Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Brèves de Philou > Un départ attendu

Un départ attendu

Ecrit le 5 septembre 2018

 Un départ attendu

fl5 Amis de la science et de la nature bonjour !

fl5 La démission de N. Hulot n’est pas un événement extraordinaire. On savait depuis le début que ça allait se terminer comme ça. La question était surtout : quand allait-il démissionner ? S’il a des convictions, c’est d’abord un homme de spectacle, un animateur de télévision. Il n’a pas été nommé au gouvernement pour son expérience de la chose publique, ni son sens de l’intérêt de l’État mais comme un symbole de la société médiatique. Ce fut juste un coup de communication. C’est sa popularité qui entrait au gouvernement, pas une compétence d’homme d’État. Avant sa nomination il n’a jamais été élu, mais avant tout, il n’a jamais eu à prendre ni à assumer de décisions dans l’intérêt général. Quand il a senti que le vent tournait et que tout cela n’était pas bon pour lui, il a préféré démissionner. Depuis cette démission, ceux qui le critiquaient vertement en le traitant de traître, de vendu aux lobbies, de lâche, saluent la décision de « l’homme de convictions » et de « défenseur de la nature »… Facile de critiquer quand on n’a pas à mettre les mains dans le cambouis !

fl5 Suite à cette démission, selon un sondage « l’écologie devrait être la priorité du gouvernement ». Mais les sondés ne veulent surtout pas changer leur comportement…

fl5 La semaine dernière on a eu droit à une nouvelle crise d’hystérie, à propos de la déclaration d’E. Macron sur les « Gaulois réfractaires au changement ». La vie politique française n’est plus que succession de polémiques. On se croirait dans une cour de récréation de gamins surexcités ! Il n’y avait pas de quoi fouetter un chat mais cette déclaration n’est évidemment pas innocente : elle sert à recouvrir les échecs, les déceptions, les mauvais résultats, de la politique actuelle.

fl5 F Hollande semble avoir des envies de retour sur la scène politique : il fait régulièrement parler de lui dans les médias depuis la sortie de son bouquin pour défendre son bilan ou pour critiquer la politique de son successeur. Celui qui n’a pas pu se représenter, par la faute des frondeurs du PS qui n’ont pas arrêté de dézinguer ses décisions, a t-il encore un avenir politique ? Le PS va t-il se remettre des 6 % de B Hamon à la présidentielle ?

fl5 L’intelligence est-elle une affaire de genre ? Les sciences sont-elles l’apanage des hommes ? Aux États-Unis, une étude a mis en lumière des complexes de supériorité et d’infériorité illusoires, affectant les hommes et les femmes. Selon cette étude, même lorsque ces dernières obtiennent d’aussi bonnes notes qu’eux, les hommes ont une meilleure opinion de leur intelligence que les femmes. Cette mauvaise perception de soi serait accentuée par les stéréotypes et contribuerait à détourner les femmes des études scientifiques, alimentant ainsi l’idée selon laquelle les femmes ne sont pas bonnes en science. Un cercle vicieux !

Philou


Ecrit le 12 septembre 2018

 La reproduction en berne

fl5 Amis des manèges et des cacahuètes grillées, bonjour !

fl5 En démissionnant avec fracas, le 28 août, Nicolas Hulot a déploré le manque de soutien dans le monde politique et la société civile. « Qui serait à la hauteur tout seul, où sont mes troupes, qui ai-je derrière moi ? ». Le 8 septembre il a eu la réponse avec seulement quelques milliers de personnes à manifester en France pour la défense du climat…

fl5 Selon de nombreux commentateurs et politiques, le libéralisme et le capitalisme sont incompatibles avec l’écologie. C’est sûrement vrai, mais alors que dire de la Chine ou de la Russie qui sont de grands pollueurs et où ont lieu de grandes catastrophes écologiques ?

fl5 Le ralentissement de l’économie entraîne une diminution des rentrées fiscales et pour éviter un dérapage du déficit, le premier ministre a annoncé un certain nombre de mesures d’économie. Après l’augmentation de la CSG sans aucune compensation pour les retraités, ceux-ci vont à nouveau voir leur pouvoir d’achat régresser avec l’annonce du gel des pensions en 2018. Les pensions ayant déjà été bloquées sous le quinquennat de F Hollande, ça commence à faire beaucoup ! D’ailleurs, à part pour ceux de la fonction publique, ce n’est pas l’Etat qui paie les retraites ! Ce n’est pas un très bon calcul car les retraités participent à faire tourner l’économie et ce sont aussi ceux qui se déplacent le plus pour voter. Alors, d’ici que le gel des pensions ne provoque une bonne dégelée électorale…

fl5 L’humanité pourrait-elle être un jour incapable de se reproduire ? Selon une très vaste étude réalisée sur plus de 40.000 hommes, en moins de cinquante ans, le taux de spermatozoïdes a baissé de 50%. On produit moins de sperme, et de moins bonne qualité. Ce taux peut-il descendre jusqu’à zéro ? Pour Hagai Levine, l’auteur de l’étude, « Nous devrions espérer le meilleur mais nous préparer au pire. Et le pire est dans ce cas-ci l’extinction de la race humaine  ». En cause, les produits chimiques. Certains des produits ingérés ont des effets sur les hormones, ce sont les fameux perturbateurs endocriniens. C’est le cas des phtalates, qui font baisser le taux de testostérone et réduisent le nombre de spermatozoïdes. Ils sont utilisés massivement : plastiques, aliments, textiles, cosmétiques… Ces dernières années, il y a eu des tentatives pour limiter les produits chimiques nocifs. Mais l’industrie chimique est réticente à abandonner un business qui se compte en milliards de dollars. Les produits chimiques interdits sont remplacés par d’autres, parfois aussi dangereux. Pour l’instant, la baisse de la fertilité est compensée par l’assistance médicale à la procréation, qui ne cesse de s’améliorer. Tant que le nombre de spermatozoïdes n’atteint pas zéro, peut-être que la médecine moderne permettra de tenir le choc ! (source Slate)

fl5 Le FN   a changé de nom : RN pour Ruine Nationale ?

Philou


Ecrit le 19 septembre 2018

 Un manque de savoir-vivre

fl5 Amis des métaphores et du politiquement correct, bonjour !

fl5 Je suis étonné de lire ou d’entendre de plus en plus souvent le mot « décédé » à la place de « mort » dans les médias. Le conducteur est décédé dans l’accident, untel est décédé, etc… Pourquoi ne pas dire ou écrire la réalité : « il est mort » ? La mort est-elle plus douce quand on décède ? A mon avis, le mot décédé est surtout un terme administratif. D’ailleurs la Bible parle souvent de mort et jamais de décès. Dans le langage courant ou dans les avis de décès (mais là on sait qu’on a affaire à la mort…), on utilise aussi des métaphores pour parler de la mort tels que : il a disparu, il s’est éteint, il est parti, il nous a quittés… De quoi provoquer des quiproquos : «  Son mari est parti ! Ah bon avec qui ? on n’aurait pas cru ça de sa part ! » « Mais non il est mort » « Ah tant mieux… euh pardon ! » Imaginons les titres de chansons, de livres ou de films avec « décès ou décédé » à la place de « mort » ; ça donnerait par exemple : Décédé à Venise, Décès d’un pourri, Décès où est ta victoire ?, Quand il est décédé le poète, Décès à crédit… Être mort est-il irrespectueux ? Tout juste un manque de savoir-vivre d’après Alphonse Allais...

fl5 Pour continuer sur les mots et le langage, depuis quelques années il est devenu « politiquement correct » en France de ne plus parler : « d’infirme » ou « d’invalide », de « handicapé », de « nain », « d’aveugle », de « nécessiteux » ou de « pauvre », de « noir » ou « d’immigré ». Mais de « personne en situation de « handicap », de « mal-voyant », de « personne de petite taille », de « RMiste », « d’Africain », de « migrant »… Ça change tout !

fl5 En Algérie, la ministre de l’Éducation Nationale veut interdire le port du niqab aussi bien pour les enseignants que pour les élèves. Son projet stipule qu’« il est interdit de porter des tenues vestimentaires qui empêchent l’identification de l’élève et qui peuvent dissimuler des outils de triche lors des examens et des tests scolaires » et précise qu’« il est interdit de porter des tenues vestimentaires empêchant l’identification des fonctionnaires du secteur de l’éducation à l’intérieur des établissements scolaires ». Cette annonce a provoqué la colère des islamistes radicaux. Certaines enseignantes ont déclaré qu’en cas d’interdiction, elles allaient mettre les voiles…

fl5 Portique écotaxe : cinq anciens membres des « Bonnets rouges » comparaissaient récemment devant la cour d’appel des intérêts civils de Rennes. L’État réclame 436.104 € de dommages et intérêts aux militants qui avaient participé à la destruction de portiques écotaxe fin 2013. Selon leur avocat, le gouvernement de l’époque ayant abandonné leur utilisation, il n’y a pas de préjudice… C’est un rigolo celui-là ! Cinq ans après les faits, la bataille judiciaire n’en finit plus et on ne parle pas de la répercussion de l’abandon de l’écotaxe sur tous les automobilistes avec l’augmentation des taxes sur les carburants pour compenser ! On peut remercier les benêts rouges…
Philou


Ecrit le 26 septembre 2018

 Bouchés à l’émeri !

fl5 Amis de la bonne chère et des bouchers, bonjour !

fl5 Le gouvernement a demandé aux partenaires sociaux que la future négociation sur l’assurance chômage permette de réaliser de 3 à 3,9 milliards d’euros d’économies en trois ans. Les organisations syndicales dénoncent une logique purement budgétaire . Pour l’économiste Eric Heyer, directeur du département « analyse et prévision » de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), c’est un peu injuste car lorsque vous regardez l’assurance chômage dans le détail, les cotisations et les prestations sont relativement équilibrées. On atteint l’équilibre avec 9% de chômage. S’il y a une dette, c’est lié à l’État : l’Unedic doit financer la politique de l’emploi et verse donc chaque année plus de 3 milliards d’euros à Pôle emploi. On peut considérer que c’est plutôt un impôt qui devrait le financer et pas les cotisations. Ils ont en tête qu’il faut réduire les déficits publics et ils demandent à l’assurance chômage d’y participer. Ils veulent aussi rembourser la dette et pour cela faire de sacrées économies. Le gouvernement veut à la fois inciter au retour à l’emploi, faire des formations, mais aussi réduire très rapidement les déficits. C’est un triangle d’incompatibilité, il va falloir faire des choix.

fl5 Les évêques de France viennent de faire part de leur opposition à l’extension de la PMA aux femmes seules et aux couples d’homosexuelles. Ils mettent notamment en avant l’importance de la « référence paternelle ». Ça nous rappelle leur opposition au mariage entre personnes du même sexe (les attouchements à la rigueur sont tolérés ?…) ! Une position qui n’est pas très cohérente avec l’histoire de la Vierge Marie qui a été la première à expérimenter la procréation assistée… S’ils avaient vécu à l’époque, elle n’aurait pas eu le droit… Blague à part, ce n’est pas à eux d’en décider !

fl5 Alors que les dégradations de vitrines de boucheries se sont multipliées ces derniers mois, quelques poignées de militants antispécistes ont manifesté samedi devant des boucheries en France pour dénoncer le «  zoocide » que représentent, selon eux, l’élevage, le commerce et la consommation de viande. Les antispécistes s’opposent à toute hiérarchie entre espèces, notamment entre l’être humain et les animaux... A Paris, deux manifestants du mouvement « Boucherie Abolition » ont exhibé un cochonnet mort devant des boucheries pour dénoncer ces commerces qui « vendent du meurtre ». «  Démembrer un corps, ça n’est pas un métier  », scandaient-ils. Le propriétaire est alors sorti de son magasin en les traitant de « connards ». Pas mieux !

fl5 En Belgique la cantine en prison ce n’est pas terrible sauf certains jours : c’est pourquoi un des détenus a refusé de comparaître devant le tribunal correctionnel de Liège et a demandé à son avocat de le représenter, car la convocation tombait un mercredi, et que le mercredi c’est les frites à la cantoche. Et les frites, c’est sacré !
Philou