’a pas été travaillé avec les acteurs locaux pour trouver une solution pertinente. Sur le fond ensuite, car c’est une nouvelle fermeture de service public de proximité et ce sont encore les personnes les plus en difficulté qui en pâtiront.

« Je demande au Conseil régional de se saisir de ce sujet. La Région doit être aux côtés des collectivités pour que l’Etat organise dans les plus brefs délais des permanences dans la trésorerie… et ne se contente pas de les mettre à l’étude. Plus largement, la Région, qui est en charge de l’aménagement du territoire, doit travailler avec les collectivités et les acteurs locaux pour assurer le maintien et le renforcement des services publics localement. Une maison des services au public pourrait être à ce titre une piste intéressante. Il s’agit d’un enjeu essentiel pour la vitalité de nos territoires mais également pour la cohésion et le dynamisme du département comme de la région »