Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Régional > CR - B.Retailleau > Conseil Régional, juillet-août 2018

Conseil Régional, juillet-août 2018

Ecrit le 8 août 2018

 Contrat d’avenir

A la suite de l’abandon du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes, le Parlement des territoires a adopté lundi 2 juillet le « Contrat d’avenir pour les Pays de la Loire ». Présenté à l’État, ce contrat comporte quatre priorités : renforcer l’accessibilité de la Région par les infrastructures, développer l’économie de la connaissance (recherche, enseignement supérieur), favoriser la transition numérique et enfin accompagner la transition écologique et énergétique. Et une phase de négociation est engagée.

Pour le groupe PS, « l’idée de faire un contrat d’avenir n’est pas une mauvaise idée, mais cela doit être au service d’un projet d’avenir pour le Grand Ouest. Malheureusement, la mobilisation collective est insuffisante et ce contrat n’est ni plus, ni moins, qu’une interpellation de l’Etat. (…) une longue liste de dossiers, de propositions le plus souvent justes et pertinentes, mais jamais hiérarchisées. Cette liste à la Prévert – sans la belle poésie de Prévert – où chacun a glissé sa revendication créera donc demain beaucoup de déceptions. Les demandes sont trop nombreuses et pas toujours réalistes, l’absence de toute priorisation donne à l’Etat toute liberté de faire les choix à notre place ».

 Digital week.... couic

Après avoir baissé la subvention à Atlantic 2.0 de 85 000 € depuis le début du mandat (de 255 000 € en 2015 à 170 000 € en 2018), la Région s’attaque désormais à la manifestation nantaise « Nantes Digital Week » ainsi qu’un cluster « Ouest Medialab ». En effet, en 2018, la subvention versée par la Région pour Nantes Digital Week baissera de 15 000 € par rapport à 2016 et celle attribuée à Ouest Medialab va littéralement chuter de 132 000 € en 2015 à 30 000 € en 2018 pour disparaître en 2019 ! La Région a-t-elle un problème avec le numérique nantais ? Demande le groupe PS en notant que, par ailleurs, la Région va soutenir Saint-Nazaire Digital Week. Christophe Clergeau, président du groupe PS déclare : « Je me réjouis de l’organisation de l’événement nazairien, c’est une bonne nouvelle pour le territoire. Mais je trouve absurde l’idée selon laquelle il faudrait supprimer des moyens à la manifestation nantaise pour en donner à celle de Saint Nazaire. »

 Vélo

Entre 2016 et 2018, la subvention régionale attribuée à « Place au vélo » pour l’organisation de la « Fête du vélo » est passée de 12 500 € à 6 000 €. La Région se justifie en expliquant qu’elle cherchera à soutenir d’autres types d’actions que l’accompagnement d’un événement festif. Pour les élus des deux groupes de la minorité régionale, « l’un ne va pas sans l’autre !

La Région peut continuer à soutenir les associations qui fêtent le vélo dans le but de valoriser son utilisation, tout en recherchant d’autres moyens de développer la pratique du vélo au quotidien en Pays de la Loire ! » expliquent Denis La Mache et Lucie Etonno. Avec 2 800 km d’itinéraires cyclables, 10 490 licenciés et 177 clubs regroupés au sein du Comité régional des Pays de Loire de cyclisme, notre région est une terre de vélo. « Nos deux groupes attendent donc de la Région qu’elle aille plus loin et qu’elle n’attende pas la loi sur les mobilités pour engager des réflexions pour développer le vélo avec l’ensemble des acteurs ! »

 Tissé Métisse

Depuis le début du mandat, la majorité régionale ne cesse de se désengager auprès des acteurs associatifs. La Commission Permanente du 13 juillet dernier n’a pas fait exception à la règle et cette fois-ci, c’est l’association nantaise Tissé Métisse qui en a (re)fait les frais : 25 000€ de baisse de subvention depuis le début du mandat !

L’association Tissé Métisse est bien connue des Nantais (et des Castelbriantais) pour son engagement autour du vivre ensemble, et pour la lutte contre les discriminations et le racisme.

« Cette baisse, au-delà-même du fait de mettre en péril une structure, des emplois et un dynamisme, reflète la volonté de la majorité régionale de réduire son soutien au monde associatif » regrette Carine Ménage, Conseillère régionale membre de la commission Culture, sport vie associative, bénévolat et solidarités, « À force de détricoter le réseau associatif local, la majorité régionale risque de casser la dynamique culturelle ligérienne qui fait pourtant la richesse de notre région. ».

 Bonnes nouvelles

Il y a cependant de bonnes nouvelles : la Région a débloqué :

43 506 € pour l’aménagement du bourg de Ruffigné,
29 700 € pour la reprise d’un restaurant à Rougé,
22 500 € pour un restaurant à La Chapelle Glain,
19 992 € pour un salon de coiffure à La Meilleraye,
5185 € pour un salon de coiffure à St Vincent des Landes,
3365 € pour un restaurant à St Aubin des Châteaux,
3000 € pour l’association Graines d’automne à Nozay.

Fidèle aux valeurs du Tour de France, la Région des Pays de Loire s’est engagée dans une action solidaire avec Mécénat chirurgie cardiaque pour venir en aide à des enfants atteints de malformations cardiaques. Objectif : sauver 5 enfants.