Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Energie > Ecoforum à Rendsburg

Ecoforum à Rendsburg

Voir autre article

Ecrit le 4 juillet 2007

 Eco-forum

Une large délégation de la région castelbriantaise se rendra, du 3 au 6 juillet 2007 à un éco-forum en Allemagne. Elus et techniciens, artisans locaux, iront voir comment utiliser la bio-énergie pour faire rouler des cars scolaires (en Loire-Atlantique tout est prêt, dans l’attente de l’autorisation de l’Etat), comment utiliser des carburants « propres » dans une perspective de développement local.

Conseil Général, Communauté de Communes du Castelbriantais, Conseil de Développement, Association des industriels, Chambre des Métiers, Chambre d’Agriculture, Syndicat Mixte Centre Nord Atlantique ... « Nous y allons ensemble pour obtenir une vision commune sur l’approvisionnement énergétique décentralisé, et pour renforcer la cohésion de notre territoire » explique Gilles Philippot.

Une perspective intéressante pour un territoire rural comme le nôtre.


Ecrit le 8 août 2007

Compte-rendu

« Ils nous ont même montré un équipement qui ne marche pas » s’étonne Georges Garnier adjoint aux affaires économiques à Châteaubriant ...

JPEG - 53.6 ko
Ecof

Une forte délégation (20 personnes), s’est rendue en Allemagne, pour l’éco-forum de Rendsburg qui se tenait au ZET (Zentrum für Energie und Technik) les 5-6 juillet 2007, sur le thème « Approvisionnement énergétique décentralisé et perspectives dans les zones rurales ».

Selon l’avis d’experts, il sera possible, d’ici l’an 2020, de produire environ 25 % du courant consommé en Allemagne sur la base de sources renouvelables. Dans ce contexte, la valorisation énergétique de la biomasse produite dans les zones rurales est de plus en plus appréciée par les fournisseurs régionaux d’électricité. Ceci a pour conséquences : la création de nouveaux emplois et la sauvegarde d’emplois existants, une gestion durable du cycle de vie et une amélioration de la qualité de la vie grâce à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

JPEG - 37.6 ko
à Jü

« Nous avons découvert une commune, de 750 habitants, totalement autonome en production électrique » (il s’agit de Jühnde, avec une usine de chauffage aux copeaux de bois et une installation en biogaz utilisant le lisier et le fumier des animaux et surtout les plantes vertes venant des champs alentour et stockées en silo).

Utopie ? Pas sûr puisque l’éco-forum a étudié aussi le cas de la ville de Nümbrecht, 17500 habitants, qui est sur la voie de l’autonomie énergétique.

« Nous avons trouvé en Allemagne des partenaires qui ne demandent qu’à échanger des idées et des expériences. L’énergie éolienne est, chez eux, très développée, ainsi que les bilans énergétiques des bâtiments, de façon à faire les choix les plus rentables ». « Ils nous ont ouvert les yeux sur un monde plus vaste ».

Ce déplacement a resserré les liens entre les élus et techniciens du Pays de Châteaubriant  . Reste à savoir s’ils sauront associer les habitants « de base » à leurs réflexions...


Ecrit le 17 septembre 2008

 Ecoforum à Châteaubriant

Est-il possible d’associer développement durable et emploi ? A l‘image de ce qui se fait dans le Kreis de Rensburg, en Allemagne, un éco-forum se tiendra à Châteaubriant en mars 2009, à l’initiative   du Conseil Général, sur le thème de l’éco-construction : « trouver de nouveaux matériaux, de nouvelles techniques, faire évoluer les réglementations, pousser à la formation des artisans, sensibiliser les consommateurs » ont expliqué Gilles Philippot et Marcel Verger.

Témoignages et conférences, découverte de ce qui se fait déjà dans la construction privée et/ou publique : il s’agit de mobiliser les acteurs du territoire rural du Pays de la Mée dans trois directions :
– Développement économique
– Développement social
– Respect de l’environnement

Le Conseil Général associera tous ceux qui le voudront bien, à commencer par les Chambres consulaires et le Conseil de Développement.