Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Energie > Diesel, gas-oil et super : roulez éco, comparez les prix

Diesel, gas-oil et super : roulez éco, comparez les prix

Ecrit le 10 janvier 2007

 Roulez éco

Le Ministère a mis en ligne (sur internet) un site permettant de connaître le prix de l’essence.
http://www.prix-carburants.gouv.fr
doit permettre à terme aux automobilistes de comparer les prix pratiqués dans 8.000 stations (sur 13 500). Il faut croire que les automobilistes ne roulent pas puisque le site est quasiment inaccessible : saturé par le nombre de connexions !

Cette déclaration des prix pratiqués a été rendue obligatoire, via un arrêté au Journal officiel, pour toute station service vendant au moins 500 m3 de carburants par an. Les stations qui ne déclarent pas les prix ou ne les actualisent pas s’exposent théoriquement à une amende de 1 500 €.

Le site « roulez eco » concerne le super et le gazole, mais des informations sur le superéthanol E85 seront mises en place « assez vite ». D’autres informations tels les horaires d’ouverture, le gonflage des pneus et l’entretien de véhicules seront également disponibles.

En mettant à disposition un site comparatif, le Ministère des Finances entend accentuer la concurrence et si possible faire baisser les prix pour les usagers.

En Loire-Atlantique, à la date du 3 janvier, le prix du Sans-Plomb 95 variait de 1,134 à 1,279 ! Soit 13 % d’écart et une différence de près de 6 euros sur un plein.

– Moins cher : Orvault - Leclerc : 1,138 €
– Plus cher : Rezé - Relais Rocade : 1,279 €

Dans la région de Châteaubriant, deux stations seulement sont indiquées :
– Hyper U : 1,164 € le litre
– Total : 1,239 € le litre

En sortant un peu on trouve 1,138 € à Blain (Super U) et 1,230 € à Nozay

Mais les choses bougent !
– 81 stations étaient répertoriées le mercredi 3 janvier en Loire-Atlantique
– 116 stations le samedi 6 janvier
– Mais toujours deux seulement à Châteaubriant

Les prix bougent aussi :
– ► Blain qui proposait à 1,138 € est passé à 1,149 €
– ► Orvault-Leclerc qui était à 1,138 € est passé à 1,154 €
– ► Auchan St Herblain qui était à 1,134 € est passé à 1,149 €

A Châteaubriant Hyper U est passé de 1,164 à 1,197 €.

Ce « roulez eco » du gouvernement risque d’être un attrape-nigaud. Les automobilistes de Châteaubriant ne vont pas aller à St Herblain pour trouver de l’essence moins chère ! Les stations les moins chères risquent bien d’augmenter rapidement leurs prix pour bénéficier d’une bonne aubaine et les stations les plus chères, celles qui sont quasiment en situation de monopole par exemple sur les autoroutes.


Ecrit le 11 juin 2008

 Où est la concurrence quand elle n’existe pas ?

A Châteaubriant, il y a trois Hypers, distributeurs de carburant. Il est remarquable qu’au millième d’euro près les prix sont identiques. Dernier relevé fait le 7 juin : sans plomb (1,478), gas-oil (1.399), pétrole lampant (0.930).

A croire que les cuves de ces trois distributeurs sont vides le même jour, à la même heure et qu’ils sont réapprovisionnés par le même fournisseur, le même jour à la même heure ! Cela prouve bien qu’il n’y a aucune concurrence entre eux !

Le plus rigolo : sur le site Roulez-Eco du Ministère des Finances, Leclerc est indiqué comme étant moins cher. En réalité il affiche le même tarif que les autres. Bi-….zarrrrrrrrrre !


Ecrit le 25 juin 2008

 Diesel

Pour l’UFC-Que Choisir, 47 % de la hausse du prix du diesel est due à l’explosion des marges de raffinage des compagnies pétrolières ! Sur un litre de diesel vendu, la marge de raffinage représente 15,7 centimes en mai 2008. Elle était de 6,4 centimes en janvier 2008 contre 6 centimes en 2007 et 2,5 centimes en 1998. En n’investissant pas dans le raffinage, les compagnies pétrolières ont créé un mécanisme de rationnement qui fait exploser leur profit et qui fait flamber le prix pour les consommateurs. Et les perspectives sont peu engageantes


Ecrit le 21 septembre 2011

 Lettre ouverte au sujet du carburant

Lettre ouverte à Mesdames et Messieurs les directeurs des magasins grandes surfaces de Châteaubriant (LECLERC – INTER MARCHE – HYPER U)

Mesdames, Messieurs,

Pendant longtemps la vente de carburant dans vos enseignes était plus un produit d’appel qu’une source de gains. Nous vous avons même souvent entendu dire que vous vendiez à prix coûtant. Je conçois pourtant très bien que vous fassiez des marges sur tous les produits, carburants inclus.

Cependant je constate que le dimanche 11 septembre à 20 heures les prix du GASOIL étaient de :

  • ► 1,329 €/l à Châteaubriant, dans vos trois enseignes
  • ► 1,305 à Saint Nicolas de Redon chez HYPER U
  • ► 1,299 €/l à Derval chez SUPER U
    J’ai du mal à comprendre ces différences de prix pouvant aller jusqu’à 2,3 % à quelques dizaines de kilomètres près, soit 2€ sur un plein. Le coût de transport ne saurait en être seul la cause.

Quand, d’autre part, lors de modification de prix de vente, vos trois enseignes castelbriantaises sont d’un synchronisme parfait tant à la hausse qu’à la baisse, on ne peut que se poser des questions, sinon sur une entente entre concurrents, ce qui est répréhensible vis-à vis de la loi, mais au moins sur l’absence de concurrence ce qui est toujours préjudiciable aux consommateurs.

Notre ville est déjà considérée comme une poche de pauvreté dans le département, je souhaiterais que vos pratiques ne renforcent pas cette situation. Je vous prie, Mesdames, Messieurs, de bien vouloir agréer l’expression de ma considération distinguée.

Jean-Pierre ECHAPPE