Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Vélos à assistance électrique

Vélos à assistance électrique

Ecrit le 31 octobre 2018

 Vélos en liberté

Depuis quelques semaines des vélos à assistance électrique, pour des locations moyenne durée, permettent de tester ce moyen de locomotion dans les déplacements quotidiens avant d’envisager une acquisition. La Com’Com a ouvert à Châteaubriant le vendredi 26 octobre 2018 à 14h une première station libre-service automatique de vélos à assistance électrique.

Située près de la gare, cette station est une première dans le Grand Ouest avec sa technologie française de verrouillage hydraulique et recharge simultanée des vélos à assistance électrique. Châteaubriant est même en avance notamment par rapport aux métropoles voisines qui ne disposent pas encore de vélos électriques en libre-service public. La ville de Châteaubriant rejoint ainsi le club des villes pionnières proposant ce service innovant à leurs habitants à l’image de Monaco qui est déjà équipée de 25 stations.

La location s’effectue par internet sur le site de la Com’Com’   via un ordinateur fixe ou via un Smartphone, ou avec une carte à retirer au préalable à l’office de tourisme   ou au GUF (Guichet Unique Familles). 02 40 28 20 90


Ecrit le 7 novembre 2018

 Trois vélos à assistance électriques à Soudan

Lundi 5 novembre à partir de 8h30 il sera possible de louer un vélo à assistance électrique en mairie de Soudan. C’est en effet le 5e point de distribution de ces vélos déployés par la Communauté de Communes Châteaubriant-Derval.
Le maire et le premier adjoint de Soudan

Le succès est au rendez-vous. Les 12 premiers vélos déployés sur les communes de Derval, Issé, Rougé et St Julien de Vouvantes depuis le 8 octobre ont tous été loués en moins de 3 semaines.

Ce sont 9 femmes et 3 hommes âgés de 35 à 76 ans, originaires de huit communes qui ont choisi de tester cette nouvelle forme de mobilité économe en privilégiant une durée d’un mois de location pour 10 d’entre eux. Le tarif accessible (25 € le mois), le confort des vélos (moteur avec couple de 80 Newton-mètres, 5 niveaux d’assistance, autonomie de 75 km) et leur équipement (panier, sacoches imperméables) constituent une offre très attractive.
Contact mairie Soudan : 02 40 28 62 16

 Chinoiseries à vélo

En Chine, l’industrie du vélo en libre-service est si florissante que des milliers de bicyclettes traînent aux quatre coins des villes. Ces vélos sont mis à disposition grâce à un système de location flexible qui permet de reposer le vélo n’importe où et de le débloquer grâce à son smartphone. Mais l’offre proposée par Gobee.bike ou Ofo dépasse largement la demande. Résultat : de (trop) nombreux vélos abandonnés bloquent les rues. Ces bicyclettes finissent en effet par bloquer les trottoirs et se retrouvent en piles, laissées un peu partout de façon illégale.

Il y aurait 1,5 million de ces vélos « flottants » en circulation à Shanghaï, pour une population de 25 millions de personnes. L’industrie du vélo en libre-service a rencontré un vif succès auprès des citadines et citadins chinois mais elle s’est développée si rapidement que les autorités ont été vite dépassées par le nombre de vélo laissés dans tous les coins des villes.


Ecrit le 21 novembre 2018

 Vélo en longue durée

Depuis le 8 octobre 2018, la Com’Com’   Châteaubriant-Derval a mis en service des vélos à assistance électrique pour des locations moyennes durées. Cette action menée dans le cadre du Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) rencontre déjà un franc succès.

Vélos à assistance électrique

Par exemple Gérard Borderie a loué un vélo en mairie de Derval pour une période d’un mois. « Moi qui ne faisais pas de vélo auparavant je me suis vite habitué à celui-ci, c’est même devenu un réel plaisir de multiplier les allers retours chaque jour pour faire mes courses et me promener. Ce vélo est très facile à manier, je l’ai remis en charge 4 fois ce qui a dû me coûter moins de 20 centimes ! ». Michelle Lhommelais à Rougé : « Je m’en suis servie pour aller rendre visite à des amis à Teillay et pour faire quelques petites courses. J’ai apprécié le panier installé à l’avant et les deux grandes sacoches à l’arrière. Je n’ai ressenti aucune douleur lorsqu’il a fallu gravir les côtes, contrairement à un vélo classique, mais n’allez pas croire qu’il ne faut pas pédaler, c’est faux, si on arrête de pédaler le vélo s’arrête tout simplement. »

Pour louer un vélo, Il suffit de se rendre dans un des cinq lieux de location, quelle que soit la commune dans laquelle on habite, à condition qu’elle fasse partie des 26 communes de l’intercommunalité. Les tarifs, très attractifs sont de 25€ pour une location d’un mois, 70€ pour une location de 3 mois et 135€ pour une location de 6 mois. Lieux : les mairies de Soudan, Issé, St Julien de Vouvantes, Derval, Rougé. Site internet : www.cc-chateaubriant-derval.fr Renseig. au 02 40 81 84 09


Ecrit le 12 décembre 2018

 Vélos en libre-service

Douze vélos à assistance électrique sont désormais proposés à la location à Châteaubriant et répartis sur deux stations équipées chacune de 7 points d’attache pour des déplacements de quelques heures à une journée (maximum de 12 heures consécutives).

Ces deux stations sont une première dans le Grand Ouest avec cette technologie française de verrouillage hydraulique et recharge simultanée des vélos à assistance électrique.

Selon la municipalité et la Com’Com’   Châteaubriant-Derval, « La station de la gare est destinée prioritairement à faciliter les déplacements des usagers du tram train et des autocars de la plateforme multimodale ».
Notre commentaire : très bien pour les voyageurs qui arrivent à la gare mais comment utilisent-ils ce vélo ? Si c’est pour aller en centre-ville, ça va. Un euro la demi-heure et on pose le vélo. Mais si c’est pour rejoindre son lieu de travail, cela peut faire 4 heures, soit 8 €. Prohibitif ! Quant aux voyageurs occasionnels ils ne pourront s’en servir que s’ils ont un smartphone. [remarque : le conseil communautaire de décembre 2018 a fixé un nouveau tarif : un euro de l’heure, quelle que soit la dure. Ca c’est mieux)

« La station de la rue Aristide Briand est destinée prioritairement aux habitants du centre-ville qui n’ont pas de solution de stationnement vélo sécurisé ».
Notre commentaire : ceux qui n’ont pas de place chez eux pour les vélos ne seront pas intéressés par un vélo en location, d’autant plus que le tarif est excessif : 1 € par tranche de 30 minutes (puis 2 € les 30 minutes à partir de la 5e heure d’utilisation).

« Un usager pourra retirer un vélo sur une station et le déposer sur une autre si un point d’attache est disponible ». Ca c’est bien !

La location s’effectue par internet via un ordinateur fixe ou via un smartphone, ou par carte à retirer à l’office de tourisme   ou au guichet unique des familles (Tél 02 40 28 88 89).

Station vélo à la gare

Un Castelbriantais qui passe très souvent par la gare, à vélo, s’étonne de ne voir aucun vélo retenu, alors que ces vélos sont installés depuis fin octobre. Il a envoyé une photo :

Il y a toujours un emplacement libre pour pouvoir raccrocher un vélo loué ailleurs. Mais pour l’instant, pas de location. L’étude de marché a-t-elle été bien faite ?