Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Santé, questions générales > AMD et OPASS en 2010

AMD et OPASS en 2010

Ecrit le 29 juin 2011

 AMD maintien à domicile

L’AMD (association pour le maintien à domicile) sur les secteurs de Derval et Rougé, permet aux personnes, en perte d’autonomie, de rester chez elles : soins d’hygiène et de confort, soutien aux personnes
et à leur famille pour les actes essentiels
de la vie, entretien du lien social. Ces services sont nés d’une forte volonté locale
mais se heurtent désormais aux règles
édictées par l’ARS   (agence régionale de
santé). La directrice de l’ARS   a pourtant
une expérience de terrain, mais elle doit
respecter les directives gouvernementales.
En l’occurrence, l’ARS   pousse au regroupement des services de maintien à domicile de Derval-Rougé avec Moisdon et
peut-être Nozay-Blain. Châteaubriant fait
bande à part avec son service de soins
(SSIAD) et il ne se dessine pas de politique
de « pays » à ce sujet.
Parmi les enjeux : la prise en compte des
malades Alzheimer  . L’ARS   des Pays de la
Loire lance un appel à candidature pour la
mise en place d’actions d’information des
aidants familiaux, pour offrir aux familles
qui accompagnent un parent atteint de la
maladie d’Alzheimer   les outils essentiels à
la compréhension des difficultés du malade, à l’adaptation de l’environnement et
au maintien de la relation aidant–aidé.


Ecrit le 29 juin 2011

 L’OPASS dépasse les 100 000 actes par an

L’OPASS c’est l’Office Promotion Action
Sanitaire et Sociale, un centre de soins infirmiers couvrant les secteurs de Derval et
Rougé. Il emploie 9 infirmières (8,39 ETP)
et une secrétaire, le Président est Joseph
Plantard de Sion-les-Mines.

Quelques chiffres :

– 102 493 actes infirmiers en 2010 soit
+ 5,6% par rapport à 2009
et + 40 % par rapport à 2006

– 217 237 km parcourus soit + 25 % par rap  
port à 2009 et + 32 % par rapport
à 2006

– 12 216 actes par infirmière en 2010
50,8 % sont des actes « AMI » (acte médical infirmier : prise de sang, injection, etc)
49,2 % sont des AIS (acte infirmier de
soins : soins d’hygiène, préparation du pilulier, surveillance du diabète, etc).
En plus des déplacements, les infirmières
tiennent des permanences à Sion-les-Mines, Derval et Rougé. Elles n’hésitent
pas à réaliser des actes médicaux, 24 h/24
et 7 jours/7 si le protocole de soin l’exige.
Et toujours avec le sourire. « Dans la relation soignant-soigné, la courtoisie réciproque contribue à la qualité des soins »
Le nombre d’actes par habitant tourne autour de 15-16 à Sion-les-Mines, Ruffigné,
Rougé et Fercé. Il est encore de 12 à Soulvache mais inférieur à 4 à Derval, Mouais,
Lusanger.

L’OPASS note une augmentation de son
activité sur Sion, malgré l’installation d’un
infirmier libéral. La municipalité sionnaise a
l’intention d’aménager un nouveau local,
plus vaste et plus fonctionnel pour
l’OPASS.

 Bonne équipe

« Nous avons une bonne équipe d’infirmières motivées » dit Joseph Plantard,
« mais aussi de bénévoles ». « Notre situation financière est convenable pour l’instant. Le soutien financier et moral des municipalités nous est précieux ».

L’association est propriétaire de 5 voitures
et n’hésite pas à faire les investissements
nécessaires. « Nous envisageons de changer notre système de stérilisation, notamment pour assurer la traçabilité. Nous ferons la formation du personnel ».
L’association a élaboré son projet associatif
en mettant l’accent sur les soins sans hébergement, les réponses aux problèmes de
santé du territoire (ruralité  , beaucoup de
personnes de plus de 75 ans), l’éducation à
la santé (actions individuelles et réunions
d’information) et tout ce qui peut permettre
le maintien à domicile.

Contact : 2 rue de la Poste à Sion-les-Mines – Tél 02 40 07 01 24 . Le service assure le tiers payant.