Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Histoire autour de Châteaubriant > La Sablière 2018

La Sablière 2018

Ecrit le 31 octobre 2018

 La Carrière : rénovée

plaque au château

La Carrière des Fusillés, à Châteaubriant, a été rénovée sans dénaturer le site. Le chemin d’accès a été goudronné, les arbres qui menaçaient de tomber ont été coupés, le monument d’Antoine Rohal a été consolidé. Les stèles ont été refaites. De loin on voit très bien les visages. De près c’est moins bien et les textes accompagnant les photos sont écrits trop petit et d’une couleur mal adaptée à la facilité de lecture. Cela peut peut-être encore s’arranger ?

La cérémonie du 21 octobre 2018 a été d’une bonne tenue. Enfin moins de discours se répétant les uns les autres ! Les jeunes qui sont allés chercher des terres des lieux d’exécution ont été mis à l’honneur. Ces terres figurent dans les alvéoles situées sous le monument.

Spectacle 2018

Le spectacle a été de bonne qualité, pas trop long, bien joué par des enfants CM1-CM2 de l’école primaire Viaud-Terrasses de Châteaubriant. Ils ont évoqué l’histoire, ils ont dessiné le futur, tous les petits bonheurs qui ne peuvent vivre et s’épanouir que dans la paix.

Le bonheur de pleurer et d’être consolé,
Le bonheur d’avoir quelqu’un à aimer,
Le bonheur d’avoir quelqu’un qui vous aime,
Le bonheur de poser des questions en toute liberté
Le bonheur d’avoir un ami venu d’ailleurs …


Ecrit le 31 octobre 2018

 Répressions et Déportations

Expo-2018

L’exposition annuelle, en lien avec le Concours National de la Résistance, a pour thème : répressions et déportations en France et en Europe (1939-1945). Elle présente :
- Le régime nazi, un Etat répressif, un Etat policier dans lequel aucun droit fondamental n’est garanti.
- La répression en Europe de l’Est : terres de sang, « purification ethnique », violences de masse pour « résoudre le problème juif ».
- Répression en Europe de l’Ouest : le cas de la France. La répression se durcit au fur et à mesure que la Résistance s’affirme.
- Cheminots, mineurs résistants et déportés. Michel Brûlé, Emilienne Mopty ...

- Le convoi des 45000 : 1000 otages pour Auschwitz.
- Le convoi des 31 000 : parcours de femmes.
- Les Etrangers.
- Résistances et répression en Loire-Inférieure et notamment à Châteaubriant
- La répression des Maquisards en Loire-Inférieure et dans le Morbihan.
- Les ultimes répressions, Oradour bien sûr, mais aussi Ascq, Penguerec, Tulle, Maillé.

Cette exposition, au design très élaboré, présente de nombreux documents inédits.

Elle a été réalisée par une équipe de bénévoles de la région. Elle sera visible au musée jusqu’en octobre 2019, et peut être prêtée à d’autres structures en France. Elle servira pour des rencontres   pédagogiques le 21 novembre 2018. A retenir aussi la journée nationale de la Résistance le 21 mai 2019 à Châteaubriant.

Le musée est ouvert les mercredis et samedis de 14 à 17 h et sur rendez-vous pour les groupes – 02 40 28 60 36

Que chacun comprenne que la devise républicaine, liberté, égalité, fraternité, demeure une protection pour tous aujourd’hui. (Photos Patrice Morel)