Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Enseignement, formation > c. Collèges > En stage de journalisme

En stage de journalisme

Ecrit le 21 février 2018

Dans le cadre d’un stage de découverte professionnelle en classe de 3e, La Mée a eu le plaisir d’accueillir Annabelle qui a réalisé deux articles, l’un sur le marché et l’autre sur l’Outil en mains.

 Le marché du mercredi

Le marché de Châteaubriant est ouvert tous les mercredis matin. Autrefois il se tenait toute la journée.

Je suis allée y faire un tour voir ce qu’il se passait, j’ai découvert plusieurs choses intéressantes comme beaucoup de producteurs locaux qui vendaient des légumes, miel, fromage, œufs etc..Des vendeurs de vêtements qui proposaient des chapeaux, des bonnets, des pulls, et des écharpes. Des boulangers bio proposaient aussi des tartes, des crêpes et des galettes. La charcuterie était présente avec des vendeurs de lapins, poulets, et des préparations culinaires, etc...Les étals de poissons et fruits de mer étaient très garnis et les clients étaient nombreux.

marché

J‘ai remarqué que la majorité des personnes présentes au marché était des personnes âgées, des femmes principalement. La neige qui tombait ce matin là ne dissuadait pas les clients qui s’abritaient sous leur parapluie.

La différence entre le marché et la grande surface, c’est que les produits du marché sont meilleurs et plus frais et également moins chers en ce qui concerne les fruits de saison. C’est toujours une bonne idée de faire travailler les producteurs locaux.

Annabelle

 L’outil en mains

L’outil en main c’est 170 associations en France qui existent depuis 1987 où l’on fait découvrir à des jeunes de 9 à 14 ans plusieurs métiers.

jardinage

Les enfants ont des « bleus » spéciaux.

A Châteaubriant l’association l’outil en main du Castelbriantais a été créée en 2013,
Marcel Briand en est le président.

Il y a vingt-cinq enfants inscrits à ce jour qui apprennent tous les mercredis quatorze métiers manuels et du patrimoine. Cinquante et un bénévoles retraités sont présents pour transmettre leurs savoir-faire aux enfants : électricité, charpente, cuisine, carrelage, chauffage, plomberie, mécanique, menuiserie, maçonnerie, couture, apiculture, etc..

Atier couture

Les enfants testent tous les ateliers chacun trois mercredis, ils sont à chaque fois en groupe de deux sous la direction bienveillante d’un bénévole qui les aide à comprendre le métier et à acquérir un coup de main.

Annabelle