Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Défendons la langue française > Pont

Pont

Ecrit le 21 mars 2018

« Sur le pont d’Avignon, on y danse, on y danse... », « Sur l’pont du Nord un bal y est donné ... », qui ne connaît ces chansons ?

Un pont, du latin pons-pontis (pont, passage) est d’abord une construction qui relie les deux rives d’un fossé, d’un cours d’eau, d’une vallée. En Grèce le Pont-Euxin est l’ancien nom de la mer Noire qui établit un passage entre l’Europe du Sud-Est et l’Asie.

Les premiers ponts étaient en bois (comme le Pont Glémois à Châteaubriant ) et se réduisaient parfois à une ou deux planches, puis on les a construits en pierre, en parpaings ou en métal. Ils peuvent être suspendus, tournants, flottants, transbordeurs, volants ou dormants pour ne citer qu’eux.

Paradoxalement, le plus ancien pont de Paris s’appelle... le Pont Neuf, il enjambe la Seine à la pointe ouest de l’île de la Cité. A Venise, un des ponts les plus connus, en particulier des amoureux, se nomme le pont des soupirs (1).

En 2008, les balustrades du Pont des Arts, premier pont en fer de la capitale, ont été envahies de « cadenas d’amour » : les amoureux en accrochaient un à la balustrade et en jetaient la clé dans la Seine. En 2010, une bonne partie des 2000 cadenas a disparu, volée par un étudiant des Beaux-Arts désireux d’en faire une sculpture. Depuis 2015, ils ont tous été retirés sur ordre de la Ville de Paris car ils menaçaient la solidité du pont puis vendus au profit d’associations caritatives .

Au sens concret, le tablier d’un pont de bateaux est constitué de bateaux attachés côte à côte. Le pont d’un navire désigne chacun des planchers ou étages qu’il comporte. L’autre nom du pont supérieur d’un navire est le tillac.

Au Moyen Age le pont-levis se baissait et se relevait sur le fossé qui entourait un

château-fort (celui de Châteaubriant ou celui de Derval par exemple) pour en permettre ou non l’accès.

Dans les airs, le pont aérien, à la connotation plus abstraite, désigne un va-et-vient d’avions en cas d’urgence quand la circulation sur terre et sur mer est difficile voire impossible.

Au sens figuré faire le pont est une figure de gymnastique dans laquelle l’athlète lance ses mains derrière la tête pour former une sorte d’arc avec son corps renversé en arrière. On fait le pont également quand un jour ouvrable se situe entre deux jours fériés et qu’on a de ce fait congé pendant trois jours d’affilée.

N’oublions pas le pont d’or, grosse somme d’argent qu’on propose à quelqu’un qu’on désire voir démissionner.

Au sens figuré encore, le proverbe « il passera d’ici là bien de l’eau sous les ponts » indique que l’événement ne se produira pas de sitôt et lorsqu’on « coupe les ponts avec quelqu’un », on n’est pas près de le revoir !

Quant à l’expression amusante des professeurs de mathématiques « c’est le pont aux ânes », elle désigne une notion élémentaire, évidente qui, cependant, rebute de nombreux élèves,

(1) L’origine de l’appellation Pont des soupirs est moins romantique qu’on ne l’imagine : le pont des soupirs, totalement fermé, était emprunté par les condamnés pour rejoindre leur cellule après être passés devant le tribunal .

DEVINETTE : Quel poète français a écrit le poème intitulé Le Pont Mirabeau ?

REPONSE à la DERNIERE DEVINETTE : c’est Antoine Houdar de La Motte (1672-1731) qui a écrit : « L’ennui naquit un jour de l’uniformité ».

Elisabeth Catala Blondel