Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Personnes âgées, ORPAC > Ateliers seniors, UFCV

Ateliers seniors, UFCV

Ecrit le 24 janvier 2018

 Ateliers seniors

Vous avez 60 ans ou plus et vous souhaitez vous initier à l’informatique, à l’utilisation de la tablette, aux réseaux sociaux pour communiquer avec vos proches, maintenir votre forme physique et prévenir les chutes, ou tout simplement sortir de chez vous et rencontrer d’autres personnes ?
L’UFCV propose à partir de fin janvier un module de 7 ateliers informatique consécutifs tous les vendredis de 10h à 12h, 6 ateliers sport/bien être un jeudi tous les 15 jours de 10h à 11h30, et des temps de regroupements conviviaux pour jouer, se balader ou tout simplement discuter autour d’un café.

Seniors

 
Ces ateliers sont gratuits (seule une participation sera demandée pour les sorties culturelles) avec possibilité de venir chercher les personnes qui n’auraient pas de solution pour se déplacer.
 
Le local se situe au 1 rue Alphonse Daudet à Châteaubriant. Renseignements et inscription auprès de Sibylle DUTERTRE au 06 49 32 06 46 .

Action de l’UFCV soutenue par la Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte d’Autonomie des personnes âgées.


Ecrit le 4 avril 2018

 Premier bilan

L’UFCV c’est une histoire qui date de 111 ans. Au départ en 1907 c’était l’Union Parisienne des Colonies de Vacances. Et deux ans plus tard : l’Union Nationale des Colonies de Vacances et œuvres du grand air, devenue l’Union Française des Colonies de Vacances en 1934. Quittant le domaine spécifique des Colonies de Vacances, l’Ufcv organise ses premières actions d’insertion de jeunes et d’animation territoriale, en convention avec des collectivités territoriales en 1979, et diversifie ses activités vers les métiers de la formation, de l’animation, des loisirs quotidiens et du tourisme  . Mais principalement en direction des jeunes.

2003, année de la grande canicule, 70 000 morts en Europe dont 20 000 en France, on découvre alors la solitude des personnes âgées. L’UFCV, avec son expérience de terrain, est sollicitée. Et les lois se succèdent : loi de « développement des services à la personne, plan quinquennal solidarité Grand Age, et en 2016, loi d’adaptation de la société au vieillissement ». C’est alors que sont créées, dans chaque département, les « Conférences des financeurs ». Celle de Loire-Atlantique comporte : le Conseil départemental, l’Agence régionale de Santé, Nantes Métropole, CARSAT  , MSA  , RSI, caisses de retraite, Mutualité française, Communauté de communes du Pays d’Ancenis et la CARENE Saint-Nazaire, la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM  ), et l’Agence nationale de l’habitat (ANAH).
https://agirseniors.loire-atlantique.fr/

C’est dommage que la Com’Com’   de Châteaubriant-Derval n’y soit pas car, dans notre coin, il y a beaucoup de personnes âgées.

Chaque année cette conférence lance des appels à projets pour encourager le développement d’actions favorisant la prévention de la perte d’autonomie des personnages âgées. L’UFCV y a répondu et a été acceptée et financée, ce qui a permis de lancer des actions à Châteaubriant depuis décembre 2017, à destination des personnes de plus de 60 ans. Par voie de presse, les personnes ont été informées (La Mée y a joué son rôle) et 7 personnes se sont inscrites à l’atelier informatique, accompagnées par l’animatrice et par deux bénévoles, sur sept séances de deux heures entrecoupées par un goûter. Car l’objectif c’est le lien social et les personnes ont exprimé ce besoin, ce plaisir de se retrouver. Neuf personnes sont sur liste d’attente. Découverte de l’ordinateur ou de la tablette, découverte du clavier et de la souris, navigation sur internet, messagerie, gestion des documents….

L’UFCV propose aussi des ateliers « physiques » en se demandant quel nom leur donner car, pour les personnes âgées, le mot « sport » est rebutant (sauf quand il s’agit de regarder les autres à la télé). L’UFVC a organisé aussi des sorties au cinéma, un atelier mosaïque, des après-midi jeux de société, des repas partagés (préparation et dégustation). Pour certaines personnes c’était la seule sortie de la semaine. Un minibus a rendu bon service. Ces actions sont importantes car garder du lien retarde l’arrivée de la dépendance.

Pour la suite : contact Sibylle Dutertre au 06 49 32 06 46

[Ndlr : l’association ACIAH a déposé un projet qui sera mis en place en septembre, s’il est accepté, et concernera les personnes âgées des 26 communes du territoire. Nous en reparlerons].