Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Départemental > CD44 : collège, médiation, tarifs

CD44 : collège, médiation, tarifs

Ecrit le 4 avril 2018

 Le collège public de la Ville-aux-Roses

Le Département de Loire-Atlantique a voté en décembre dernier un budget de 12,57 millions d’euros pour entreprendre la réhabilitation globale du collège public La Ville-aux-Roses à Châteaubriant.

L’établissement date de 1971, il accueille 535 élèves de 12 communes au nord du département. Le projet de modernisation du collège situé en réseau d’éducation populaire (REP) vise à apporter plus de confort aux élèves en répondant aux normes pédagogiques actuelles.

Lundi 26 mars 2018, les élus du Département ont autorisé le lancement de la consultation de maîtrise d’œuvre. Cette première étape va permettre de sélectionner trois candidats parmi lesquels sera choisi celui qui prendra en charge la conception et la réalisation du projet. Il sera désigné au dernier trimestre 2018.

Le Département va intervenir sur :
- La mise en conformité des bâtiments et des installations dont l’accessibilité.
- La réhabilitation énergétique complète des bâtiments avec l’isolation extérieure des façades et des toitures, la rénovation du système de chauffage et de la ventilation, le remplacement des menuiseries extérieures anciennes.
- L’optimisation des bâtiments pour une meilleure fonctionnalité de l’établissement, adaptée à ses capacités d’accueil : 22 divisions (classes) et une SEGPA (section d’enseignement général et professionnel adapté) avec des équipements spécifiques (ateliers...), et la création de salles de travail, la restructuration du pôle technologies et du pôle sciences.
Certains espaces seront réhabilités, déplacés ou restructurés, d’autres parties de bâtiments seront reconstruites.
- La restructuration des cuisines du collège.
- Le réaménagement complet de l’entrée de l’établissement.

Les travaux débuteront à l’été 2020 sur une durée d’environ 18 mois.

Une des particularités : le collège continuera son activité pendant le chantier. Le phasage des travaux sera en effet optimisé afin de maintenir de bonnes conditions de fonctionnement de l’établissement.

Pour Christine Orain, vice-présidente éducation et politique éducative : «  Rénover les collèges publics existants relève de la compétence du Département. Chaque collégien doit pouvoir disposer d’un cadre de travail agréable et de qualité, propice aux apprentissages. Maintenir un haut niveau d’investissement sur les équipements, soit 500 millions d’euros sur 10 ans, offre la possibilité d’intervenir spécifiquement
sur le bâti, en fonction des besoins : construction neuve, réhabilitation énergétique, extension, reconstruction d’établissement 
 ».

La salle des délibérations du Conseil Départemental

 Médiation

Les habitants de Loire-Atlantique en litige avec les services départementaux pourront faire appel gratuitement à la mission de médiation.

Le dialogue et la concertation sont au cœur de ce nouveau dispositif visant à faciliter la relation entre les usagers des services publics du Département et le Département. Cette démarche est encouragée par la loi de 2016 sur la modernisation de la justice du 21e siècle.

La mission de médiation sera confiée par le Département à un binôme composé d’un homme et d’une femme aux profils complémentaires. Ils exerceront en équipe, en toute indépendance et impartialité, dans le respect de la légalité et de la confidentialité des dossiers.

Les médiateurs rendront des avis et prononceront des décisions individuelles pour une solution amiable, dans le cadre d’une procédure écrite et contradictoire.
Chaque année, le médiateur établira un rapport qui sera rendu public.

Pourquoi mettre en place une mission de médiation ?

La médiation est parfois plus adaptée et plus rapide pour sortir de situations complexes en recherchant une solution à l’amiable. Elle permet de mieux accompagner les habitants dans leurs démarches et faciliter l’accès au droit. La mission de médiation porte uniquement sur les domaines d’activités des services départementaux, à l’exclusion des marchés publics et des litiges des usagers de la maison départementale des personnes handicapées.

Comment contacter les médiateurs ?

Les usagers pourront directement contacter les médiateurs départementaux par courrier ou par courriel. Des permanences mensuelles pour les usagers seront ouvertes sur rendez-vous pour favoriser les temps d’écoute et d’échanges.

À partir de quand ?

Le Département de Loire-Atlantique va bientôt procéder au recrutement des deux médiateurs pour une mise en place du service dans les prochains mois.

 Tarification annuelle des écoles multisports

La Loire-Atlantique est le seul département de France à proposer des écoles multisports pour les jeunes dans les communes de moins de 12 000 habitants.

L’école multisports permet l’apprentissage d’une trentaine de disciplines au rythme des quatre saisons, lors des cours hebdomadaires. Sports de pleine nature ou en salle, sports d’opposition, sports collectifs : les activités sont proposées en salle ou en extérieur.

45 éducatrices et éducateurs sportifs exercent dans les 187 communes concernées par ce service public de proximité qui compte 13 000 jeunes adhérents.

Inscription gratuite pour les familles les plus précaires

Le Département de Loire-Atlantique fait évoluer la tarification des écoles multisports pour la saison 2018-2019. L’adhésion annuelle s’appuiera sur le quotient familial (QF) des foyers, véritable outil de
solidarité sociale qui prend en compte les revenus des familles.

Le Département fait le choix de la gratuité pour les familles les plus précaires. Le tarif de l’adhésion est progressif jusqu’à 70 €.

Exemple : Pour une famille de deux enfants ayant un revenu fiscal de référence de 34 560 €, le quotient familial sera de 960. Elle s’acquittera d’une cotisation annuelle de 20 €/enfant.

Le paiement en ligne dès juin

Autre nouveauté : les familles pourront procéder au paiement en ligne dès la mi-juin pour la rentrée scolaire 2018-2019.

Près de 400 écoles multisports en Loire-Atlantique

Les jeunes entre 7 et 14 ans à partir du niveau CE1 peuvent s’initier à une trentaine d’activités physiques et sportives par cycles de 6 semaines avec un éducateur sportif du Département. L’école multisports est un dispositif d’éducation sportive exemplaire :

- Mixité des publics et des âges
- Des activités respectueuses du patrimoine naturel de la Loire-Atlantique.
- Sens de l’effort collectif et individuel.
- Approche non compétitive du sport santé.
En plus des cours hebdomadaires, l’animation sportive départementale propose des stages pendant les vacances scolaires et la possibilité de participer à une trentaine d’événements sur l’ensemble du département,

Toutes les informations sur
voir le site animationsportive