Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Action coeur de ville, commerce

Action coeur de ville, commerce

Ecrit le 12 décembre 2018

Mercredi 5 décembre 2018 à 19h15 au marché couvert   à Châteaubriant a eu lieu la 4e réunion publique du plan « Action Cœur de Ville » sur le thème du commerce. Un diaporama a rappelé la démarche : Favoriser un développement économique et commercial équilibré !

Donner envie de venir dans le centre ville et amener de nouveaux consommateurs,
Assurer une continuité et une densité commerciale
Faciliter le parcours marchand : accessibilité, lisibilité,
Assurer une offre immobilière adaptée au commerce,

Le savez-vous ? Il y a 137 commerces en centre-ville de Châteaubriant : services, équipements de la personne, équipements de la maison, culture-loisirs, hygiène-santé, alimentaire, cafés-hôtels-restaurants.

Tiens, on vous propose un petit jeu pour la saison des fêtes, avec vos invités : faites donc la liste de ces commerçants ? Vous en trouvez combien ? Où les localisez-vous ? Ce n’est pas sûr que le jeu soit réussi ! Ce serait un bon test de la notoriété du commerce castelbriantais !

C’est vrai qu’il y a des animations dans le centre de Châteaubriant : Le marché du mercredi (en revanche celui du samedi est bien caché derrière la mairie), la braderie des commerçants, les fêtes de Noël et d’Halloween (mais rien au jour de l’An), la fête de la musique, « Nos communes ont du talent » (spectacles cachés dans le Jardin des Remparts). Et des animations plus récentes : « Arts 2 Rues », « Music O Kiosque », la course cycliste du tour de Bretagne…

Ces animations sont intéressantes mais ponctuelles. Pas sûr qu’elles amènent des clients au commerce de centre-ville.

Des opérations ont été menées, sans grand succès : rénovation du 8-10 rue A.Briand (à quel prix !) qui a permis le déplacement d’une supérette, celle-ci ayant déserté la place de l’église. Un accompagnement des commerces dans leur implantation avec expérimentation aide aux loyers a permis l’implantation ou le déplacement de 13 commerces sur 26 communes. Le soutien à la visibilité sur internet avec Villes&Shopping ne présente que 45 commerçants, dont une partie à Derval. Cela ne fait pas la moitié des commerces castelbriantais. Enfin la municipalité a lancé une aide à l’installation d’artistes et d’associations, ce qui est une bonne idée et anime un petit peu la rue de Couëré bien morne.

La discussion, avec une cinquantaine de personnes rassemblées autour de 5 tables, portait sur :

  • Les atouts et les faiblesses du centre :
  • Les défis à relever : Quels leviers activer ?
  • Les priorités :
  • Où, comment et quand ?
    Le temps de discussion a malheureusement été trop limité, mais il en est sorti des constantes :

- le stationnement dans le centre est suffisant,
- le centre n’est pas attrayant, immeubles mal mis en valeur, circulation hasardeuse sur la chaussée et les trottoirs,
- manque de terrasses et globalement de lieux de rencontre.

 Des idées :

- créer des navettes gratuites entre les parkings extérieurs et le centre ville
- créer une animation permanente place de l’église, vers l’entrée de la médiathèque  ,
- soutien institutionnel à la mise en place d’un groupement d’employeurs permettant aux commerçants de disposer de remplaçants (ça se fait bien en agriculture !).
- réinstaller des commerces de bouche au Marché Couvert   (ou ailleurs !).
- globalement réfléchir à ce qui peut créer le plaisir, l’envie de venir en ville.

Action cœur de ville, qu’est-ce ?


Ecrit le 12 décembre 2018

 Des transports gratuits ?

La ville de Luxembourg, capitale du grand duché, est depuis des années l’une des villes connaissant les pires embouteillages au monde. Alors qu’elle ne compte que 110.000 habitants, elle accueille chaque jours près de 400.000 personnes y venant pour travailler. Les automobilistes au Luxembourg ont ainsi passé en moyenne 33 heures dans les embouteillages en 2016, selon une étude.

Dès 2020, l’ensemble des tickets seront abolis dans les transports publics.