Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Transports, routes, SNCF > Tram-train > Sauvetage de la ligne ferroviaire entre Châteaubriant-Rennes

Sauvetage de la ligne ferroviaire entre Châteaubriant-Rennes

Ecrit le 28 mars 2018

Sauvetage de la ligne ferroviaire entre Châteaubriant-Rennes.

Pourquoi sommes-nous inquiets ? A ce jour, alors même que le tour de table préalable l’avait fait, le budget pour la rénovation n’est pas réuni. Aux dernières nouvelles il manque 8M€.

L’État ne réunit pas les décideurs du dossier et se contente de comités de pilotage où siègent vraisemblablement principalement des techniciens.

La Région Bretagne n’arrive plus à lire les intentions de L’État sur ce dossier.

La Région Pays-de-Loire a laissé filtrer que ce dossier ne la concernait pas ce qui laisse à penser qu’elle pourrait sortir du jeu.

Le maire de Châteaubriant reste très discret sur ce dossier se contentant de répéter que des engagements ont été pris et que des signatures ont été apposées au financement des études préalables : c’est du passé et ce n’est plus d’actualité.

SNCF réseau, qui laisse fuiter la programmation de travaux en 2019 et 2020 et organise des réunions cosmétiques sur certains sites, augmente au moins trois fois le budget de l’opération depuis décembre 2017, malgré les engagements de tenue pris. De 38 M€ nous arriverions désormais à plus de 42M€. Et, en même temps, SNCF Réseau continue d’affirmer que si le tour de table n’est pas bouclé en avril 2018 les travaux ne se feront pas.

Enfin, fermée temporairement jusqu’à fin août 2018 la gare de Châteaubriant ne rouvrira finalement pas pour le service ferroviaire vers Rennes. Cela irait dans le sens d’une première éventuelle tranche de travaux entre Rennes et Retiers puis de l’abandon pur et simple de Retiers-Châteaubriant. On peut ajouter les incidents de service réguliers dont on se demande s’ils ne sont pas faits pour décourager encore plus les usagers.

Plus que jamais l’ACCRET se mobilise pour :

- Défendre l’accès des usagers à un service public performant indispen-sable au développement social, écono-mique et culturel de toutes les commu-nes qu’il irrigue et indispensable à la préservation de l’environnement

- Défendre bec et ongles le maintien de la ligne ferroviaire dans son intégralité,

- Refuser que le tronçon Retiers-Châteaubriant soit abandonné et offrir aussi une alternative raisonnée et efficiente à une liaison sage entre Rennes et Nantes.

- Défendre la modernisation de la voie ferrée, seule garantie de sa pérenni-sation et de son adaptation aux défis de la mobilité de demain

Réunion publique à Châteaubriant le 4 avril 19 h au foyer-restaurant