Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Police > Police, gendarmerie : pas le moral !

Police, gendarmerie : pas le moral !

Ecrit le 21 novembre 2007

Le mal-être des gendarmes

Pas le moral ! Une série de rapports fait état du mal-être des gendarmes, en manque de reconnaissance : ils réclament une égalité de traitement avec leurs collègues de la police.

Selon un rapport du colonel Henry « Le moral des unités de groupement est jugé de très moyen à très mauvais », peut-on lire dans ce document que Le Monde s’est procuré. « Dans les douze prochains mois, déjà vacillant, (il) devrait s’aggraver. (...) Personne n’est épargné, jusqu’au sommet de la hiérarchie. »

Ce blues des gendarmes est principalement alimenté par la comparaison des conditions de travail et une rivalité exacerbée avec les policiers, qu’ils jugent mieux considérés qu’eux par le pouvoir en place. « Les gendarmes déplorent que les policiers, dont le temps de présence au travail est plus faible que le leur, voient une partie de leurs heures supplémentaires payées quand il est estimé que les militaires peuvent bien attendre », rapporte le colonel Henry.

CLIMAT TRÈS MALSAIN

Le chef de l’Etat n’est pas épargné. « Le désormais célèbre slogan »travailler plus pour gagner plus« est en contradiction flagrante avec la réalité des heures exercées par les gendarmes par rapport aux policiers », dénonce le rapport.

La mutualisation des moyens police/gendarmerie, voulue au plus haut sommet de l’État, devrait entraîner la suppression de nombreuses brigades. Le rapport Mongin parle de 8000 à 10 000 suppressions de postes !

Du côté des policiers, les conditions de travail sont également en question. Les officiers de police ont même fait la grève du zèle le jeudi 8 novembre pour dénoncer les conséquences de leur passage au statut de cadre : « plus de limite au temps de travail pour seulement 15 euros de plus par mois »…. Travailler plus pour ...

Gendarmerie à Châteaubriant , 12 novembre

A Châteaubriant les gendarmes et leur famille ont emménagé dans leur
nouvelle caserne le 12 novembre 2007. L’inauguration officielle a eu lieu le 19 mai 2008.

Ajout du 19 mai 2008 :

– La guerre des képis

– le rapport du Sénat du 9 avril 2008

La gendarmerie inaugurée le 19 mai 2008

Récompense et punition à la gendarmerie

Un gendarme poursuivi pour un poème Il pleut sur nos képis