Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Associations > le RAP ... vers un centre social ?

le RAP ... vers un centre social ?

Ecrit le 9 juin 2010

La loi de 1901, sur les associations, c’est quand même quelque chose de formidable ! Depuis 109 ans des associations se créent, se réunissent, dressent un bilan financier, réfléchissent à leurs actions, se fixent des objectifs … sans qu’aucune « autorité » les oblige à le faire ! C’est ça, le fonctionnement démocratique !

 Relais Accueil Proximité

Le RAP   (relais accueil proximité), né au Grand Auverné il y a plus de 10 ans, est une association atypique, offrant une vingtaine d’activités en milieu rural. Son but : créer du lien social et une dynamique locale, favoriser les rencontres   et les échanges entre tous, être un lieu relais en milieu rural, proposer des activités où chacun trouve sa place : loisirs, culture, développement personnel. Cinquante bénévoles y interviennent et l’association ne compte que deux salariées, Gwladys et Elodie.

Développement personnel ? Calligraphie, encadrement, relaxation, informatique …

Activités éducatives : accompagnement des scolaires, individuellement ou collectivement, éveil culturel — couture, cuisine, tricot — accès progressif aux vacances.

Activités de convivialité : pause créative, mercredis de la famille, art du fil, serviettage, randonnée et … franglais !

Un souci permanent : toucher les personnes isolées et dépressives, plus nombreuses qu’on ne croit en milieu rural. [Ndlr : il y aurait d’ailleurs, en ce domaine, une étude sociologique à mener !]

En 2009 l’association a proposé deux activités nouvelles : l’accueil loisirs d’été et des vacances scolaires - et le transport solidaire  .

 Le bénévolat c’est beaucoup de plaisir !

Relais accueil proximité
RAP

Bien sûr cette association est subventionnée, mais pas à la hauteur du service rendu en milieu rural. Son déficit 2009 est minime : 242 € et l’association dispose d’un fonds de roulement de 6 mois. Mais le déficit attendu pour 2010 dépasse les 5000 euros. Contrairement à beaucoup d’associations qui sont logées gratuitement par les communes, le RAP   doit payer son loyer (ce qui représente 9 % de son budget). Heureusement qu’elle peut compter sur un fort volant de bénévoles.

L’avenir ? Selon le Président Yvon Gautier, le RAP   cherche à évoluer vers un statut de Centre Social qui lui permettrait d’obtenir plus de subventions. Son Conseil d’Administration s’ouvre davantage sur les élus locaux et souhaite associer plus étroitement les bénéficiaires de ses activités. Les élus présents, notamment Michelle Cochet et Jean Poulain, ont manifesté leur intérêt.

Pour Mado Létang, il faut chercher à faire passer les bénéficiaires des activités, de l’attitude de consommateur à celle d’acteur. « Donner de son temps, aller vers les autres : le bénévolat c’est beaucoup de plaisir ! ». Avis aux amateurs !

– Rap  , Grand Auverné
– 02 40 55 59 32
– http://www.rap-relais-accueil-proximite.fr