Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Patrick Bardoul, prix Hervé Le Menn

Patrick Bardoul, prix Hervé Le Menn

Ecrit le 2 octobre 2018

Patrick Bardoul est né à Châteaubriant (Loire-Atlantique) en 1959. À 16 ans, il intègre le Cercle Celtique de Châteaubriant où il s’initie à la danse bretonne. Guide l’été au château de Châteaubriant, il se passionne pour la culture locale : histoire, parler, traditions...

 Une collecte assidue

Musicien autodidacte (accordéon diatonique et veuze), il se met en quête des derniers sonneurs locaux de violon et d’accordéon pour recueillir leur répertoire et s’imprégner de leur style. C’est le début d’une collecte assidue de la tradition orale qu’il mènera, pendant près de 15 ans (de 1980 à 1995), à travers tout le pays de Châteaubriant  . Cette collecte s’inscrit dans le sillage de la recherche en danse et en chant qu’effectua, au début des années 60, le Dr Jean Tricoire. Chansons, musiques, contes, formulettes, ...etc, les presque 3200 items recueillis par Patrick Bardoul et consultables à Dastum constituent le plus important fonds d’archives sonores de la Loire-Atlantique.

Patrick Bardoul

Patrick a aussi à cœur de diffuser et de partager ce répertoire :
- en le répertoriant et en le déposant à Dastum ;
- en organisant avec le Cercle Celtique nombre de bals et de veillées où se côtoient les « porteurs de traditions » et les jeunes générations ;
- en instaurant les Rencontres   de Chant Traditionnel en Pays de La Mée, éliminatoires annuelles de la Bogue d’Or de Redon ;
- en animant des ateliers hebdomadaires de danse, chant et musique à destination des enfants ;
- en collaborant à de nombreuses éditions sonores et écrites avec Dastum, Chasse-Marée/Ar Men, La Bouèze, Rimandelle, Kendalc’h, Sonneurs de Veuze, …

Parallèlement, il s’implique dans le mouvement de renouveau de la culture Gallèse :
- Secrétaire, puis président du Cercle Celtique de Châteaubriant.
- Secrétaire de l’association Sonneurs de Veuze.
- Membre du CA de Dastum et membre fondateur de Dastum 44.
- Fondateur et président de l’association Rimandelle.
- Animateur pendant 20 ans du concours musical enfants à la Gallésie en Fête (Monterfil).
- Animateur et organisateur de la joute chantée à la Fête du Chant de Bovel.

 RIMANDELLE

Patrick Bardoul

Créée en 1993, l’association Rimandelle a pour objet la tradition orale enfantine en Haute-Bretagne.

Sous son égide, Patrick Bardoul se consacre à une riche collecte de formulettes ; des éditions de Cds pour (et avec) les enfants : La Rimandelle des Animaux, Danses-jeu de Haute-Bretagne ; des micro-éditions dans le cadre scolaire ; des créations de concerts et spectacles par des enfants chanteurs et musiciens ; des conférences sur la tradition orale enfantine.

 PARCOURS PROFESSIONNEL

Délaissant son activité de professeur d’anglais, il décide de faire de sa passion son métier. Il enseigne la musique traditionnelle (accordéon diatonique) à La Bouèze, l’École de musique des Menhirs (Le Sel-de-Bretagne) et, dorénavant, le Groupement Culturel Breton des Pays de Vilaine.

Il anime de nombreux stages de musique et de danse (Ti Kendalc’h, Assemblées Gallèses, Kendalc’h, Warl’leur, et pour de multiples associations). Il est intervenant en danse traditionnelle en milieu scolaire (ADDM 44, Projets à P.A.C), et périscolaire (Classes de découverte Centre Per Roy, Ti Kendalc’h).

Musicien de bal, il sonne en fest-noz avec son frère Jean-Yves (violon), et dans le duo « Paul Capic & Mama Zurka » avec Karen Nioche (piano).

Il crée plusieurs bals animés pour enfants : Le bal des z’enfants, Pazapat et Philémenu Tournikot, La Galopade des Gambettes.

Il crée des concerts-spectacles jeune public : Faliradondaines, Piképik&k°, Si le loup y était...il nous chanterait, Cocolijou !

Patrick Bardoul

  La Bretagne des Pays

SEPTEMBRE 2017 Sortie du CD – Livret (édition DASTUM & DASTUM 44)

Pays de Châteaubriant   : Chanteurs, sonneurs et conteurs traditionnels
4e volume de la collection « La Bretagne des pays »

Rarement valorisée sur disques, la musique traditionnelle du pays de Châteaubriant   trouve pleinement à s’exprimer à travers ce double CD riche de 66 documents sonores, issus principalement des collectes menées par Jean Tricoire dans les années 1960 et par Patrick Bardoul dans les années 1980 et 1990.

Ce sont ici plus de 60 interprètes, représentant 26 communes, qui offrent un panorama des riches traditions orales du pays. De nombreuses plages sont réservées à la danse, notamment à l’avant-deux, la trompeuse et la pastourelle, les trois danses emblématiques d’une région également riche de chansons, qu’elles soient en forme de complaintes, de rondes ou de chants satiriques. Une large place est, en outre, consacrée aux contes, légendes ainsi qu’aux formulettes enfantines et mimologismes.

De grandes voix, telles que Lucien Gicquel, Marie Barthélémy, Francis Lemaître ou Odile Jannault, côtoient des musiciens remarquables comme le violoneux Alexandre Legault, ou encore les accordéonistes Jean Barbelivien et Pierre Riteau.

Le livret de 144 pages offre une présentation générale des traditions orales du pays, un historique des collectes, les transcriptions complètes de tous les chants, ainsi que des commentaires détaillés de chaque plage et de nombreuses biographies d’interprètes, le tout augmenté d’une riche iconographie.

 Le prix Hervé Le Menn

PRIZ HERVE AR MENN

Le prix Hervé Le Menn, créé par l’Entente Culturelle Bretonne en 1988, est attribué annuellement. Son objectif est de distinguer et récompenser des personnes ou des associations dont les actions à caractère local et non commercial ont contribué notablement à sauvegarder et promouvoir la culture et le patrimoine de Bretagne. Sans rien s’interdire dans les diverses composantes culturelles et patrimoniales, le jury apporte une attention privilégiée à la culture populaire.

Le prix comporte un objet commémoratif ainsi qu’une somme d’argent remise à une association choisie par le lauréat. Chaque année, le jury se réunit lors de la remise du prix et décide du lauréat de l’année suivante sur la base d’un thème ou d’une région bretonne choisi l’année précédente.

 HERVE LE MENN

Hervé Le Menn (1899-1973) est né dans une ferme d’Hanvec. Etabli à Paris, il
fonde, avec Louis Weisse, la Confrérie des Sonneurs (K.A.V.). L’activité d’Hervé
Le Menn en faveur de la culture bretonne a été particulièrement importante :
collectage d’airs, fabrication de binious, réintroduction des danses bretonnes dans les bals de l’émigration, publication des œuvres de collectage d’Alfred Bourgeois et d’une monographie en breton sur sa commune natale.

 L’ENTENTE CULTURELLE BRETONNE

L’Entente culturelle Bretonne (ECB) a été fondée en 1954 par Hervé Le Menn. Le
but de l’association est de réaliser ou de soutenir des projets culturels axés sur la culture bretonne et en particulier, la langue et la tradition orale. La majorité des actions concerne la promotion et la diffusion de la culture bretonne traditionnelle.

Outre la création du Prix Hervé Le Menn, voici quelques autres exemples :
De 2006 à 2011, l’ECB a été partenaire de l’organisation d’un "Salon d’Automne
des écrivains bretons" dont l’objet est de faire connaître au public des auteurs
bretons peu médiatisés. En 2007, L’ECB a contribué financièrement à l’ouverture
d’une école Diwan à Châteaulin (29). En 2012, une salle de classe Hervé Le Menn
a été inaugurée sur son initiative   à l’école Diwan de Quimper-Penhars, puis en
2013, une salle Albert Trévidic dans celle de Carhaix.

 LES LAUREATS DEPUIS 2002

Depuis 1988, le jury du Prix s’est donné pour but de valoriser des initiatives
bénévoles valorisant le patrimoine matériel ou immatériel à l’échelle d’une
localité ou d’un territoire culturel. La liste des lauréats les plus récents atteste
d’une réelle diversité recouvrant les cinq départements de la Bretagne
historique.

2002 : Gilbert HERVIEUX (Redon – 35) pour l’ensemble de ses actions en tant que facteur d’instruments traditionnels et de collecteur de la tradition orale de Haute-Bretagne.

2003 : Pierrick CORDONNIER (Parcé- 35) pour son action constante et
désintéressée au service de la culture gallèse, en particulier dans le cadre de
l’association « La Bouèze ».

2004 : Association « STAJ BREZHONEG KOAD PIN » (Riec sur Belon - 29),
pour son activité dans l’enseignement d’un breton vivant et populaire en Cornouaille.

2005 : Thérèse et Joseph HERFRAY, (Saint-Jean-de-Boiseau – 44) pour l’action
commune engagée en faveur de la sauvegarde du patrimoine culturel du Pays de Retz.

2006 : Alain LE NOAC’H, (Loudéac – 22) pour son travail de collectage et de
valorisation de l’histoire locale et de la musique traditionnelle dans le Pays de
Loudéac.

2007 : KANERION PLEUIGNER (Pluvigner – 56) pour la promotion de la
tradition chantée, laïque et religieuse du Pays Vannetais.

2008 : Association « SKOL AR C’HLEUZIOU » (Pouldouran – 22), pour ses
travaux de mise en valeur du patrimoine et de défense de l’environnement, et
notamment de reconstruction de talus.

2009 : Rémi DERRIEN, (Brest – 29) pour son action au service du théâtre en breton (création et animation de la troupe Teatr Penn ar Bed) et son œuvre d’écrivain bretonnant.

2010 : Association « KAN AR BOBL » (Pontivy – 56) pour son action de
transmission de la tradition bretonne aux jeunes générations au travers de concours annuels locaux

52011 : Association « KAN AN DOUAR », (Landeleau 29) pour sa ténacité à
enseigner le breton et à promouvoir son utilisation dans le Centre-Bretagne.

2012 : Serge FALEZAN, (Belle-Ile en Terre – 22) pour son action dans le domaine
de l’enseignement et l’histoire de la lutte bretonne.

2013 : Association « LES MORDUS DE LA POMME » (Quévert – 22) pour ses
activités dans le domaine de la sauvegarde du patrimoine végétal breton.

2014 : Jean-Claude THOMAS (Quimper-Guézénnec – 22) pour son action de
préservation de la mémoire locale matérielle et immatérielle dans la commune de Quimper-Guezennec, avec en particulier, celle du navigateur Fleuriot de Langle, second de La Pérouse.

2015 : Joseph COÏC (Le Guilvinec – 29) pour son important et exemplaire travail de collectage et de transmission concernant le monde de la pêche dans le Pays Bigouden.

2016 : Roland Guillou (Guérande - 44), pour son travail de collectage et de
valorisation du patrimoine culturel du Pays de Guérande.

2017 : Monique Le Boulc’h (Pontivy – 56) pour son action de terrain auprès des
bretonnants, , dans le cadre de Radio Bro Gwened, travail qui met en évidence la richesse et la diversité du breton parlé.

Patrick Bardoul avec Jean Barbelivien