Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Brèves de Philou > Tragi-comédie à Tolbiac

Tragi-comédie à Tolbiac

Ecrit le 2 mai 2018

fl5 Amis des vrais martyrs et de la sucrette bonjour !

fl5 L’évacuation de la fac de Tolbiac par la police a provoqué son lot d’informations et de rumeurs. Certains médias ont complaisamment relayé des « témoignages » qui se sont révélés bidons tel celui d’une jeune fille : «  Un camarade a voulu enjamber le parapet pour se laisser glisser le long du mur. Un policier lui a chopé la cheville. Ça l’a déséquilibré, et il est tombé du haut du toit, en plein sur le nez. On a voulu le réanimer. Il ne bougeait pas. Du sang sortait de ses oreilles…  » «  Emmené par les pompiers, dans un état d’inconscience, on ne sait pas dans quel hôpital il se trouve. Les policiers ont effacé toutes les traces de sang ! » Une vrai menteuse mais une bonne comédienne ! Car suite à l’enquête de journalistes plus sérieux, la vérité a été rétablie et celle qui se présentait en témoin visuel a avoué avoir menti sur toute la ligne. On suppose que ce « témoignage » visait à enflammer le monde étudiant pour faire « converger les luttes » en inventant un « martyr » de toute pièce. Un mort il n’y a rien de mieux et certains en rêvent… Ce qui est certain, c’est que les occupants ont saccagé les lieux qu’ils ont laissé dans un état lamentable…

fl5 Le sucre est le nouvel ennemi de la santé et de la ligne. Transformé en graisse durablement stockée dans l’organisme c’est un pourvoyeur de maladies métaboliques. Pour tenter d’en réduire leur quantité ingérée au quotidien, beaucoup de consommateurs se tournent vers les produits allégés, dont le goût sucré provient d’édulcorants. Ça a le goût du sucre, ça a la couleur du sucre mais ce n’est pas du sucre. Dans son livre «  Le light, c’est du lourd  », Henriette Chardak revient sur les effets néfastes de ces édulcorants, et en particulier ceux de l’aspartame.

Le «  light » n’a de léger que le nom. « On dit de cet édulcorant qu’il permet de maigrir, mais ce que le grand public sait moins, c’est que des médicaments contenant des dérivés d’aspartame sont utilisés par des éleveurs pour faire grossir plus vite le bétail. L’aspartame ne fait pas perdre du poids, il fait grossir ! Il leurre le cerveau en lui envoyant un message sucré, ce qui déclenche la production d’insuline. Mais faute de trouver du sucre, l’organisme en réclame, on mange plus et on prend du poids ». L’aspartame ne se contenterait pas seulement de faire grossir ceux qui en consomment. «  C’est un promoteur de maladies cardiovasculaires et métaboliques, poursuit la journaliste. Pire encore, « l’aspartame serait aussi un promoteur de maladies neurologiques majeures, comme l’autisme ou encore des cas précoces des maladies d’Alzheimer   et de Parkinson  », détaille la lanceuse d’alerte, pour qui « l’aspartame est un lent poison ». Et cela crée un cercle vicieux : le light rend obèse, mais les obèses veulent du light pour maigrir…

fl5 L Wauquiez veut inscrire le service minimum dans la Constitution. Si on le suit, un jour on finira par y inscrire la recette du pot au feu ou de la tarte tatin…
Philou


Ecrit le 9 mai 2018

 Le temps ne fait rien à l’affaire...

fl5 Amis des jours fériés et du joli mois de mai, bonjour !

fl5 Samedi dernier lors de manifestations antigouvernementales plus de 1 500 personnes ont été arrêtées. Non, cela ne s’est pas passé en France à la manif des insoumis mais en Russie. Les manifestants avaient répondu à l’appel d’Alexeï Navalny, principal opposant au Kremlin, qui a lui aussi été interpellé. Intitulée « Il n’est pas notre tsar  », la manifestation avait été interdite dans 42 villes russes. Malgré le ton alarmiste de certains sur la démocratie qui serait en péril en France, on a le droit de manifester son opposition au gouvernement sans être interpellé… sauf bien sûr quand des jeunes (et des moins jeunes) cons, viennent pour casser.

fl5 Parmi les casseurs qui ont été arrêtés à Paris le 1er mai, on trouve des « Centralien à 4200 euros mensuels, fille de chercheur CNRS...etc » Pas vraiment le profil d’exclus de la société ou de chômeurs de longue durée, amers et révoltés contre une société qui les rejette ! Ils jouent à se déguiser pour ne pas être reconnus et parce qu’ils n’assument pas leurs actes, faut pas déconner non plus ! Et le pire est de les voir s’effondrer en larmes lorsqu’ils se retrouvent au tribunal, alors que ces fils de bonne famille ne risquent pas grand-chose car on leur reconnaîtra l’erreur de jeunesse…

fl5 Selon un sondage, près de 80 % des Français – de toutes tendances politiques – jugent urgent de réduire la dette de la France en réduisant les dépenses publiques plutôt que d’augmenter les impôts. Mais il n’existe en revanche aucun consensus sur les secteurs où cette dépense devrait être réduite. Le casse-tête arrive quand on commence à rentrer dans les détails. «  Il y a encore beaucoup de secteurs sanctuarisés, où la dépense publique est jugée trop faible par les Français  », relève B Sananès de Elabe. C’est particulièrement vrai pour la santé (66 % jugent l’effort public insuffisant), l’emploi (61 %) et l’éducation (58 %), et dans une moindre mesure pour la sécurité (53 %) ou le logement (49 %). Les avis sont un peu plus partagés pour la défense (49 % estiment que le niveau de dépenses est le bon, 35 % qu’il est trop faible) ou la protection sociale (45 % et 41 %). Mais est-ce que le niveau de la dépense garantit une bonne utilisation des deniers publics ?

fl5 Au Royaume-Uni, une taxe contre les boissons sucrées vient d’entrer en vigueur. Mais pour le chef et restaurateur britannique J Oliver, ça n’est pas suffisant pour réduire l’obésité infantile. Il demande d’étendre cette taxe aux boissons lactées très sucrées équivalentes aux Yop, Actimel ou encore Candy’Up que nous avons en France. Étrangement ces produits ne sont pas taxés non plus chez nous. Le lobby du lait doit être plus fort que celui des sodas !

fl5 Les temps changent : en 1964, le plastique jetable était présenté comme révolutionnaire, aujourd’hui on cherche des solutions pour s’en débarrasser !

Philou


Le 16 mai 2018

 De petits desseins...

fl5 Amis de la météorologie et de la saint Prudence bonjour !

fl5 Un saint peut en cacher un autre : selon un dicton populaire il est recommandé d’attendre que les saints de glace soient passés pour repiquer les plants en pleine terre. C’est les 11, 12 et 13 mai de chaque année que l’on fête saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais. Malgré tout, ne vous précipitez pas au jardin car «  saint Urbain les tient tous dans sa main.  » et il est fêté le 25 mai ! Une fois cette période passée, le gel ne serait plus à craindre.

Mais cela dit, vous avez beau scruter votre calendrier, vous dénichez rarement Saint Mamert, Pancrace, Servais ou Urbain… Et c’est normal : en 1960, pour en finir avec les réminiscences de paganismes ancestraux, l’Église catholique a décidé de « remplacer » les saints associés aux inquiétudes agricoles par d’au-tres saints et saintes qui n’auraient aucun lien avec ces croyances populaires. Voilà pourquoi, dans le calendrier actuel, le 11 mai, on fête les Estelle au lieu des Mamert, le 13 mai, les Achille au lieu des Pancrace, le 14 mai, les Rolande au lieu des Servais et, le 25 mai, les Sophie au lieu des Urbain. On ne sait plus à quel saint se vouer mais le dicton perdure malgré le dessein de l’Église !

fl5 L’abruti qui sert de président des États-Unis continue de foutre le bordel chez lui et dans le reste du monde : entre son adoration imbécile, mais pas du tout désintéressée, du lobby des armes et sa vision en bichromie du monde, il se prend pour un shérif et compte dicter ce qui est bien ou mal à la terre entière en passant la moitié de son temps à regarder la télé et sur les parcours de golf. Ils ont déjà eu des présidents gratinés dans le passé mais là ils ont décroché le pompon ! A la limite cela ne nous gênerait pas s’ils étaient les seuls à en pâtir car ils l’ont choisi. Mais ses décisions ont malheureusement des conséquences graves pour les autres pays. Son successeur aura du boulot pour effacer son passage à la Maison Blanche…

fl5 De nombreuses villes optent pour les lampadaires LED, qui sont plus économes en énergie et moins chers que l’éclairage traditionnel. Des chercheurs de l’Université d’Exeter et de l’Institut de santé mondiale de Barcelone ont conclu qu’il existe un « lien étroit » entre l’exposition à l’éclairage LED et l’augmentation du risque de cancer du sein et de la prostate. La « lumière bleue » émise par les lumières LED semble affecter les rythmes circadiens et les habitudes de sommeil, ce qui influe sur les niveaux d’hormones. « Les humains ont évolué pour avoir besoin de lumière pendant la journée et d’obscurité la nuit », a déclaré le chercheur A Sánchez de Miguel. «  Au fur et à mesure que les villes et les villages remplacent l’ancien éclairage, nous sommes tous exposés à des niveaux plus élevés de lumières bleues qui peuvent perturber nos horloges biologiques. » En résumé il y aura peut-être plus de cancers mais on aura peut-être contribué à sauver la planète. C’est une satisfaction d’importance…

Philou


Ecrit le 23 mai 2018

 Une ligne pas très orthodoxe

fl5 Amis de l’impertinence et de la pêche à la ligne, bonjour !

fl5 La présence d’une jeune femme voilée à la tête de l’UNEF (syndicat d’étudiants) de la Sorbonne a suscité quelques remous. Certains se sont interrogés sur le fait que cette jeune femme apparaisse dans les médias pour parler au nom d’un syndicat de gauche, vêtue d’un voile qui ne laisse voir que l’ovale de son visage, donc qui indique ostensiblement non seulement son appartenance religieuse mais une croyance particulière, stricte, au sein de l’islam. Ils se sont aussitôt fait traiter d’islamophobes ! Peut-on prétendre défendre la contraception, l’IVG, le mariage pour tous, la PMA… et avoir pour représentante et porte-parole à la Sorbonne une militante qui affiche une expression de l’islam qui dit exactement le contraire et avec virulence. Il faut tout d’abord éliminer tout procès d’intention à cette personne : elle a le droit d’avoir ses opinions religieuses et de les exprimer.
Mais ce voile représente un symbole et souvent ce vêtement n’est porté que par des femmes qui veulent dire au monde leur foi rigoriste et les idées qui vont avec : ni laïques ni féministes.

Dans certaines universités, l’UNEF, par calcul électoral et parfois par conviction, ce qui est sans doute pire, a choisi de faire liste commune avec des forces politiques comme l’EMF (Étudiants Musulmans de France) qui participent au retour culturel à l’orthodoxie religieuse dont l’arrière-plan est la contestation dans les esprits de la supériorité de la législation civile décidée par les hommes en toute autonomie sur la législation religieuse. Un programme pas vraiment de gauche et l’UNEF ne devrait pas se voiler la face...

fl5 Le 18 mai, les États-Unis ont vécu leur 22e fusillade en milieu scolaire de 2018. Un lycée de Santa Fe a été pris pour cible par l’un de ses élèves qui a tué une dizaine de personnes parmi les étudiants et le personnel. Les jeunes rescapés de Parkland qui se démènent depuis le 14 février pour faire bouger les choses et réussi le tour de force de mobiliser plus d’un million de personnes à manifester fin mars à travers tous les États-Unis pour demander un plus strict contrôle des armes après la fusillade dans leur lycée de Floride, ont rapidement partagé leur écœurement sur les réseaux sociaux. «  Nous nous battons pour vous. Soyez prêts à deux semaines de politiques qui défilent dans les médias pour faire croire qu’ils en ont quelque chose à foutre alors qu’en réalité ils ne veulent que faire grimper leur cote de popularité avant les élections  », a commenté D Hogg, l’une des figures du mouvement. C Kasky autre lycéen de Parkland, s’est de son côté emporté, disant que le président traitait l’information tel un « dérangé », comme s’il regardait «  un match de sport ». Au sujet de la tuerie de Sante Fe, Trump n’a pas fait «  Boum viens là », « Boum viens là » comme quand il a « commenté » l’attentat du Bataclan devant le lobby des armes à feu qui achète son soutien en subventionnant son élection…

Philou


Ecrit le 30 mai 2018

La marée était basse

fl5 Amis des grandes marées et des moules-frites bonjour !

fl5 La « marée populaire » qui devait rassembler deux millions de Français le 26 mai n’a été qu’une petite vaguelette malgré l’appel de 60 organisations contre la politique d’E Macron. Initiée par JL Mélenchon, l’insoumis qui se déclare anti-système et qui se réfugie derrière son immunité parlementaire pour se soustraire à la justice dans une affaire de diffamation, la « colère qui monte » ne se traduit pas dans les manifestations. Depuis l’élection présidentielle, la droite et la gauche peinent à se refaire une santé et à la gauche de la gauche, l’opposition jugée trop radicale, quand elle n’est pas caricaturale, des représentants des insoumis n’arrive pas à mobiliser !

fl5 L’Italie vient de se doter d’un gouvernement « antisystème » fruit d’un accord entre les populistes d’extrême-droite et d’extrême-gauche. Une union qui semble être celle de la carpe et du lapin mais souvent les extrêmes se rejoignent ! Ce gouvernement a un programme démagogique, c’est le propre des programmes populistes, et les Italiens vont rapidement déchanter !

fl5 L’élection de N, Maduro est-elle légitime ? Au terme d’un scrutin dénoncé par l’opposition qui avait appelé au boycott de l’élection, le président du Venezuela a été réélu avec 67,7 % des voix mais la participation n’a été que de 46 %. Qu’en pensent les camarades Mélenchon et Plenel et tous ceux qui serinent que E, Macron n’est pas légitime pour mener sa politique parce qu’il n’a été élu que par 66,10 % des voix mais avec une participation de 74,2 % soit moins de 50 % des inscrits ? Ils devraient logiquement tenir le même raisonnement ? J’ai comme un doute…

fl5 Comment faire cesser la violence qui sévit partout et détruit l’esprit démocratique ? La violence est devenue un mode d’expression comme un autre et si tout n’est pas comparable elle doit être combattue sous toutes ses formes. Cela paraît normal pour les crimes et délits mais c’est aussi vrai pour les violences dans les manifestations, les violences des affrontements politiques qui dérapent de plus en plus souvent, et la violence des mots peut tuer comme dans les cas de harcèlement. Il y a mille formes et manifestations de violence, de la plus ordinaire à la plus atroce. La première chose serait de ne pas la justifier, la légitimer et de ne pas chercher à l’excuser car elle ne l’est pas. Il faut poser comme un principe absolu le caractère inexcusable de toute violence pour la sauvegarde de notre société, de notre vie républicaine, de nos débats intellectuels et de notre vie de tous les jours.

fl5 Sur la ZAD de NDDL, un jeune homme a eu la main mutilée par une grenade lacrymogène qui s’est retrouvée dans sa main innocente. Il a finalement reconnu l’avoir ramassée, on ne sait pas pourquoi mais pas pour la relancer selon son avocat qui a indiqué qu’il déposerait plainte : ah bon ?
Philou