Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCCD - ComCom’ De Châteaubriant-Derval > CCCD-2018 > Réfléchir, échanger, proposer

Réfléchir, échanger, proposer

Ecrit 13 juin 2018

Le Conseil de Développement de la Com’Com’   Châteaubriant-Derval s’est réuni en assemblée générale le 7 juin 2018, L’année passée a marqué un tournant puisque, après la disparition du Pays de Châteaubriant  , le Conseil a dû restreindre son périmètre aux 26 communes de la Com’Com’   Châteaubriant-Derval.

Ce Conseil existe depuis longtemps, mais la loi NOTre d’août 2015 a rendu sa présence obligatoire dans les intercommunalités de plus de 20 000 habitants. Pour autant, la loi n’a pas prévu son financement ! Après la baisse des subventions du Conseil Départemental, le Conseil de Développement a dû licencier une salariée, l’autre, Mme Diler, ayant été reprise par la Com’Com’  . C’est d’ailleurs aussi la Com’Com’   qui loge la structure.

Après avoir décerné des félicitations à Mme Diler, le Président Garnier a passé la parole à Yannick Goinard pour le bilan des activités et notamment des réflexions sur les mobilités, la santé, le projet associatif.

Les membres du Conseil de Développement ont défini leurs valeurs communes :
- attachement au territoire
- indépendance de la parole et de la gouvernance,
- identification et priorisation des sujets de débats
- ouverture, en écartant tout enjeu partisan,
- engagement des membres, fondé sur le bénévolat et l’expertise de terrain,
- diversité des points de vue, des propositions, des expériences, recherche de l’intérêt général,
- anticipation des transformations à venir.

Le Conseil de Développement a mis en place un Scoop-it (quel nom barbare !) c’est-à-dire un outil de veille, découverte et partage. Il a mis en place aussi une page facebook (ce n’est pas ce qu’il a fait de mieux), enfin il travaillé sur un nouveau site internet :
voir le site chateaubriant-derval

Ce site est sobre et assez bien accessible.

Yves Le Gall a ensuite présenté le travail du groupe « Santé » qui reste en veille sur la démographie du territoire et sur tout ce qui est tenté en France pour maintenir une médecine de proximité et attirer de nouveaux généralistes. La Com’Com’   Châteaubriant-Derval a décidé la mise en place d’un Contrat Local de santé et a invité le Conseil de Développement à participer à la réflexion,

De même un groupe de travail « Mobilités » s’est mis en place pour étudier diverses solutions : transport solidaire  , co-voiturage, vélo, venir au travail à plusieurs et … limiter les déplacements en utilisant le télé-travail.

Une soirée « Mobilités partagées » a été organisée pour s’informer de ce qui se fait dans les Pays de Vilaine.

Le Conseil de développement s’est engagé dans le programme « Domino » sur les pratiques collaboratives, Il réfléchit à un wiki de territoire, c’est-à-dire un site internet collaboratif et libre. Il participe à différents réseaux de réflexion et d’action.

Tous les sujets de réflexion engagés sont bien intéressants. La difficulté est d’y faire participer davantage de citoyens.

Du beau monde

Il y avait du beau monde à cette assemblée générale : le sous-préfet, le maire, le député, le président de la Com’Com’  , la Conseillère Régionale et le président du Conseil Economique et Social régional. On n’en avait jamais vu autant !

Pour le sous-préfet, tous les feux sont au vert dans ce territoire : carnets de commande et taux de chômage. «  Par votre réflexion vous participez à l’attractivité du territoire » a-t-il dit. Le député, pour une fois, a été bref, tant mieux. Il a rappelé que le Conseil de Développement joue un rôle pour enrichir la préparation des décisions. Il a révélé aussi que s’est tenue récemment à Redon une réunion rassemblant 13 intercommunalités du monde rural qui se proposent de constituer un territoire intermétropolitain capable de tenir tête aux grandes métropoles.

Le président de la Com’Com’   participait à la réunion de Redon, il a pu insister sur le désenclavement routier et le désenclavement numérique et redire l’importance de la rénovation SNCF de la ligne Châteaubriant-Rennes.

Enfin le président du Conseil Economique et social (CESER) a détaillé les sept commissions de cette structure régionale et manifesté son intérêt pour les travaux du Conseil de Développement de notre région,

En terminant la réunion, Marie Tessier de la CRESS (Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire) a révélé que, en France, 2,3 millions de salariés relèvent de l’ESS et que 80 % d’entre eux sont satisfaits du contenu de leur travail.

L’ESS c’est une gouvernance démocratique, un but autre que le partage de bénéfices, la primauté donnée à l’être humain, Les coopératives, les mutuelles, les associations font partie de l’ESS, de même que certaines sociétés commerciales : le Crédit Agricole par exemple, et Terrena mais pas Veolia !

Sur le territoire de la Com’Com’   Châteaubriant-Derval, l’ESS représente 15978 salariés dans 197 établissements : associations (84%), mutuelles (3%) et coopératives (13%).

Les âges correspondent au vieillissement du territoire : 39 % ont moins de 40 ans et 61 % ont plus de 40 ans.
Les problématiques : la pérennisation des emplois, le renouvellement du bénévolat, le manque de locaux pour les associations. Une constante : l’Economie Sociale et Solidaire a besoin d’une impulsion politique, et c’est sans doute ce qui manque sur le territoire.
Conseil de Développement
07 83 16 24 81
voir le site chateaubriant-derval.fr